13 155 personnes connectées

Les Sept Mercenaires, Morgan… Les films les plus attendus cette semaine

Cette semaine encore, le cinéma nous réserve de belles surprises : un western modernisé, un film d’horreur à la frontière de la science-fiction, un conte magnifique par le créateur de Kirikou et un documentaire sur l’île italienne de Lampedusa.

Ivan Tsarevitch et la princesse changeante

ocelot-posterChaque soir, une fille, un garçon et une vieux projectionniste inventent de tous nouveaux mondes dans la salle d’un vieux cinéma abandonné. Là-bas, naissent de nouveaux univers alors que leurs trois créateurs se déguisent, dessinent et jouent les héros qu’ils créent. « L’Ecolier-Sorcier », « La Maitresse des Monstres », « Le Mousse et sa Chatte » et enfin Ivan Tsarevitch et la princesse changeante.

 

 

Pourquoi on veut le voir : Michel Ocelot, le réalisateur de l’adorable Kirikou, les contes de la nuit ou encore le sublime Prince et Princesses revient cette année avec un tout nouveau long métrage. Non content de nous offrir une histoire poétique, il place au sein de son film 4 récits différents qui semblent tous plus beaux les uns que les autres.

 

Les Sept Mercenaires

sept-mercenairesBienvenue dans le Far West et plus précisément dans la petite ville de Rose Creek. Dirigée d’une main de fer par l’industriel Bartholomew Bogue, la bourgade vit dans la peur jusqu’à ce que ses habitants, désespérés, fassent appel à 7 hors-la-loi pour les sauver. Du tueur à gage au guerrier en passant par un chasseur de prime, tous vont devoir apprendre à revoir leurs priorités même si cela les amène à se ranger du côté de la justice.

 

 

Pourquoi on veut le voir : Fan de western ou de blockbusters, vous allez être ravis. Les 7 Mercenaires regroupe un casting épatant allant de Denzel Washington (Flight) à Chris Pratt (Jurassic World) en passant par Ethan Hawke (Boyhood) ou encore Vincent D’Onifrio (Daredevil), le tout sous la baguette d’Antoine Fuqua, le réalisateur de La Rage au ventre et Piégé. Une recette parfait pour un bon divertissement, en salle dès mercredi 28 septembre !

Morgan

morgan-posterLee Weathers travaille dans le domaine de l’assurance et est spécialisée dans la gestion du risque. Envoyée sur une affaire dans le plus grand secret, elle se retrouve dans un lieu isolé pour enquêter sur la jeune Morgane. A l’origine d’un accident terrible, cette dernière n’a rien d’une jeune fille comme les autres et révèle très vite qu’elle n’est pas aussi innocente qu’elle y paraît.

 

 

 

Pourquoi on veut le voir : Sans avoir une filmographie longue comme le bras, le réalisateur Luke Scott peut se vanter d’avoir travaillé avec Ridley Scott sur un certain nombre de ses projets. Une expérience signifiante qui lui permet aujourd’hui de nous présenter sa propre création, un film entre science-fiction et horreur, qui regroupe un casting de talent. Toby Jones (Wayward Pines), Rose Leslie (Game of Thrones), Paul Giamatti (Billions) et Kate Mara (Seul sur Mars) se donnent la réplique dans ce long métrage qui saura vous faire sursauter.

Fuocoammare, par-delà Lampedusa

Fuocoammare--posterDécouvrez Lampedusa, une île au milieu de la mer, théâtre de l’immigration de milliers d’hommes et de femmes espérant y trouver une meilleure vie. Fuyant guerres et pauvreté, il tentent le tout pour le tout en traversant la mer sur des embarcations de fortunes avant d’être recueilli par les gardes et médecins de l’îles Italienne. Le réalisateur Gianfranco Rosi s’est rendu sur place pour y observer la vie, y découvrir la culture et nous offrir l’occasion d’en apprendre un peu plus sur cette île au travers d’un jeune garçon de 12 ans natif de l’Ampedusa nommé Samuel.

Pourquoi on veut le voir : une plongée brute dans la réalité, celle des habitants de l’île, de ceux qui parviennent à l’atteindre et de tous ceux qui guettent la mer à la recherche de bateaux de fortune. Gianfranco Rosi n’en est pas à son premier reportage et c’est 3 ans après avoir reçu un lion d’or qu’il se lance à nouveau dans la réalisation, s’approchant au plus près de l’humain pour nous offrir une nouvelle vision de l’actualité.

 

Toujours à l’affiche

War Dogs

war-dogs-posterAlors que les Etats-Unis sont en pleine guerre avec l’Irak, deux amis décident de profiter d’une zone floue dans la législation pour répondre à l’appel d’offre de l’armée américaine en lui fournissant eux-même des armes. Si très vite, le succès est au rendez-vous, ils vont se retrouver dans une situation délicate lorsqu’un contrat de 300 millions de dollars les lie à l’armée afghane et des gens peu recommandables.

 

 

 

Pourquoi on veut le voir : plus d’une vingtaine de jours après sa sortie Ward Dogs est toujours présent dans la plupart des salles. Plus sérieux que pour Very Bad Trip et Date Limite, son réalisateur, Todd Phillips, nous propose de découvrir les dessous de la guerre dans une œuvre décalée regroupant le têtes d’affiches Jonah Hill (Le Loup de Wall Street), Miles Teller (Les 4 Fantastiques) et Bradley Cooper (American Sniper)

A la semaine prochaine !

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux