13 069 personnes connectées

Invraisemblable : les produits radioactifs étaient à la mode au début du XXe siècle

Découvert par Pierre et Marie Curie au début du XXe siècle, le radium a connu un énorme engouement public avant d’être reconnu comme un élément radioactif dangereux. Présent dans de nombreux composants tels que les vêtements, sodas, crèmes cosmétiques ou médicaments, le radium était la substance à la mode dans les années 1900. 

Véritable phénomène populaire, cette substance a été commercialisée pendant plus d’une trentaine d’années avant d’être diagnostiquée comme ultra toxique pour la santé. Suite à sa découverte, le radium, brillant dans l’obscurité, suscita une véritable fascination et ses propriétés furent vite adoptées par l’industrie pharmaceutique. De nombreux produits à base de poudre de radium furent ainsi commercialisés tels que des poudres et des crèmes de beauté, des savons, dentifrices, shampooings, des boissons tonifiantes et rajeunissantes.

5-RADIUM-POUDRE
Des produits de beauté composés de radium (© Wikipedia)

Le radium était si merveilleux qu’il pouvait, d’après les industriels, faire repousser les cheveux et débarrasser des poils superflus et des maladies cutanées. À vrai dire, il était nettement plus efficace dans ce second rôle, mais non sans danger. Le docteur Alfred Curie déposa en 1932 la marque Tho-Radia (thorium-radium) et commercialisa par la suite toute une gamme de produits de beauté. Bien qu’homonyme, ce docteur n’avait aucun lien de parenté avec Pierre Curie mais rencontra un franc succès avec ses produits.

Malgré plusieurs scandales, le premier en 1917 avec le procès des Radium Girls, condamnées pour avoir fabriqué des montres à cadrant lumineux composées de radium, ce n’est qu’en 1932 suite à la mort du milliardaire Eben McBurney Byers par empoisonnement que les traitements médicaux par le radium sont contestés. Après une blessure au bras, celui-ci décide sur conseil de son médecin d’ingérer « une potion magique », le Radithor, censée soigner plus de 150 maladies.

Pierre et Marie Curie
Pierre et Marie Curie  (© Musée Curie)

Consommant environ 1500 bouteilles en 4 ans, Eben McBurney déclare « se sentir mieux » et conseille à son entourage de consommer ce produit révolutionnaire. À sa mort, celui-ci ne pèse que 40 kilos et ses os, ses dents et ses tissus sont diagnostiqués comme radioactifs. La toxicité du radium est alors prouvée par les médecins, ce qui permet la réglementation très stricte des produits radioactifs que nous connaissons aujourd’hui.

Du beurre contenant du radium (Crédit photo: Joe Wolf)
Du beurre contenant du radium (Crédit photo: Joe Wolf)
Un flacon de Radithor (Crédit photo: Sam L.)
Un flacon de Radithor (Crédit photo: Sam L.)

De nombreux laboratoires continuent de nos jours à s’intéresser aux conséquences d’une exposition à de faibles doses de substances radioactives, qui peuvent s’avérer inoffensives. Après avoir connu son âge d’or, le radium est aujourd’hui utilisé dans le domaine médical afin de soigner certains cancers et dans certains secteurs technologiques.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux