12 017 personnes connectées

Aussi dingue que terrifiante, cette expérience scientifique prouve que les objets rigides prennent des décisions

La capacité de faire des choix a toujours été, selon les scientifiques, possible uniquement par des êtres biologiques ayant un cerveau, un esprit. De nouvelles études prouvent que cette faculté peut également être obtenue par des objets rigides inanimés, comme par exemple, une barre en métal, en fonction de l’environnement et des fluctuations physiques.

Song-Ju Kim, Masashi Aono et Etsushi Nameda, des scientifiques japonais, ont publié un article à ce sujet dans le New Journal of Physics. “Cette découverte est primordiale dans la mesure où elle peut nous aider à comprendre comment fonctionnent les créatures dites inférieures, comment elles peuvent survivre sans système neuronal complexe”, explique Kim.

Pour qu’un objet puisse être sujet à cette expérience, il se doit d’être rigide. En effet, il est nécessaire d’avoir un volume qui ne change pas. Par exemple, une barre en métal, exposée à des changements physiques, peut se tordre légèrement, mais elle garde son volume initial.

 

Ce stylo correspond aux critères exigés pour l’expérience.

244084907_4a7e62681e_o

 

Comment cela fonctionne ?

Prenons pour exemple deux machines à sous, que nous nommerons A et B. Le but de l’expérience est de choisir quelle machine a plus de possibilités de faire gagner le joueur rapidement. A chaque fois que la machine A émet une récompense, la barre se déplace vers la gauche dans un angle particulier. A l’inverse, s’il n’y a pas de récompense, la barre se déplace vers la droite, également dans un angle particulier.

La même chose est faite sur la machine B, mais les directions des mouvements sont inversées : quand il y a une récompense, la barre se déplace à droite, et quand il n’y en a pas, elle se déplace à gauche. Après de nombreux essais, les analyses de la barre permettent de savoir quelle machine offre la meilleure probabilité de gagner.

 

1-machineasous

Les scientifiques ont appelé ces fluctuations physiques TOW, acronyme de tug-of-war, qui est un sport de tir à la corde dans lequel deux équipes face à face tiennent la même corde et tentent de tirer l’équipe adverse de leur côté. Les scientifiques expliquent que les mouvements de la barre sont dus aux fluctuations physiques.

La méthode de TOW peut, d’après ces expériences, résoudre des problèmes plus rapidement que des algorithmes. En effet, ce nouveau procédé peut déceler des probabilités sur les deux machines à sous en n’en jouant qu’une seule, puisque le système sait à l’avance la somme des deux probabilités. Les chercheurs ont déjà réalisé plusieurs expériences plus pointues en utilisant la méthode de TOW.

 

Le tir à la corde, ou tug-of-war en anglais.

tir-corde
Un tir à la corde via Shutterstock

En montrant que la prise de décision est également possible pour des objets rigides, la science fait un grand pas en avant, notamment au niveau de l’intelligence artificielle. Cette méthode peut inclure de nouveaux paramètres, comme l’auto-détection par exemple. Ainsi, il serait possible de créer un dispositif directionnel qui se déplace pour maximiser son exposition à la lumière, à la manière d’un tournesol.

Cette découverte scientifique semble extraordinaire et ouvre la porte à de nombreuses possibilités en matière de robotique. Et vous ? Êtes-vous convaincu par cette nouvelle découverte laissant la “parole” aux objets ou êtes-vous effrayé par cette découverte ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux