12 009 personnes connectées

Cet ingénieux robot imite les mouvements de la seiche pour se déplacer sous l’eau avec une aisance exceptionnelle

La seiche est un animal fascinant qui utilise une robe ondulée pour avancer, reculer et tourner sur elle-même. C’est ce qui a inspiré des étudiants pour créer un robot aquatique ultra-maniable. DGS vous présente Sepios, cette ingénieuse machine inspirée de la nature.

La seiche est un céphalopode carnassier qui peut se déplacer de trois manières différentes : avec ses bras pour grimper sur les coraux par exemple, par propulsion à réaction pour fuir ou attaquer, et en utilisant sa paire d’ailettes ondulées le reste du temps. Inspirés par cet animal mystérieux, des étudiants en génie mécanique de l’ETH de Zurich ont construit Sepios, un robot qui se déplace sous l’eau à l’aide de quatre ailettes.

sepios-robot-hors-piscine

L’ingénieux robot aquatique opérationnel est capable de se déplacer dans toutes les directions et de tourner autour de tous ses axes grâce à ses quatre nageoires : il peut s’apparenter, du point de vue mécanique, à une fusion de deux seiches dont l’une aurait pivoté à 90 degrés. Cette mobilité exceptionnelle est un atout de taille mais rend le robot difficile à contrôler, il nécessite en effet une souris 3D Connexion.

N’utilisant pas d’hélice, Sepios est silencieux et ne nuit pas à la faune marine, il n’est d’ailleurs pas gêné par les algues et les divers obstacles naturels. De plus, il génère une quantité minimale de turbulence, c’est donc un drone idéal pour observer la vie sous-marine.

souris-pour-controler-sepios

Les ailettes de Sepios ne s’ondulent pas à une fréquence et une amplitude fixes, chaque rayon est contrôlé par son propre asservissement et peut se déplacer sur une plage de 270 degrés à une vitesse qui lui est propre. Le robot constitué de plus de 4600 pièces a une vitesse maximale de 1,8 kilomètre par heure, il est capable de descendre à une profondeur maximale de 10 mètres pour une autonomie d’une heure et demie.

L’innovation technologique réalisée par les étudiants de l’ETH pourrait sérieusement intéresser les concepteurs de sous-marins commerciaux (tels que ceux utilisés pour l’installation des plates-formes pétrolières) mais aussi le domaine militaire qui développe bon nombre de sous-marins furtifs.

base-robot-sepios

robot-sepios-dans-piscine

Sepios est une innovation technologique remarquable dans le domaine des robots aquatiques ! Au bureau, on est tous fascinés par le déplacement de la seiche et on apprécie que les ingénieurs s’en inspirent pour concevoir des robots respectueux des écosystèmes marins. Cela nous rappelle le quadrupède robotique imitant l’allure du guépard que nous vous avions présenté. Pensez-vous que nous avons encore beaucoup à apprendre de la nature pour développer notre technologie ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux