12 764 personnes connectées

Les militaires ont de nouveaux frères d’armes dans les airs comme sur terre… les robots !

ImageUne-(1)

Une équipe de chercheurs a trouvé le moyen de coordonner différents types de robots. Ainsi, ils peuvent se transmettre des informations, qu’ils soient au sol ou dans les airs, et collaborer pour aider les humains. Cette découverte pourrait améliorer les recherches lors de disparitions ou même minimiser les risques pour les militaires sur le terrain. DGS vous dit tout sur cette innovation qui pourrait sauver des vies.

Les robots sont déjà indispensables dans divers domaines. Ceux qui agissent seuls sont essentiels dans la collecte de données mais ceux qui communiquent les uns avec les autres ont un potentiel infini. C’est encore plus vrai lorsque ces robots sont de différents types. Des chercheurs de l’université du Nouveau-Mexique ont découvert un moyen pour que différents types de petits robots, ceux qui volent dans les airs et ceux qui restent près du sol, puissent interagir les uns avec les autres et de façon coordonnée. Cette coordination pourrait par exemple améliorer la recherche et le sauvetage après une catastrophe.

Francesco Sorrentino, professeur adjoint au département de génie mécanique, est l’un des chercheurs qui ont participé à cette formidable découverte. D’après lui, bon nombre d’études ont déjà réussi à mettre en lumière la coordination des robots mais celle-ci est différente car elle le fait entre des robots de différents types. Cette découverte est « à la fois d’une importance technologique et d’un intérêt scientifique en raison de cette hétérogénéité » (le fait qu’il s’agisse de différentes sortes de robots). Les possibilités sont infinies lorsqu’on ne doit plus choisir le terrain ou les airs, la combinaison de ces deux forces est un atout de taille. Rafael Fierro, professeur au département de génie électrique et informatique, considère qu’avoir réussi à développer « une stratégie contrôlée qui minimise les différences de position entre sol et véhicules aériens » est un véritable exploit.

2-réel

Le projet a été financé par la Fondation nationale pour la science et par le Laboratoire de recherche de l’Armée des Etats-Unis. Cette découverte va donc pouvoir aider l’armée dans le déploiement rapide des micro-robots, pouvant ainsi être utilisés sur le terrain. Dans le cadre d’une application militaire, les robots hétérogènes pourront communiquer rapidement grâce à un système optique et coordonner leurs actions au sol comme dans les airs. Ainsi ils seraient utiles « dans l’exploration d’endroits à risque, dans des tunnels, puits, ou encore sur des terrains minés ». Les informations circuleraient donc entre les robots aériens (comme des drones) qui peuvent cartographier une zone très rapidement et couvrir une plus grande surface, et les robots sur le terrain qui eux seraient capables de ramper tout en voyant de façon plus détaillée. « Les soldats peuvent donc envoyer des robots pour étudier l’environnement, trouver des victimes, et ensuite leur communiquer leurs emplacements. »

Cette collaboration pourrait servir dans le cadre de la recherche et du sauvetage lors de disparition pour quadriller plus facilement une zone ou lors d’une catastrophe naturelle pour une efficacité accrue. Il y a tellement d’applications potentielles. De plus, le développement de communications optiques pourrait être utile dans d’autres domaines, là où les communications traditionnelles telles que la radio ou l’acoustique seraient inefficaces. Dans l’exploration des fonds marins ou dans la transmission de vidéo haute définition dans l’espace, les méthodes optiques pourraient être très utiles et rapides.

 

L’expérience de coordination entre robots terrestres et aériens :

1-simulation

3-interaction

4-adequation

 

Un projet similaire de synchronisation entre un drone et de petits robots :

Quelle belle découverte ! On félicite ces chercheurs pour leur trouvaille. Cette interaction entre différents types de robots pourrait permettre de sauver des vies. A la rédaction, on est toujours surpris de voir que des machines peuvent si bien collaborer, à l’image de ces robots qui s’organisent ensemble pour atteindre un objectif commun. Pensez-vous qu’un jour les robots se passeront totalement des humains pour accomplir leurs missions ?

Ces articles vont vous plaire

icone video

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux