13 222 personnes connectées

Première historique : des astronautes ont mangé un légume ayant poussé dans l’espace

Les supermarchés et les épiceries spatiales n’ayant pas encore été inventées, les astronautes doivent trouver un autre moyen de se nourrir. Pour la plupart des missions, des aliments sont emmenés directement dans la navette, bien protégés. Néanmoins, il peut être agréable de manger, de temps à autre, des produits frais. C’est chose faite pour des astronautes de la Station spatiale internationale, grâce au premier légume qui vient de pousser dans l’espace !

Les astronautes de la Station spatiale internationale ont, pour la première fois, mangé de la salade, mais pas n’importe laquelle ! De la romaine rouge qui a poussé dans la base, une grande première. Depuis 2002, une serre est à bord de l’ISS (Station spatiale internationale en français) afin d’étudier la croissance des plantes dans un état de microgravité, mais les astronautes n’ont jamais mangé quoi que ce soit qu’ils aient planté.

Faire pousser un légume dans une base spatiale, ce n’est pas la même chose que sur la terre ferme. Cela ne suffit pas de planter une graine et d’attendre. Les astronautes ont dû utiliser un système nommé Veggie. Ce système consiste à envoyer des lumières rouges et bleues afin de faire grandir des pousses “pré-fabriquées”. En 2014, Veggie a été un succès mais les plantes obtenues sont retournées sur Terre afin d’être testées. L’air de la station peut contaminer les végétaux et il serait dangereux de les consommer.

03-spacevegetable-NASA's-Marshall-Space-Flight-Center

02-spacelettuce-NASA's-Marshall-Space-Flight-Center

Dorénavant, il est possible de manger de la salade romaine ayant poussé dans la base, à condition d’essuyer les feuilles avec des lingettes de désinfection alimentaire. La moitié de la production est envoyée à la NASA pour quelques tests, les astronautes peuvent manger ce qu’il reste.

Les serres spatiales pourraient devenir une source de nourriture incroyable pour les astronautes. En effet, les repas actuels ne peuvent se conserver que deux ou trois ans selon la NASA. De plus, des fruits et des légumes frais sont bénéfiques à une bonne santé et pourraient prévenir d’un certain manque de vraie nourriture par les astronautes, limitant ainsi les dépressions loin de la terre ferme. Un bon repas composé d’aliments frais est tout de même beaucoup plus agréable que des menus aux plats lyophilisés, précuits ou déshydratés.

04-firsttaste-NASA's-Marshall-Space-Flight-Center

01-spacegarden-NASA's-Marshall-Space-Flight-Center

Les avancées dans le milieu spatial n’ont décidément pas fini de nous surprendre. Il est incroyable d’imaginer que, dorénavant, il est possible pour les astronautes de manger quelque chose qu’ils auront fait pousser dans leur base. Cela permettrait de prolonger leur voyage dans l’espace. A la rédaction, nous sommes stupéfaits d’une telle nouveauté et avons hâte de découvrir les prochaines. Pensez-vous que cette nouvelle possibilité va révolutionner les expéditions spatiales ou que l’on risque de se confronter à d’autres difficultés alimentaires par la suite ?