12 368 personnes connectées

Des scientifiques ont enfin compris pourquoi les serpents n’ont pas de pattes

serpents-pattes-une-3

Deux équipes de chercheurs ont réussi à percer l’un des grands mystères de l’évolution des reptiles. Ils ont découvert pourquoi les serpents n’ont pas de pattes. Explications. 

Animal effrayant pour certains, le serpent compte parmi les créatures les plus étranges du règne animal de par son absence de pattes. Le reptile en a pourtant eu par le passé, il y a environ 100 millions d’années : son lointain cousin possédait 4 pattes. Cependant, l’évolution a fait qu’il les a perdues jusqu’à devenir l’animal que vous connaissez. Si la raison de cette disparition a été longtemps méconnue, deux équipes de chercheurs viennent de la trouver.

serpents-enroule

Deux équipes de scientifiques planchant sur la question ont découvert que les serpents ont en fait été victimes du Sonic Hedgehog. Il ne s’agit pas d’un virus changeant ceux qui en sont victimes en hérisson bleu mais d’une protéine qui, lors du développement embryonnaire des mammifères, régule entre autres la formation des doigts. Cette protéine avait déjà fait parler d’elle par le passé car des scientifiques avaient démontré que celle-ci avait joué un rôle déterminant dans la réduction de la taille des pattes des lézards.

La Sonic Hedgehog semble avoir impacté l’évolution de plusieurs reptiles car c’est également elle qui est responsable de l’absence de pattes chez les serpents. Martin Cohn, biologiste à l‘université de Floride, a découvert que les protéines n’avaient qu’une faible possibilité d’accéder au Sonic Hedgehog, lors du stade embryonnaire du python. Ne pouvant y parvenir, les pattes de l’animal ne se développent pas.

serpent-gene-sonic

Dans le même temps, Axel Visel (chercheur au Lawrence Berkeley National Laboratory en Californie) publiait ses résultats de recherches. Après avoir implanté la Sonic Hedgehog à des souris, il a observé le développement des portées qui suivirent : les souris normales avaient des pattes alors que celles possédant la protéine avaient des bosses.

Si le gène n’est pas entièrement impliqué dans la mutation des serpents, il a joué un rôle majeur dans l’évolution physique de ces derniers. Les conclusions obtenues par les deux équipes ont déjà été saluées par la communauté scientifique. La question « Pourquoi les serpents n’ont pas de pattes ? » semble enfin posséder une réponse, même si les chercheurs continuent de travailler dessus afin de la compléter.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux