13 013 personnes connectées

Le respirianisme : une pratique dangereuse consistant à ne pas manger qui est… mortelle

Le respirianisme est un mouvement qui prétend que l’alimentation n’est pas indispensable à la vie. Ses disciples assurent ne plus rien avaler depuis des années et survivre grâce au Prana, une énergie invisible présente dans le vent ou le soleil. Une idéologie dangereuse qui a déjà fait de nombreuses victimes.

Ne plus rien boire et manger pour absorber l’énergie du soleil

De nos jours, les régimes alimentaires apparaissent et disparaissent comme les modes vestimentaires. Après le paléo ou la raw food qui consiste à ne manger que des aliments crus, le respirianisme va beaucoup plus loin qu’aucun autre n’a osé : ne plus rien manger du tout. Un régime extrêmement dangereux qui a mené à plusieurs reprises à la mort, la plupart des membres de cette secte se rendant compte de la supercherie après avoir perdu plus de 20 % de leur masse corporelle en moins d’une semaine. Les risques sur le long terme sont aussi très dangereux puisque le mouvement attire surtout des personnes instables ou souffrant déjà de troubles alimentaires pour mieux les embrigader dans leur idéologie.

Comme l’explique un partisan du mouvement sur la chaîne Youtube Veggie Channel, « le blocage principal, c’est : si on ne mange pas, on va mourir ». Cela peut paraître bête mais les membres du respirianisme y croient dur comme fer. Selon eux, il serait possible d’atteindre l’illumination en 21 jours en supprimant progressivement toute alimentation ou eau de son quotidien pour puiser dans le Prana, une source d’énergie invisible qui se concentre surtout dans le soleil. Le seul besoin indispensable pour le corps serait donc de respirer. Les médecins préviennent bien entendu des dangers de ce mouvement et espèrent que les membres finiront par comprendre d’eux-mêmes les dangers d’une telle pratique. Une allemande de 62 ans serait morte récemment alors qu’elle suivait ce « régime » dangereux et bien entendu mortel lorsqu’il est suivi sérieusement.

Les leaders du mouvement

Aujourd’hui, la chef de fil de ce mouvement est une australienne nommée Ellen Greve, ou Jasmuheen dans le milieu. L’experte de la question vit actuellement de la vente de ses livres et de ses conférences à travers le monde. Si ce mouvement peut ressembler à une secte, il est régulièrement dénoncé par la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte Contre les Dérives Sectaires qui l’accuse d’être une organisation criminelle.

En effet, si aucun cas de décès n’est à déplorer à en France, de nombreux cas ont été observés à travers le monde. Historiquement, le mouvement aurait été popularisé dans les années 80 par Wiley Brooks, un gourou qui assurait encore en 2014 au magazine Vice qu’il venait d’une autre planète, que la seule alimentation non radioactive était un sandwich de McDonald’s et que son mouvement avait pris fin à cause des illuminatis.

Jasmuheen, la leader actuelle du mouvement

L’étrange cas de Prahlad Jani

Les adeptes de cette pratique citent souvent en exemple le cas de Prahlad Jani, un gourou indien. Le yogi qui jure ne rien n’avoir avalé depuis 70 ans s’est prêté à une expérience filmée par des médecins au Sterling Hospital d’Ahmedabad, dirigée par le docteur Sudhir V. Shah. Filmé en permanence pendant dix jours, l’indien n’a bel et bien rien mangé devant la caméra, ne se permettant que quelques gargarismes d’eau et des bains. L’état du gourou n’a pas changé durant l’expérience mais beaucoup pointent du doigt le manque de rigueur de l’étude puisqu’il lui a été autorisé de sortir à plusieurs reprises afin de se recharger en Prana.

Il aurait donc très bien pu profiter de ces moments pour se nourrir. Cette affaire n’est pas sans rappeler le cas de Kumari Neerja qui assurait en 1999 être la réincarnation d’une déesse indienne qui n’avait plus rien mangé depuis des dizaines d’années. Cependant, suite à l’acharnement d’enquêteurs, elle a été exposée à un gaz inoffensif provoquant des vomissements. Des restes de patates et de chapatis ont été retrouvés. On ne rigole pas avec les sectes en Inde !

Rajesh Joshi vous salue

 

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux