12 747 personnes connectées

D’un bipède à un jumeau parfait, voilà comment les robots humanoïdes évoluent pour toujours plus vous ressembler

Le domaine de la robotique est particulièrement varié. Les robots sont utilisés dans l’industrie, dans la médecine, mais aussi par les militaires. Ces dernières années, la conception de robots humanoïdes (qui ressemblent aux humains) s’est particulièrement développée. Depuis le premier bipède en 1973, les chercheurs ont effectué des pas de géant : il existe aujourd’hui plusieurs de ces robots aux capacités étonnantes voués à accomplir des tâches diverses. SooCurious vous présente les humanoïdes qui valent le coup d’être connus.

Wabot-1

1-wabot-robot

Conçu en 1973 par l’université de Wasada au Japon, Wabot-1 est le tout premier robot bipède. Capable de marcher, il fonctionne grâce à des panneaux solaires qui alimentent ses besoins en énergie.

 

WHL 11

2-whl-11

Développé par Hitachi en 1985 (ce qui explique la qualité du visuel, NDLR), WHL 11 est également considéré comme l’un des robots pionniers de la marche bipède. En plus de pouvoir se déplacer, il est également capable de tourner. Sa vitesse reste toutefois approximative par rapport aux humanoïdes d’aujourd’hui : 13 secondes par pas.

 

Partner Robots

3-partner-robot

partner-robot1

partner-robot2

partner-robot3

Conçus pour la première fois en 2005, les Partner Robots de Toyota sont une gamme d’humanoïdes capables de jouer des instruments de musique tels que la batterie, la trompette ou encore le violon. Le Partner Robot peut uniquement se déplacer sur les surfaces plates.

 

ASIMO

4-asimo-robot

1-youtube-asimo

2-youtube-asimo

3-youtube-asimo

4-youtube-asimo

5-youtube-asimo

6-youtube-asimo

Il a fallu à Honda plusieurs années de recherches et de nombreux prototypes afin de concevoir ASIMO en 2000. A sa sortie, le robot est une véritable révolution. Il s’agit en effet d’une amélioration du robot P2. Mesurant 1 mètre 30, il est capable de marcher, de courir à une vitesse de 6 kilomètres par heure, mais aussi de monter des escaliers. ASIMO a été développé afin d’apporter une aide aux personnes à mobilité réduite, il peut ainsi détecter les objets en mouvement, ainsi que reconnaître environ 10 visages différents grâce à des caméras placées au niveau de ses yeux. Il sait hocher la tête et répondre avec des phrases construites. Connu dans le monde entier, ASIMO est désormais plus performant que lors de sa première sortie grâce aux mises à jour effectuées par Honda ; il fait actuellement partie des humanoïdes les plus développés.

 

HRP-4

hrp-4-1

hrp-4-2

hrp-4-3

hrp-4-4

hrp-4-5

hrp-4-6

Développé par l’entreprise Kawada en partenariat avec l’Institut national japonais de la recherche avancée en science et en technologie (AIST), HRP-4 est un humanoïde extrêmement performant. Sa façon de se déplacer, mais aussi de suivre les mouvements d’une personne ou d’un objet, ressemble fortement à celle d’un humain. Comme l’expliquent ses concepteurs, HRP-4 est “fin comme un athlète”, il est capable d’interagir avec les hommes tout en les aidant à accomplir des tâches.

 

NAO

5-nao-robot

nao-youtube1

nao-youtube2

nao-youtube3

nao-youtube4

nao-youtube5

nao-youtube6

nao-youtube7

nao-youtube8

De conception française, le petit humanoïde NAO a premièrement été développé en 2006. Depuis, les chercheurs n’ont cessé de l’améliorer afin d’en faire un parfait petit compagnon de vie. Capable de reconnaître les humains mais aussi de leur parler. Du haut de ses 58 centimètres, NAO est utilisé dans le domaine de l’éducation dans pas moins de 70 pays, comme l’explique Aldebaran, la start-up qui l’a conçu. NAO peut également danser et est voué à être commercialisé pour faire son apparition dans nos foyers.

 

Pepper

6-pepper-robot

pepper-youtube1

pepper-youtube2

pepper-youtube3

pepper-youtube4

pepper-youtube5

pepper-youtube6

Egalement développé par la société française Aldebaran, Pepper est un robot spécialement conçu pour reconnaître les émotions humaines. Il est ainsi capable de reconnaître la tristesse, la joie ou la colère, et peut ainsi vous divertir en connaissance de cause. Pepper a déjà pris poste dans les points de vente de SoftBank Mobile, une entreprise de téléphonie japonaise.

 

Atlas

8-atlas-robot

youtube-atlas-1

youtube-atlas-2

youtube-atlas-3

youtube-atlas-4

youtube-atlas-5

Atlas est le fruit d’un long développement. L’entreprise américaine Boston Dynamics s’est basée sur son ancien robot PETMAN afin de parvenir à concevoir un humanoïde capable de se déplacer sur un terrain difficile. Construit en titane et en aluminium, et mesurant 1 mètre 80, Atlas est particulièrement robuste, comme l’a prouvé sa sortie en forêt. A terme, les chercheurs espèrent pouvoir l’utiliser dans des missions de secourisme, sur des terrains hostiles à l’Homme. Dévoilé en 2013, il a pu être amélioré depuis.

 

iCub

7-icub-robot

icub-youtube1

icub-youtube2

icub-youtube3

icub-youtube4

icub-youtube5

icub-youtube6

icub-youtube7

icub-youtube8

Développé par plusieurs entreprises européennes en 2006, iCub est un humanoïde à l’apparence d’un enfant. Il a depuis été amélioré : il est entre autres capable de se déplacer, de tenir des objets, mais surtout, d’exprimer six émotions différentes.

 

Actroid

une-geminoid-robot

actroid-youtube1

actroid-youtube2

actroid-youtube3

actroid-youtube4

actroid-youtube5

humanoide-youtube1

 

« Professeur, pourquoi m’as-tu créée ? »

humanoide-youtube2

humanoide-youtube3

Les Actroid sont des humanoïdes à l’apparence humaine. Développés par l’université d’Osaka, ils sont capables d’imiter les expressions humaines et peuvent être considérés comme des avatars. Le professeur en robotique Hiroshi Ishiguro en a créé plusieurs à son effigie, mais aussi des robots capables d’interagir avec les humains et même de présenter le journal télévisé à l’image de Kodomoroid et Otonaroid.

 

Han

han-youtube-3

han-youtube1

han-youtube2

han-youtube4

Début 2015, la société Hanson Robotics a présenté au grand public Han, son androïde aux expressions faciales incroyables qui n’utilise pas moins de 40 moteurs faciaux pour imiter les humains. Il est capable de tenir une conversation avec l’Homme mais aussi de s’intéresser à ce dernier en lui posant des questions.

Bien que ces humanoïdes soient particulièrement impressionnants, le domaine est en constant développement. En élaborant des robots toujours plus performants, les chercheurs s’en inspirent pour améliorer leurs faiblesses et espèrent pouvoir les utiliser en tant que coéquipiers de l’Homme. A la rédaction, nous sommes subjugués par les incroyables avancées qui ont été faites depuis le lancement du premier bipède et nous sommes impatients de savoir à quoi les robots du futur ressembleront. Aimeriez-vous avoir un robot pour vous aider dans vos tâches quotidiennes ou pensez-vous que l’être humain devrait se méfier de l’intelligence artificielle ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Avant d’être une femme politique, Angela Merkel était physicienne et chimiste