13 472 personnes connectées

Ce gigantesque simulateur fait endurer toutes les épreuves de l’océan aux bateaux avant qu’ils ne prennent le large

Il n’est pas rare de croiser sur les mers, de nos jours, des navires gigantesques, faisant, certains, plus de 100 000 tonnes. Et qui ne s’est jamais demandé, comment de tels vaisseaux peuvent naviguer sans couler, ou se renverser lors des tempêtes ? La réponse avec des simulations, mais pas que des simulations informatiques, des simulations bien réelles dans des bassins construits spécialement pour recréer les pires conditions marines.

Aux USA, les universités sont bien équipées, c’est le moins que l’on puisse dire. À l’université du Maine, on trouve une piscine bien spéciale utilisée pour l’ingénierie nautique. Ouvert il y a peu, ce bassin long de plusieurs dizaines de mètres contient 32 ventilateurs puissants et 16 rames géantes s’emploient à reproduire les pires conditions de navigation possibles pour aider les ingénieurs dans la construction des bateaux, ou de ponts.

x-default

D’un montant astronomique de 13 millions d’euros, le bassin peut recréer la sensation de vagues de plus de 30 mètres de haut ou de vents allant à plus de 320 km/h ! C’est impressionnant, mais comme il ne faut mettre personne en danger, tout est rapporté à l’échelle 1/50, ce qui est tout de suite plus rassurant, puisque imaginer des vagues de 30 mètres en piscine, c’est assez effrayant.

Outre la construction de ponts et de bateaux, les tests effectués pourront servir pour la protection des villes les plus victimes d’inondations et de raz-de-marée. Un sujet qui risque d’être de plus en plus d’actualité avec la montée des eaux promise durant le XXIe siècle à cause du réchauffement climatique.

x-default

C’est donc une installation importante, et qui sera très utile. Mais juste pour essayer, qui ne voudrait pas faire un peu de surf avec ce simulateur ultime ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux