12 169 personnes connectées

Ce petit robot révolutionne le domaine de la livraison en transportant de la marchandise tout seul

Starship, une société basée en Estonie créée par deux co-fondateurs de Skype, affirme que ces flottes de robots vont considérablement réinventer le service de livraison. Plutôt que d’utiliser des drones pour transporter de la marchandise, Starship soutient qu’un robot terrestre est plus sûr, moins cher et beaucoup plus pratique. SooCurious vous invite à en découvrir davantage sur ce drôle de petit robot qui représente le futur de la livraison.

Les robots Starship ont pour mission principale de livrer des provisions et des petits colis pesant maximum 18 kilos. Les clients qui utiliseront ce type de service devront indiquer leurs disponibilités via une application mobile afin de recevoir leur colis. Constamment connecté à Internet, le robot autonome fera alors son chemin tout seul jusqu’à la maison ou le lieu de travail du client. Bien évidemment, les opérateurs seront toujours prêts à reprendre le contrôle du robot en cas de problème. La société prévoit de construire une série de plates-formes dans lesquelles les robots seront logés. Une fois sa cargaison livrée, le robot rentrera directement à sa plate-forme.

Le robot est équipé de 9 caméras basse résolution, de haut-parleurs et de micros. Cet équipement permettrait de dissuader quelqu’un qui essayerait de voler la marchandise transportée par robot. En effet, le robot peut répondre à une éventuelle personne mal intentionnée en l’avertissant avec ce type de message : « La police arrive dans 5 minutes, on connaît votre position et vous êtes filmé. » Par ailleurs, l’effraction du compartiment d’un robot est aussi difficile que celle d’une voiture.

starship-robot-livraison-2

starship-robot-livraison-6

La société a déjà mis à l’essai les robots dans 5 grandes villes : San Francisco, Londres, New York, Dublin et Boston. Les fondateurs estiment que plus de 10 000 personnes ont croisé ces robots plutôt bien accueillis, ils n’ont aucunement dérangé le quotidien de la population. La société prévoit donc un premier lancement à Londres en 2016, puis un second lancement sur le marché américain fin 2016. Leur objectif final étant de s’implanter un peu partout dans le monde d’ici 2017.

À la rédaction, on imagine déjà ces drôles de petits robots sonner à notre porte pour nous livrer nos colis. Et vous, que pensez-vous de ce robot livreur ? Êtes-vous emballé par ces avancées technologiques qui nous offrent désormais la possibilité de se faire livrer par un robot ou au contraire trouvez-vous cela plus rassurant que ce soit un être humain qui vous apporte votre colis en mains propres ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux