12 662 personnes connectées

Des scientifiques parviennent à déplacer un objet vers un point spécifique grâce à des ondes à la surface de l’eau

ondes-vagues-traction

Des chercheurs australiens ont découvert un phénomène qui n’est pas sans rappeler l’univers de la science-fiction… Grâce à la propagation d’ondes à la surface de l’eau, ils ont réussi à attirer un objet d’un point précis à un autre. On vous en dit plus sur cette expérience scientifique impressionnante ! 

La physique des vagues ne date pas d’aujourd’hui : au XIXe siècle, George Airy avait été le premier à exposer les résultats de ses travaux à ce sujet avec sa théorie des vagues. Cependant, il ne s’agissait en réalité « que » d’une approximation linéaire des « équations aux dérivées non linéaires » de Navier-Stokes, qui décrivent la physique des fluides et que personne, jusqu’à présent, n’a réussi à déchiffrer. C’est la fameuse « mécanique des fluides » qui régit la façon dont la matière liquide se comporte.

L’approximatif n’étant pas acceptable dans le domaine scientifique, George Stokes a approfondi le travail de son collègue George Airy pour permettre à sa théorie de « pénétrer dans le domaine non linéaire de la mécanique des fluides », selon nos confrères de Futura-Sciences. Toujours est-il que même avec cette amélioration considérable de la théorie des vagues elle demeure inexploitable sans avoir recours à des ordinateurs ultra-perfectionnés.

C’est à force d’expériences et de simulations que les scientifiques de l’Australian National University ont découvert un phénomène défiant tous les acquis mathématiques qu’ils avaient en leur possession. En effet, ils ont réussi à modifier la trajectoire d’un objet (en l’occurrence, une balle de ping-pong) placé sur de l’eau en générant des vagues miniatures via la propagation d’ondes. Pour faire simple, le phénomène fonctionne de la même façon que le champs magnétique de l’Etoile de la Mort dans Star Wars : l’objet flottant est attiré vers un point précis, au même titre que la base impériale dévie la trajectoire des vaisseaux qui s’en approchent pour les piéger.

Les chercheurs font donc face à de nouvelles inconnues, puisque la théorie de la dérive de Stokes, qui représente « le mouvement de transport de matière associé à la propagation d’une onde dans un milieu matériel », est mise à mal par la propagation des ondes qu’ils génèrent. Ces dernières empêchent en effet de prédire les données relatives à l’intensité et au transport de la matière qui leur est associée… Toujours est-il que ça ressemble beaucoup au rayon-tracteur de Star Wars :). A suivre, donc.

experience-ondes-vagues

balle-attiree-par-ondes

scientifiques-experience

ondes-contraires-attirent-balle

Cette découverte est vraiment intrigante : c’est à se demander si des ondes plus puissantes pourraient dévier un navire géant de son cap… En tout cas, nous sommes béats d’admiration face aux progrès des chercheurs qui travaillent d’arrache-pied pour tenter de déchiffrer les équations ultra complexes cachées dans la nature. Pouvez-vous imaginer un monde dans lequel vous auriez la possibilité de déplacer des objets à volonté ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le mur de Berlin, “Mur de la honte”, qui a séparé des familles pendant 28 ans, a été construit en une nuit le 12 août 1961.