13 705 personnes connectées

Des Chiffres & le Monde : 21 faits alarmants qui vous montrent l’effroyable réalité du réchauffement climatique

Le réchauffement climatique est désormais un sujet inévitable pour les dirigeants de notre planète, et pour cause : l’activité humaine en est à l’origine. Le réchauffement climatique a commencé à être ressenti au début du XXe siècle, et il empire d’année en année. SooCurious vous présente quelques chiffres pour vous éclairer sur ce phénomène qui met la Terre en danger.

 

L’augmentation des températures

Le réchauffement climatique est principalement causé par les émissions de gaz à effet de serre, et notamment de CO2. Si nous arrêtions aujourd’hui ces émissions, le ralentissement du réchauffement climatique se ferait seulement ressentir en 2025.

pollution-ciel
Une usine pollue l’air via Shutterstock

Les émissions de gaz à effet de serre contribuent à l’augmentation des températures. Si rien n’est fait pour réduire ces émissions, la température pourrait être plus élevée de 4,6 degrés à la fin du siècle par rapport à l’ère préindustrielle, qui correspond au XIXe siècle. D’après les scientifiques, une hausse des températures de 2 degrés aurait des conséquences catastrophiques. Aujourd’hui, nous en sommes déjà à 0,85 degré supplémentaire.

En 2050, un été sur quatre risque d’être caniculaire, une donnée effrayante en sachant que la canicule qui a touché le continent européen durant l’été 2003 a causé la mort de 70 000 personnes. Autre conséquence impressionnante de la hausse des températures : en Australie, deux nouvelles couleurs ont été ajoutées aux cartes météorologiques pour les températures extrêmes allant au-delà des 50 degrés.

namibie-desert

 

La fonte des glaces

Le réchauffement climatique entraîne également la fonte des glaces, et donc la montée des eaux. Depuis plusieurs décennies, le niveau des mers augmente progressivement, à une vitesse d’environ 2 mm par an, c’est 20 fois plus rapide qu’au cours des siècles précédents.

16 des 20 mégalopoles situées sur les littoraux pourraient êtres touchées par la montée des eaux, entraînant le déplacement d’environ 100 000 000 de personnes vivant dans les deltas, les îles et sur les côtes.

glace-groenland

Le constat est également alarmant sur les continents. D’ici 50 à 100 ans, les glaciers des montagnes pourraient avoir totalement disparu si leur régression généralisée poursuit son évolution.

 

Impact sur la biodiversité

Si le rythme actuel des émissions de gaz à effet de serre se poursuit, entre 17 % et 37 % de la biodiversité, c’est-à-dire les animaux et les plantes, pourraient avoir disparu d’ici à 2050. Le réchauffement climatique a un aspect particulièrement néfaste sur la faune. Il transforme l’environnement, raccourcit les périodes d’hibernation, et entraîne même la disparition de plusieurs espèces.

ours-maigre

La communauté scientifique s’inquiète particulièrement pour les ours polaires. En effet, 30 % d’entre eux pourraient avoir disparu d’ici à 45 ans à cause de la fonte de la banquise. De nombreuses autres espèces sont menacées par le réchauffement climatique, notamment le koala, le manchot empereur ou encore le renard polaire.

 

Les océans également en danger

Les espèces marines sont également touchées par le réchauffement climatique. En captant le CO2 présent dans l’atmosphère, les océans deviennent plus acides. Le potentiel hydrogène (pH) des océans est de 8,1, soit 30 % plus acide qu’à l’ère préindustrielle.

ocean-acide
L’impact de l’acidification des océans sur les coraux via Shutterstock

Cette acidification nuit à toutes les espèces, mais surtout aux crustacés et aux coraux, car leurs coquilles et leurs exosquelettes se développent moins bien dans les eaux acides. Le phénomène est tel que les récifs coralliens pourraient avoir disparu dans quelques années, alors que ces derniers abritent environ 25 % des espèces marines.

 

Augmentation des catastrophes naturelles

L’Homme est, lui aussi, fortement touché par le réchauffement climatique. En 2013, 22 millions de personnes ont été déplacées en raison du climat, un chiffre qui a doublé en seulement 40 ans. Le changement climatique entraîne en effet une recrudescence des catastrophes naturelles, leur nombre a été multiplié par 3 en 50 ans.

pied-desert
Une trace de pas dans une zone désertique via Shutterstock

Entre les années 1980 et 2000, la mortalité due à ces catastrophes a augmenté de 60 %, et entre 1994 et 2004, 800 000 personnes en sont mortes. D’ici à 2050, l’humanité devra débourser 500 000 000 dollars chaque année afin de s’adapter au réchauffement climatique.

Ces chiffres sont tout simplement alarmants. En plus de ces impacts dévastateurs sur l’environnement, le réchauffement climatique va entraîner la pauvreté de 100 millions de personnes si rien n’est fait. A la rédaction, nous sommes sidérés par ces données, et nous espérons que nos dirigeants arriveront à se mettre d’accord afin de ralentir le réchauffement climatique. Pensez-vous que nous pouvons inverser la tendance, ou estimez-vous qu’il est déjà trop tard ?

 

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux