13 565 personnes connectées

Rencontrez Mordecai et Rigby dans la série Regular Show, cette création farfelue de Cartoon Network

En 2010, deux loosers ont décidé de marquer les esprits en arrivant sur nos écrans : Rigby et Mordecai, les héros de Regular Show. Cette série animée de Cartoon Network vous propose de découvrir la vie pour le moins agitée de deux fainéants toujours prêts à s’amuser mais jamais à travailler. Entre vision du passage à l’âge adulte et oeuvre complètement barrée, focus sur cette série qui pourrait illustrer à elle seule le mot WTF.

 

Mordecai est un geai bleu réfléchi et plutôt calme. Rigby est un raton laveur déjanté et égoïste. Loosers de 23 ans fauchés et fainéants, les deux amis sont colocataires et travaillent en tant qu’employés municipaux dans un parc. Cependant ils préfèrent largement s’amuser et penser à leur confort plutôt que d’obéir aux ordres de leur patron Benson, un distributeur de chewing-gum qui parle. Les deux héros vont alors tout faire pour esquiver leur travail ou le rendre plus amusant, quitte pour cela à enchaîner les catastrophes et à entraîner leurs collègues dans l’affaire.

Regular-show-mordecai-rigby

Diffusée depuis 2010, Regular Show est née de l’imagination de J. G. Quintel, ancien étudiant en art. Lauréat du projet The Cartoonstitute lancé par Cartoon Network, il a vu les personnages qu’il a imaginés à la fac avoir droit à leur propre show. La série compte 221 épisodes de 11 minutes répartis sur 7 saisons. Une longévité qui force le respect car la série est réalisée « à l’ancienne ».

Chaque épisode est animé à la main et nécessite près de 9 mois de travail. Les décors sont peints à la main dans un style presque réaliste tandis que les personnages sont réalisés dans un esprit plus cartoon. Le mélange des deux offre un rendu de qualité à la série, au service d’une histoire loufoque portée par 2 héros qui nous ressemblent.

regular-shox-jeux-video

Mordecai et Rigby représentent un peu les 2 pendants de notre personnalité quand on entre dans la vie d’adulte. Comme Rigby, on n’a pas forcément envie de se poser de questions, on veut se laisser aller et faire ce qui nous plait sans voir les contreparties. Une liberté parfois rattrapée par notre côté Mordecai qui nous pousse à réfléchir aux conséquences et à être un peu plus responsable. Enfin, si on parle de gâteau, de jeux vidéo ou d’autre chose qui vous fait vraiment envie, il n’y a plus personne. Et c’est bien là la force des 2 héros : ils sont exactement comme nous… en pire ! Cette proximité permet au plus grand nombre de s’identifier et de parler aux plus grands comme aux plus jeunes via leur attitude ou les histoires qu’ils vivent.

La force de Regular Show, contrairement à ce que son titre pourrait laisser croire, vient en effet de son côté totalement WTF. Chaque épisode commence de manière tranquille mais en 5 minutes, on se retrouve à l’arrière d’un pick-up voyageant dans l’espace ou à affronter une armée de zombies sortie de nulle part. Entre références à la pop culture, humour à gogo et dialogues mordants, la série surprend toujours surtout quand elle part dans des délires improbables. De quoi rappeler à certains une série qui repose sur le même système.

[WPGP gif_id= »271195″ width= »600″]

Très souvent, Regular Show est comparé à Adventure Time. Les deux univers ne semblent avoir rien en commun, hormis leurs histoires complètement folles. Pourtant leur ordre de diffusion aux Etats-Unis fait que les séries transmettent une vision loufoque mais très réaliste de ce que nous vivons tous.

Avec son univers décalé, sa profusion de couleurs et ses créatures fantastiques, Adventure Time évoque le monde de l’enfance où tout est possible grâce à l’imagination. Tandis que Regular Show, qui est diffusé juste après, rappelle qu’après cette période colorée vient l’âge adulte et son lot de responsabilités. Toutefois, même s’il faut se faire à cette vie, il est parfois bon de retrouver son âme d’ado et s’amuser, comme le font très (voire trop) bien Mordecai et Rigby.

regular-show-screenshot

 

Avec ses héros loosers et ses histoires déjantées, Regular Show s’est imposée comme une série culte parmi les cartoons américains des années 2010. A grands renforts de situations barrées, Mordecai et Rigby parviennent à nous faire rire tout en abordant les joies et les aléas du passage à l’âge adulte. En prime, la réalisation est de qualité et les épisodes, aussi fous soient-ils, peuvent parler à tous, quel que soit votre âge. Bref, 2 drôles d’oiseaux (et raton laveur) à adopter de toute urgence !

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux