12 688 personnes connectées

Une bien triste nouvelle : le majestueux requin-baleine est en voie d’extinction

Animaux majestueux et pacifiques, les requins-baleines sont ardemment chassés par l’Homme. À tel point qu’ils sont désormais gravement menacés d’extinction et ont vu leur nombre gravement diminuer au cours des dernières décennies.

L’UICN, l’Union internationale pour la conservation de la nature, dispose d’une liste rouge via laquelle elle répertorie les espèces végétales et animales de la planète pour mesurer la menace qui plane sur elles.

Un requin-baleine via Shutterstock
Un requin-baleine via Shutterstock

En 2016, comme il le fait régulièrement, l’organisme a changé la classification de plusieurs animaux, et notamment du requin-baleine et du requin-marteau planeur qui sont passés de « Vulnérable » à « En danger ». En ce sens, la directrice du programme mondial sur les espèces de l’UICN, Jane Smart, a estimé « alarmant de voir ces espèces emblématiques se diriger vers l’extinction ».

Selon elle, « ces nouvelles évaluations de la Liste rouge de l’UICN soulignent combien il est urgent d’agir stratégiquement pour protéger l’incroyable diversité de la vie de notre planète. Les océans et les forêts du monde ne feront que continuer de nous fournir de la nourriture et d’autres ressources si nous préservons leur capacité à le faire. »

Un requin-baleine via Shutterstock
Un requin-baleine via Shutterstock

Le requin-baleine, imposant poisson pouvant mesurer jusqu’à 14 mètres, a vu sa population drastiquement diminuer au cours des dernières décennies, essentiellement à cause de la destruction de son habitat, de la prise de nombreux spécimens dans les filets de pêche, de collisions avec des navires, ou encore de la chasse dont il fait l’objet pour sa viande, ses ailerons et sa graisse qui sert à faire de l’huile.

Finalement, le nombre d’individus composant l’espèce, dont les 3/4 vivent dans le bassin Indo-Pacifique tandis que le reste se trouve dans l’Atlantique a chuté de plus de 50 % au cours des 75 dernières années.

Un requin-baleine via Shutterstock
Un requin-baleine via Shutterstock

De manière tout aussi dramatique, et même s’il semble que leur espèce se porte relativement bien dans les eaux australiennes le nombre de requins-marteaux planeurs a diminué d’au moins 50 % au cours des 40 dernières années, essentiellement à cause de la pêche non réglementée, menaçant les spécimens vivant dans les eaux de l’Inde et de l’Indonésie.

Un requin-marteau planeur
Un requin-marteau planeur

Ce constat chiffré et réalisé par l’UICN, s’il est épouvantable, vient surtout nous rappeler l’importance de respecter notre environnement et tous les individus qui le composent, sous peine de le voir déséquilibré et de ne plus pouvoir en tirer les ressources nécessaires à la survie de l’Homme. Si la faune vous passionne, découvrez une autre tragédie : la disparition alarmante des orangs-outans de Bornéo.

Ces articles vont vous plaire

L’akée est un fruit qui doit se manger bien mûr. Autrement, ses toxines vous rendront gravement malade ou vous tueront

— @DailyGeekShow