13 891 personnes connectées

Les îles de la mer de Corail abritent un endroit unique au monde… le Royaume gay et lesbien

Le Royaume gay et lesbien des îles de la mer de Corail existe réellement ! Peu connu, ce pays qui se cache au large de l’Australie est une beau symbole pour tous les homosexuels du monde. Cet Etat qui ne compte encore que peu d’habitants est né en 2004 lorsque Dale Parker Anderson a planté le drapeau arc-en-ciel sur ces îles de la mer de Corail. Découvrez toute l’histoire de ce royaume surprenant. 

 

L’historique « coup d’indépendance »

royaume-gay-lesbien

Les îles de la mer de Corail se situent à l’Est de l’Australie, près du Queensland, et forment un archipel d’îlots et de récifs inhabités jusque-là. En parallèle, dans l’Etat australien du Queensland, des activistes LGBT (Lesbien Gay Bisexuel Transgenre) se scandalisent de la nouvelle loi passée devant le parlement australien définissant le mariage comme étant uniquement l’union d’un homme et d’une femme.

Les partisans décident alors de fonder leur propre Etat. Dale Parker Anderson et les autres militants prennent un bateau et se rendent sur cet archipel pour planter le drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT à Cato. En 2004, Dale déclare le nouvel Etat : Royaume gay et lesbien des iles de la mer de Corail et il est élu empereur dudit Etat. Le Royaume devient alors officieusement l’un des plus petits Etats au monde, s’étendant sur seulement 3 km de terre.

Dale Parker Anderson, l'Empereur du nouveau Royaume
Dale Parker Anderson, l’Empereur du nouveau Royaume

 

Et voici leur déclaration d’indépendance :

« Nous, homosexuels, nous sommes honnêtement efforcés de nous intégrer dans la vie sociale des communautés qui nous entourent et d’être traités de manière égale. On ne nous le permet pas. C’est en vain que nous agissons en loyaux patriotes, notre loyauté allant dans certains domaines à l’extrême ; c’est en vain que nous faisons le même sacrifice de notre vie et de nos biens que nos concitoyens ; c’est en vain que nous faisons tout notre possible pour accroître la renommée de notre pays natal dans les sciences et les arts, ou sa richesse par les échanges et le commerce. Dans les pays où nous avons vécu depuis des siècles, nous sommes toujours décriés comme des étrangers… Dans ce monde tel qu’il est et pour une durée indéfinie… Je pense qu’on ne nous laissera pas en paix. »

Dale Parker Anderson hisse le drapeau sur l'île
Dale Parker Anderson hisse le drapeau sur l’île

Dale Parker Anderson serait d’ailleurs un descendant très éloigné du roi d’Angleterre Edouard II, et par là même un plus proche cousin des rois et reines européens. Il s’agit de mettre une distance entre l’Australie et le tout nouvel Etat. Ainsi le Royaume gay et lesbien des îles de la mer de Corail assure que le Royaume-Uni (ancien administrateur des îles) et l’Australie n’ont aucun droit sur ces îles car aucun Etat n’a de document attestant qu’elles leur appartiennent. Malgré tous ces efforts, il est difficile pour l’Etat d’être reconnu internationalement, aucun Etat n’admet encore son existence.

D’ailleurs, dès la déclaration du nouvel Etat, une autre déclaration pour le moins surprenante sera faite : le Royaume gay et lesbien des îles de la mer de Corail déclare la guerre à l’Australie pour leur loi qui ne garantit plus les droits égaux des citoyens LGBT. Un combat symbolique et véritable qui continue non seulement pour le nouvel Etat mais aussi pour tous les homosexuels du monde pour afin faire entendre leurs droits.

 

Légitimer leur existence :

Coral_inset

Toute personne homosexuelle peut devenir citoyen du Royaume gay et lesbien des îles de la mer de Corail : il lui suffit pour cela de le demander. De même aucun visa n’est demandé, d’après le Premier ministre du royaume « leur sexualité est leur passeport ».

Pour donner plus d’appui et de jouer d’une véritable réputation, le Royaume a décidé d’éditer ses propres timbres, en euros et non en dollars australiens (afin de bien trancher encore une fois avec leur appartenance à l’Australie). Et comme pour tout Etat, le Royaume gay et lesbien des îles de la mer de Corail a choisi son propre hymne national chanté par la célèbre chanteuse homosexuelle Gloria Gaynor.

drapeau-gay
Le drapeau gay via Shutterstock

 

Si vous êtes intéressé par des petites vacances au Royaume gay et lesbien des îles de la mer de Corail, n’hésitez pas à visiter leur site internet. En tout cas, nous avons adoré cette initiative des activistes LGBT qui ont su contrecarrer avec originalité des lois qui les discriminaient.

 

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque seconde dans le monde, plus de 1 million de kilos de CO2 sont émis dans l’atmosphère.