12 042 personnes connectées

Inspiré par la langue du caméléon, ce bras robotisé est capable de saisir facilement toutes sortes d’objets

La nature est parfois si bien faite que la technologie cherche bien souvent à la copier. C’est par exemple le cas de ce bras robotique qui imite la langue du gecko à la perfection, et qui est capable d’attraper pratiquement tous les objets qui lui tombent “sous la main”. SooCurious vous explique comment fonctionne cette fabuleuse invention.

Le bras fonctionne ainsi : C’est une pince en silicium qui provoque une pression à double chambre remplie avec de l’eau et de l’air. Comme des quantités variables de liquide et de gaz sont pompées dans ces chambres en utilisant la pneumatique, la pince change de forme, lui permettant de saisir, ramasser et maintenir des objets. Simple, mais bougrement efficace. La pince semble assez habile pour être en mesure de ramasser les petits objets comme des billes ou des tasses à l’aide de la poignée, et quelque chose d’aussi délicat qu’une paire de lunettes. Et comme c’est une technologie incroyable, la pince se maintient même lorsque la batterie est morte. Ainsi, une fois que la pince a agrippé un objet, le bras peut maintenir son emprise indéfiniment sans nécessiter aucune alimentation supplémentaire. Cela se traduit par un bras plus éconergétique qui peut permettre de faire d’importantes économies de coûts au fil du temps dans une usine complète équipée de ces robots par exemple.

Festo-Pressebild_OPK2015_FlexShapeGripper.rgb

Robot-gecko-4

Robot-gecko-3

Robot-gecko

Robot-gecko-2

Quelle belle invention ! Ce robot a un potentiel véritablement pharaonique et pourrait être utilisé dans de nombreux domaines. Félicitations aux ingénieurs qui ont permis l’élaboration de cette technologie. A la rédaction, on imagine déjà des robots humanoïdes qui, avec ce bras, pourraient avoir une prise parfaite sur certains objets. Dans quels domaines pensez-vous que ce robot pourrait être le plus utile ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux