13 007 personnes connectées

Cette petite île de 600 habitants devient complètement autonome grâce à l’énergie solaire

tau-ile-energie-solaire

Cet été, en annonçant son intention de fusionner avec la société de services énergétiques SolarCity, Tesla avait indiqué sa détermination à se tourner plus amplement vers les énergies renouvelables. Voilà chose faite, le manufacturier automobile peut dorénavant se vanter d’être parvenu à rendre une île de 600 habitants entièrement autonome grâce à l’énergie solaire.

Située dans les Samoa américaines, la petite île de Ta‘ū a récemment expérimenté une transformation importante : en 2015 et en seulement une année, Solarcity et Tesla y ont installé leurs produits, tentant de prouver par l’exemple que leurs technologies additionnées permettraient de subvenir aux besoins de l’île en énergie. Pour ce faire, les deux firmes ont travaillé de concert : Tesla a installé 60 Powerpacks, des batteries lithium-ion permettant de stocker l’énergie solaire emmagasinée par les 5 328 panneaux mis en place par SolarCity. Une opération gigantesque qui a porté ses fruits puisqu’aujourd’hui, l’île de 600 habitants peut se vanter d’être autonome jusqu’à trois jours consécutifs quand les conditions climatiques ne permettent pas aux panneaux solaires de se recharger.

Forte de ses avancées technologies, la célèbre marque automobile peut compter sur ses batteries révolutionnaires en toutes circonstances : non seulement, ces dernières stockent de l’énergie mais elles ne nécessitent que 7 heures de recharge pour être fonctionnelles lorsqu’elles sont totalement vides.

Bien évidemment, ce projet a pour but de réduire l’empreinte de l’homme sur son environnement : les habitants de Ta‘ū comptaient jusqu’à présent sur les énergies fossiles tout au long de l’année et étaient approvisionnés en fuel par des bateaux depuis les États-Unis, à 6400 km. Isolée, l’île était entièrement dépendante de cette ressource et il est arrivé, comme cela est expliqué sur le site internet de SolarCity, que le bateau d’approvisionnement ne s’y rende pas durant plusieurs semaines. Dorénavant, toutes les infrastructures de Ta‘ū peuvent compter sur l’énergie solaire, des foyers aux hôpitaux en passant par les casernes de pompier et les écoles. L’installation, bien moins onéreuse que celle précédemment en place, permettra d’économiser plus de 440 000 litres de diesel par an.

powerpack

panneaux-solaires

Avec un tel projet, Tesla a fait d’une pierre deux coups : en fournissant de l’énergie solaire à toute l’île, la société a pu prouver les capacités de ses produits tout en assurant une bonne fois pour toute qu’elle souhaite bel et bien prendre part à la construction d’un futur vert. Ce dernier point lui apporte une excellente communication appuyée par les déclarations des autorités locales. En effet, ces dernières ont investi elles-mêmes dans l’installation des panneaux et Powerpacks et y voient un investissement sur le long terme. Si du côté de l’installation, le projet est une réussite, Tesla doit encore prouver à ses actionnaires le bien fondé d’une telle entreprise en rapportant des bénéfices.

Ces articles vont vous plaire

— Erasme

Celui qui connaît l’art de vivre avec soi-même ignore l’ennui