12 337 personnes connectées

Résolutions 2013 pour BlackBerry : nouveau look pour une nouvelle vie

blackberry-nouveau-look-pour-une-nouvelle-vie-avec-blackberry-10-une

L’entreprise canadienne RIM, à qui on doit les téléphones BlackBerry, change de peau, en commençant par son nom. RIM devient définitivement BlackBerry ! Au programme, un nouveau portable à écran tactile et un nouveau système d’exploitation !

Face à la concurrence d’Apple de Samsung et des autres portables sous Android, Research In Motion (RIM), la firme derrière les téléphones portables BlackBerry avait beaucoup de mal à garder le cap. Pour ranimer les ventes de ses produits, RIM a fait des annonces choc il y a quelques jours. Des annonces qui ressemblent beaucoup à l’effort de la dernière chance pour certains analystes du secteur. Il n’empêche que maintenant, RIM se fera appeler BlackBerry. L’entreprise prend donc le nom de son produit phare, en espérant gagner un peu plus de popularité et de visibilité sur le marché.

Les deux autres annonces fortes de BlackBerry ont donc été le lancement de deux nouveaux portables : le Blackberry Z10 et le Q10, et de la mise au point d’un nouveau système d’exploitation, BlackBerry 10. Cet OS est une refonte des précédents système d’exploitation des portables: plus clair, mieux agencé, plus rapide. Les utilisateurs disposeront également d’un BlackBerry World qui proposera plus de 70 000 applications.

En ce qui concerne les téléphones, le Z10 sera entièrement tactile et disposera d’un écran 4,2 pouces. Le Q10 gardera quant à lui le clavier physique qui a fait la renommée de la marque. Ces deux téléphones seront donc les premiers à tourner sous OS BlackBerry 10.

En ce qui concerne la sortie de ces smartphones et du nouveau BlackBerry 10, rien n’a encore été officialisé, mais certaines rumeurs parlent d’une date à la fin du mois de février 2013… Et d’un minimum de 599 € pour le Z10. Il ne reste plus qu’à attendre. Seriez-vous prêts à tenter l’expérience BlackBerry 10 ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux