12 681 personnes connectées

Plongez dans un monde sans adultes avec Seuls, cette BD effrayante pour des lecteurs de 7 à 77 ans

Et si, du jour au lendemain tous les habitants d’une même ville disparaissaient ? C’est sur ce postulat que se base la bande dessinée « Seuls », une oeuvre qui fait frissonner et que SooGeek vous propose de découvrir.

Publiée depuis 2006 aux éditions Dupuis, la bande dessinée Seuls plonge le lecteur dans les aventures d’un groupe d’enfants après la disparition inexpliquée de tous les habitants d’une ville. Les mystères s’enchaînent pour ces personnages qui doivent se protéger tout en prenant des responsabilités qui n’auraient jamais dues être les leurs. Dodji, Leïla, Terry, Camille et Yvan sont tous âgés de 6 à 12 ans et malgré leur jeunesse, ils s’organisent très vite. Ils s’installent dans un hôtel, s’entendent pour rechercher des survivants et quitter la ville à bord d’un bus mais alors qu’une dispute les sépare, Dodji aperçoit une silhouette par la fenêtre. Ils ne sont plus seuls, un autre jeune homme appelé le Maître des Couteaux va les attaquer dans le seul but de protéger sa petite soeur, Lucie, un bébé d’une dizaine de mois.

seuls-bande-dessinee-personnages

Au fur et à mesure de l’histoire, on découvre que ces enfants sont loin d’êtres seuls dans cette grande ville et plusieurs autres groupes se sont déjà formés. Le premier, Le Clan du Requin, s’est créé sous l’autorité de Saul, un fils de milliardaire qui a investi le parc d’attractions de son père pour s’y installer après la disparition des habitants de la ville. Très vite, les deux groupes vont s’opposer et se séparer. C’est à ce moment que nos héros rencontrent à nouveau le Maître des Couteaux : il leur demande de l’aide pour protéger sa soeur, enlevée par des singes. Tous vont faire leur possible pour l’aider et arriveront à récupérer le bébé. Malheureusement, d’autres dangers apparaîtront et ensemble, ils devront chercher des explications sur leur situation : où sont les habitants ? Pourquoi Lucie est-elle ciblée par des enlèvements ? Que leur est-il arrivé ?

Écrit par Fabien Velhman et illustré par Bruno Gazzotti, Seuls a reçu un accueil chaleureux de la part des lecteurs et des professionnels de la bande dessinée : les premier et cinquième tomes ont reçu à deux reprises le Lauréat du prix jeunesse 9-12 ans du Festival de la bande dessinée d’Angoulême de 2007 à 2010 et l’oeuvre est au centre d’un projet cinématographique reposant sur les 5 premiers tomes. Cette création franco-belge tient sa force du fait qu’elle regroupe un lectorat adulte et plus jeune sur les mêmes thèmes : la mort, l’entraide, la religion, la violence, la peur, l’amitié et le soutien. Certains de ces thèmes sont rarement exploités dans les oeuvres pour enfants alors qu’ils font pleinement partie de leur vie d’une manière ou d’une autre.

couv-seuls-bd

Par ses dessins ronds, Bruno Gazzotti permet au lecteur d’entrer facilement dans une histoire sombre et aux plus jeunes de ne pas être impressionnés par le scénario. De son côté Fabien Velhman s’est inspiré d’oeuvres littéraires et cinématographiques comme L’Armée des douze singes ou La Planète des singes, Le Village des damnés ou encore Sa Majesté des mouches pour délivrer des messages aux thèmes variés mais jamais moralisateurs. Le but étant de souligner les réactions de personnes ordinaires dans des situations extraordinaires.

L’autre force de cette bande dessinée tient du développement des personnages. Dodji, par exemple, est un garçon courageux et dévoué envers ses amis. Solitaire, il vit dans un pensionnat pour délinquants après avoir perdu ses parents et tué son beau-père qui le maltraitait. Ses choix sont réfléchis et c’est lui qui, après l’attaque du second tome, décide de libérer Le Maître des Couteaux pour ne pas reproduire sur le nouveau venu ce que son beau-père a fait pour lui. Même s’ils sont jeunes, tous les personnages ont des caractères intéressants et des réactions sensées, contrairement à ce que l’on peut habituellement voir dans les représentations d’enfants.

dodji-seuls-personnage

Tous les personnages sont d’origines et d’ages divers : leur seul point commun est la disparition massive des habitants de la ville. Le duo Velhman et Gazzotti a souhaité créer des personnages stéréotypés pour le début de la série de façon à pouvoir surprendre le lecteur au fur et à mesure des tomes. Pourtant, Dodji, le leader du groupe, est un personnage noir très loin des stéréotypes habituels qui veulent que le personnage de couleur soit secondaire. Les créateurs de Seuls ont d’ailleurs confié à de nombreuses reprises être très fiers d’avoir pu représenter des personnages si différents les uns des autres et d’avoir saisi la chance d’en faire des héros.

Seuls est une bande dessinée qui mérite amplement son succès et qui n’a pas fini de nous surprendre. Fabien Velhman et Bruno Gazzotti ont prévu la création d’une vingtaine de tomes au total, qui devront plaire aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Les aventures de nos jeunes héros sont loin d’êtres terminées et si de nombreuses réponses sont dévoilées au fil de l’histoire, de nouvelles questions paraissent et subsistent. Comment réagiriez-vous à la place des personnages de Seuls ?

Chaque seconde, la Lune parcourt 1 kilomètre autour de la Terre sur son orbite, à une vitesse de 3680 km/h.

— @DailyGeekShow