13 909 personnes connectées

SAFFiR, le robot pompier conçu par la marine américaine pour lutter contre les incendies de bateau

saffir-le-robot-pompier-concu-par-la-marine-americaine-pour-lutter-contre-les-incendies-de-bateauxune

Des chercheurs mandatés par la marine américaine ont effectué un grand pas en avant dans le domaine de la robotique. Ils ont développé un fantastique prototype de robot capable d’intégrer une équipe de pompiers pour les aider à éteindre les incendies de bateau. DGS vous donne tous les détails de ce concept prometteur.

SAFFiR (Shipboard Autonomous Firefighting Robot : pompier robot autonome pour navires) est un robot humanoïde développé par les chercheurs des universités de Virginia Tech, UCLA et de Pennsylvanie. Son but est de lutter plus efficacement contre les incendies se produisant sur les navires de l’US Navy que ne le font actuellement les pompiers. Les feux de bateau sont encore plus compliqués à maîtriser que les incendies classiques car ils se produisent dans des lieux très étroits et confinés. De plus, les accès sont difficiles et jamais très loin de produits inflammables tels que le carburant, le gaz ou même la peinture.

L’objectif de SAFFiR est donc d’accomplir des tâches plus facilement que ne pourraient le faire les secouristes humains. Il pourrait ainsi garder son équilibre, peu importe le degré d’inclinaison du bateau, ouvrir des vannes d’eau tout seul, repérer la source de chaleur et diriger la lance à eau dans la bonne direction et surtout, détecter les personnes en danger et leur venir en aide. Le robot est équipé de capteurs lui permettant de repérer les individus, même à travers la fumée. Enfin, il sera doté d’une mémoire lui permettant « d’apprendre » la configuration du navire et ainsi se déplacer facilement à l’intérieur.

la-marine-americaine-a-developpe-un-robot-pompier-capable-deteindre-les-feux-tout-seul1

Deux exemplaires de SAFFiR ont déjà été assemblés et seront testés cet été sur le navire désaffecté USS Shadwell, amarré à Mobile Bay, en Alabama. Chacun d’entre eux mesure environ 1,50 mètre et peut agir au sein d’une équipe de pompiers pendant une demi-heure. Leur point fort par rapport aux humains est la résistance aux températures élevées (jusqu’à 500 °C). Enfin, les machines seront capables de comprendre des ordres donnés par les pompiers grâce à un système de reconnaissance vocale, avec pour priorité de porter secours aux hommes avant tout. Si les tests sont concluants, les premiers robots d’une valeur de 725 000 euros seront utilisés durant l’année 2015.

la-marine-americaine-a-developpe-un-robot-pompier-capable-deteindre-les-feux-tout-seul4

la-marine-americaine-a-developpe-un-robot-pompier-capable-deteindre-les-feux-tout-seul3

La mise au point de ce robot SAFFiR nous a subjugués. Nous étions loin de penser que la technologie permettait déjà de créer des machines si efficaces et réactives. Nous avons hâte de voir ce que donnera le premier test en conditions réelles dans quelques mois. Nous sommes en tout cas convaincus que cette machine pourra sauver de nombreuses vies. Pensez-vous que les robots doivent remplacer les humains dans les domaines où ils peuvent être plus performants ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux