12 401 personnes connectées

Mi-chiens mi-lions, les sculptures Shisas protègent le Japon depuis des siècles

Grands ou petits, colorés ou pas, vous avez peut-être déjà rencontré sans le savoir les Shisas. Esprits fantastiques habitant à la fois les toits et les maisons japonaises, ces créatures mi-lions mi-chiens à l’allure effrayante sont pourtant là pour vous protéger. Ils sont d’ailleurs si importants qu’ils ont même su se faire une place dans beaucoup d’œuvres de la pop culture. Approchez donc, SooGeek vous fait découvrir ces drôles de petits gardiens qui, promis, ne sont pas méchants !

 

Un Shisa, qu’est-ce que c’est que ça ? Il s’agit en fait d’une créature hybride associée au folklore nippon devenu l’un des symboles de la région d’Okinawa, cet ensemble d’îles situé au sud du Japon. Reconnaissable à sa crinière de lion, son corps rappelant celui d’un chien et sa queue touffue, son rôle est de veiller sur les habitants de l’île sur laquelle il est né. Car oui, c’est bien à Okinawa que l’esprit a vu le jour.

shisa-sculpture

La légende veut qu’un jour, un roi se vit offrir par un voyageur chinois un collier dont le pendentif était une figurine de Shisa. Le trouvant joli, le roi le portait toujours, caché sous ses vêtements. Un jour, il se rendit à Madanbashi, un petit village de pécheurs dont le calme est troublé par les attaques d’un dragon marin. A peine arrivé, le roi vit surgir de l’eau le dragon. C’est alors que, suite à une vision envoyée en rêve, le roi se rendit sur la plage, posa le pendentif à terre et fit face au dragon. Un puissant rugissement se fit entendre et celui-ci tua le dragon en un seul coup. En remerciement, les villageois réalisèrent une statue de Shisa afin qu’ils soient à jamais protégés des attaques de dragon.

Inspirés par les statues de lions qui protègent la Chine, les Shisas ont été importés sur l’archipel vers le XIVe siècle et plus précisément à Okinawa car c’est le lieu le plus proche de la Chine. Ils ont d’ailleurs été très vite adoptés par la population car ceux-ci ont longtemps été réservés uniquement aux personnes importantes. Toutefois, s’ils rappellent les gardiens de leurs voisins, leurs positions ne sont pas les mêmes. En Chine, les lions sont représentés de face, massifs et posés à l’entrée des demeures. Au Japon, ceux-ci prennent un peu plus de hauteur.

shisa-toit

Si vous vous promenez dans les rues d’Okinawa, vous pourrez apercevoir de nombreux Shisas sur les toits ou aux extrémités des maisons car la tradition veut que leurs statues soient placées à l’extérieur. Cependant, c’est de plus en plus dans les intérieurs et toujours en duo que les Shisas garantissent la protection de ceux sur qui ils veillent. Et comme de nombreux animaux, même fantastiques, les Shisas sont en couple.

Le mâle est toujours placé à droite et a la gueule ouverte. En montrant ainsi les crocs, il rugit sur les mauvais esprits afin de les tenir éloignés de la maison qu’il protège. A ses cotés, on trouve la femelle Shisa qui, contrairement au mâle, a la gueule fermée. Une manière de symboliser qu’elle veut garder le bonheur au sein de la maison et de ne pas le laisser s’échapper.

shisa-couple

A l’origine porte-bonheur et talismans, les Shisas se sont modernisés au fur et à mesure des années. D’abord uniquement en pierre, ils ont depuis pris des couleurs afin de devenir de véritables objets d’art. Ils se déclinent désormais dans toutes les tailles et quittent les tuiles des toits pour envahir les maisons en tant qu’objets de décoration, mais ils se sont également invités ailleurs.

Les Shisas sont nombreux à Okinawa mais les esprits ont aussi su se faire une place dans la pop culture. Leur apparence de créature hybride en fait de très bons compagnons pour toutes sortes de héros. Celle-ci a inspiré les lions que dessine parfois Sai dans Naruto. Leur allure imposante les a changés en montures pour Shaolan, Fye et Kurogane dans Tsubasa World Chronicles. Dans Digimon Tamers : The Adventure’s Battle, Siesamon est directement inspiré du Shisa dont il reprend toutes les caractéristiques (crinière, corps, gueule ouverte…). Enfin Daigoro, le chien qui accompagne Yojimbo dans Final Fantasy X, en reprend certains traits.

shisa-digimon

 

Quels que soient leur taille, leurs couleurs ou les lieux où ils se trouvent, les Shisas font pleinement partie des charmes d’Okinawa et plus généralement des traditions nippones. Si leur apparence peut parfois effrayer, ils se sont imposés comme de véritables gardiens que chacun peut adopter. Nés des légendes et de l’importation, ces drôles de monstres sont en tout cas prêts à vous protéger des mauvais esprits. Il ne reste plus qu’à les faire entrer chez vous !

 

Chaque seconde dans le monde, plus de 1 million de kilos de CO2 sont émis dans l’atmosphère.

— @DailyGeekShow