13 933 personnes connectées

Le secret de l’impressionnante rapidité du requin se cache dans son sang

une-requin-vitesse Le requin nage plus vite que les autres poissons via Shutterstock

Dans une récente étude, des chercheurs se sont penchés sur certaines espèces de requins et de thons pour comprendre pourquoi ces dernières nagent plus de deux fois plus vite que les autres poissons. Et leur secret se cacherait dans leur sang… SooCurious vous en dit plus sur le résultat de cette étude étonnante.

Si plusieurs espèces de requins et de thons sont capables de nager aussi rapidement par rapport aux autres, c’est parce qu’ils disposent de quelque chose de spécial à l’intérieur de leurs corps. En effet, depuis longtemps maintenant, les scientifiques se sont rendu compte que certaines espèces de poissons avaient le sang relativement chaud. A titre d’exemple, le requin saumon est capable d’élever sa température corporelle jusqu’à 20 degrés par rapport à la température de l’eau environnante. Néanmoins, les chercheurs ne comprenaient toujours pas pourquoi le maintien d’une telle température coûtait beaucoup en énergie et nécessitait donc une alimentation importante.

Aujourd’hui, cette nouvelle étude rapporte que le poisson a su évoluer pour être désormais capable de se servir de cette température corporelle pour pouvoir nager plus vite. En effet, pour permettre que la température corporelle reste constante, ces poissons sont poussés à maintenir leurs muscles échauffés et donc à nager en permanence ce qui explique pourquoi cela leur coûte beaucoup en énergie mais aussi pourquoi ils nagent plus rapidement. Grâce à cette capacité, ils sont davantage en mesure de migrer chaque année que les poissons de même taille à « sang froid ». L’équipe de chercheurs a d’ailleurs analysé les vitesses de nage de plusieurs espèces de requins et de thons. Il ont découvert un avantage significatif puisque ces espèces nagent en moyenne 2,5 fois plus vite que leurs homologues à sang froid. De plus, la vitesse calculée n’était que la « vitesse de croisière » et non la vitesse maximale qu’ils peuvent atteindre lorsqu’ils chassent leurs proies par exemple.

requin-vitesse-poisson
Le requin nage 2,5 fois plus vite que les autres poissons via Shutterstock

Afin d’analyser la vitesse enregistrée, l’équipe scientifique dirigée par Yuuki Watanabe du National Institute of Polar Research au Japon, a suivi 15 poissons en fixant des capteurs sur leurs nageoires dorsales. Ce capteur dispose d’une sorte de minuteur qui se libère au bout de deux à quatre jours pour remonter à la surface. Les chercheurs ont ensuite comparé ces vitesses de nage à celles évoquées précédemment en tenant compte de la température du corps, de la taille du corps et de la manière dont les espèces évoluent les unes avec les autres. L’étude, publiée dans le journal PNAS, indique également que ces températures de corps chauds relatives à certains thons et requins sont un exemple de convergence évolutive. Le thon est un poisson osseux et se différencie du requin principalement par le fait que ce dernier dispose d’un squelette et de cartilages. Les deux espèces ont un ancêtre commun datant de 450 millions d’années. Les scientifiques n’en savent pas beaucoup sur cet ancêtre mais il s’agirait probablement d’un poisson à sang froid. « Cela signifie que le thon et le requin ont su évoluer indépendamment en parvenant à réchauffer la température de leur sang », explique Yannis Papastamatiou de l’université de St Andrews au Royaume-Uni.

« Quand on regarde les autres espèces de requins et les groupes étroitement liés, on se rend compte qu’ils n’ont pas la capacité d’élever leur température corporelle », ajoute Papastamatiou. « Ils ont évolué essentiellement avec les mêmes adaptations mais de manière indépendante. C’est le cas du réchauffement du sang qui caractérise certaines espèces de thons et de requins qui ont des formes de corps très semblables. Ils peuvent aussi nager vite et sur de longues distances. Ainsi, on peut penser que les avantages du réchauffement de la température corporelle l’ont emporté sur les inconvénients en termes de coût d’énergie. »

thon-requin-proches
Le thon est proche du requin via Shutterstock

Ces informations sont stupéfiantes. Si les requins sont capables de nager aussi vite, c’est parce qu’ils tiennent leurs muscles échauffés constamment, et ce, dans le but de maintenir leur température corporelle qu’ils ont su élever au fil du temps. Possédant un ancêtre commun avec le requin, le thon développe pratiquement les mêmes caractéristiques. Connaissez-vous d’autres animaux marins aux capacités hors normes ?