13 774 personnes connectées

Découvrez les dessous de la télé-réalité dans La Vie est un zoo.tv, cette série animée à la fois trash et déjantée

la-vie-est-un-zoo-une

Que vous regardiez ou non, vous avez déjà entendu parler de la télé-réalité. Depuis les années 2000, ce type de programme est devenu un phénomène de société. Et il a pris tellement de place dans nos écrans qu’il est devenu le sujet d’une série : La Vie est un zoo.tv. Mais elle ne lui rend pas hommage, bien au contraire. A coups de gros mots et d’humour douteux, elle vous dévoile tous les secrets qu’elle aimerait garder cachés. Passez de l’autre coté de l’écran pour découvrir cette série déjantée où la vie est une jungle !

 

Au Canada, dans la province du Saskatchewan, un magnifique manoir attend son nouveau propriétaire. La demeure est le prix promis au vainqueur d’une nouvelle émission de télé-réalité, la plus folle jamais inventée et diffusée. Ses 7 candidats (Ray, Minou, Dr. D, ChiChi, Morreski, Rico et Jacques) vont devoir y vivre ensemble pendant la durée de l’émission. Mais ils vont surtout participer à plusieurs épreuves au cours de leurs aventures. S’ils ne les réussissent pas, ils seront exterminés. Le dernier candidat dans la maison sera déclaré vainqueur. Mais le jeu est bien plus difficile et surtout bien plus trash que ceux que vous avez pu regarder à la télé. Comme dirait Claude, son présentateur : « Bienvenue à bord de La Vie est un zoo.tv, le reality-show qui ose repousser les limites de la télé-réalité ! »

 

la-vie-est-un-zoo-personnages

 

Imaginée par Alexander Golerick et réalisée par les studios Cuppa Coffee, La Vie est un zoo.tv est une série d’animation canadienne produite par la chaîne Télétoon, habituellement connue pour ses dessins animés. Mais avec cette série, la chaîne quitte son public habituel pour tenter de séduire les adolescents et les adultes. Comptant 20 épisodes de 22 minutes, La Vie est un zoo nous raconte le quotidien haut en couleur et peu recommandable de 7 animaux anthropomorphiques participant à un jeu de télé-réalité.

Comme dans un vrai jeu, le manoir où sont enfermés les candidats est truffé de caméras et de micros. Ils doivent vivre en communauté, partager les chambres et même se rendre au confessionnal pour exprimer leurs états d’âme. Mais les candidats sont encore pires que les vrais, n’hésitant pas à boire, à fumer ou à tenter des choses classées X à l’écran. Pour marquer une pause dans le trash, chaque épisode est entrecoupé d’un intermède musical présentant des clips de groupes existants. Jouant beaucoup sur l’humour, la vulgarité et les dialogues absurdes, la série parait loufoque et presque « borderline » au premier abord. Mais plus vous avancez dans les épisodes et plus vous serez étonné par son contenu peu ordinaire et parfois très satirique.

 

la-vie-est-un-zoo-minou

 

Tout au long des épisodes, la série n’hésite pas à exagérer mais aussi à dénoncer à sa manière les dérives de ce type de programme. Que ce soit la compétition, les disputes, les coups bas, la manipulation scénaristique ou les comportements douteux, tout ce que vous avez pu voir dans des émissions comme Loft Story ou Secret Story est détourné de façon extrême. Tout cela pour nous faire rire dans un premier temps, puis nous faire réfléchir sur les pratiques utilisées dans les vrais programmes. Au-delà des attitudes, La Vie est un zoo dénonce également le casting de ces émissions qui jouent souvent sur les clichés. Des clichés que l’on retrouve dans la personnalité de ses candidats, du mannequin anorexique à l’obsédé sexuel en passant par le pseudo-gangster, la boule de nerfs ou le Russe accro à la vodka.

Entièrement en pâte à modeler, la réalisation de la série n’est pas sans rappeler les créations des studios Aardman. Tous les personnages sont animés via un squelette interne articulé et le stop motion est employé pour leur donner vie. En cela, La Vie est un zoo est une série bien réalisée. Mais elle est à des années-lumière des autres shows vis-à-vis de son contenu. La série est trash, violente et on y montre tout ce qu’il ne faut pas faire (surtout si l’on participe à un jeu télé) : l’alcool, la violence physique, le langage grossier, les allusions sexuelles et même des propos à la limite de l’homophobie.

 

la-vie-est-un-zoo-ray

 

Tout y est à prendre au deuxième degré, mais la série s’étant inspirée de la réalité, elle nous rappelle à quel point ce que l’on peut voir dans les émissions de télé-réalité est parfois choquant. Un contenu qui a limité sa diffusion un peu partout à travers le monde. Déconseillé au moins de 12 ans, La Vie est un zoo n’a été diffusé chez nous que sur Game One et sur MTV, et uniquement en 2e partie de soirée en 2009. Et malgré son contenu, la série a eu droit à une sortie en DVD.

La Vie est un zoo est loin d’être une série visible par tous. Au-delà de son coté trash, elle dénonce beaucoup et peut donner une mauvaise image au jeune public. Mais elle est en même temps drôle, décalée et dénonciatrice comme peut l’être par exemple South Park. Ses personnages clichés et ses situations improbables en font une oeuvre loufoque qui mérite le coup d’oeil, mais âmes sensibles s’abstenir. Que pensez-vous des travers, parfois extrêmes, que peut avoir la télé-réalité et que la série pointe du doigt ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux