12 138 personnes connectées

Sans prompteur, Michael Bay perd tous ses moyens et quitte soudainement la scène lors d’une conférence au CES 2014

Alors que le réalisateur de Transformers, Michael Bay, devait monter sur scène au CES 2014 de Las Vegas pour promouvoir le nouveau téléviseur de Samsung, un accident de prompteur est venu le mettre dans l’embarras… Une situation gênante tant pour le cinéaste que pour la marque sud-coréenne. 

Le CESConsomer Electronics Show) est le plus important salon consacré à l’innovation technologique en électronique grand public. En cette année 2014, il s’est tenu à Las Vegas au Nevada. Lors de cette édition, Samsung voulant promouvoir sa nouvelle télévision Ultra Haute Définition à écran incurvé, a fait appel à Michael Bay, cinéaste reconnu notamment pour la réalisation de « Transformers » ou encore « Armageddon« .

CES2014_GooglePlus_Box

Ayant un goût prononcé pour le spectaculaire et pour son utilisation des effets spéciaux, il semblait être le candidat idéal pour faire l’éloge de ce téléviseur en mettant en valeur l’intensité et l’expérience de l’écran incurvé qui permettrait d’aspirer l’attention des spectateurs dans l’image. Malheureusement, tout ne s’est pas déroulé comme prévu…

Alors qu’il monte sur scène pour rejoindre Joe Stinziano, l’un des vice-présidents de Samsung aux Etats-Unis, il entame directement son discours avant même que Joe ne présente le travail du cinéaste. Réalisant son erreur, il s’arrête pour laisser le vice-président de Samsung parler mais il est trop tard : les prompteurs se dérèglent, mélangeant ainsi les interventions des deux hommes. Totalement désarmé, Michael fini alors par lancer un « je suis désolé » avant de quitter la salle, plongée alors dans le silence complet.

le-realisateur-de-transformers-met-samsung-dans-lembarras-au-ces-2014-1

Michael n’est pas prêt d’oublier cette intervention ! On se met à sa place et on le plaint un peu… Il n’est pas évident de parler sur scène lors d’un événement d’une telle envergure et le stress a dû le submerger. Il faut aussi penser à Samsung, cette intervention ratée a mis l’entreprise dans un certain embarras… Pourtant, on peut se demander si justement, ce raté n’est pas une bonne publicité pour la marque qui a ainsi fait parler de son écran. Comment auriez-vous réagi à la place du cinéaste ?

Ces articles vont vous plaire

— @UNICEF_france

Seuls 50% des 1,8 million d’enfants atteints du VIH/Sida ont accès au traitement dont ils ont besoin.