13 304 personnes connectées

Des chercheurs ont réalisé la prouesse de transformer la peau humaine en globules blancs

Des chercheurs ont mis au point une méthode inédite pour convertir les cellules de la peau en globules blancs. Cette technique pourra être utilisée pour alimenter les patients en cellules immunitaires provenant de leur propre épiderme capables d’attaquer les cellules malades et même les tumeurs. On vous en dit plus sur cette découverte très prometteuse.

Les cellules souches pluripotentes induites (CSPI) sont des cellules adultes qui ont été reprogrammées dans un état ​​de type embryonnaire. Elles sont très utiles dans le domaine de la médecine régénérative en raison de leur capacité à se différencier en n’importe quel type de cellule présente dans le corps.

globule-blanc-et-globule-rouge

Bien que la recherche sur ces cellules semble prometteuse, il y a plusieurs obstacles qui doivent être surmontés. En effet, ces cellules ont tendance à former des tumeurs et présentent donc des risques. Aussi, elles sont difficiles à greffer sur des organes. Enfin, la production, la caractérisation et la différenciation de ces cellules est un processus très long pouvant durer plusieurs mois. Mais les chercheurs ont maintenant trouvé un mécanisme beaucoup plus efficace afin de produire des globules blancs à partir de cellules adultes.

Le nouveau procédé, appelé conversion de la lignée indirecte, prend seulement deux semaines pour produire des globules blancs à partir de cellules de la peau. Les globules blancs sont des cellules immunitaires qui ont un rôle important dans le corps, comme la défense contre l’infection et la détection des cellules anormales avant qu’elles ne deviennent cancéreuses. Le travail a été publié dans le magazine Stem Cells.

globules-blancs-et-globules-rouges

Contrairement aux précédents procédés de production de cellules souches pluripotentes induites, cette nouvelle technique agit sur l’horloge interne des cellules. Pour ce faire, les chercheurs de l’Institut Salk ont surexprimé une molécule appelée SOX2 dans les cellules de la peau humaine. Le gène qui produit cette protéine améliore la reconstitution du système hématopoïétique (système impliqué dans la production de sang).

SOX2 induit une perte de la mémoire cellulaire, c’est pourquoi les cellules de la peau oublient leur identité et deviennent malléables. Ensuite, ils ont utilisé une courte partie non codante de l’ARN appelée microARN afin qu’elles deviennent des cellules souches. Quand elles ont été transplantées chez des souris, elles sont arrivées à maturité avec succès en cellules sanguines blanches et n’ont pas causé de tumeurs. Les chercheurs mènent actuellement des études de sécurité et de transplantation en prévision des essais précliniques.

leucocyte-globule-blanc

peau-humaine

Cette découverte est vraiment remarquable et pleine d’espoir ! On salue le travail des chercheurs et on espère que cette nouvelle méthode de production de globules blancs permettra de lutter contre un grand nombre de pathologies et notamment contre des fléaux tels que le cancer. Et vous, imaginez-vous qu’un jour votre peau puisse vous sauver la vie ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux