12 631 personnes connectées

Retour sur les débuts de Scarlet Witch et Quicksilver, les enfants oubliés de Marvel

Quicksilver, ou Vif-Argent dans sa version française, s’est fait remarquer du grand public grâce à l’adaptation cinématographique de Marvel, X-Men : Days of Future Past. Pourtant, c’est en 1964 que son histoire débute, sous le stylo de Stan Lee et grâce au talent de Jack Kirby. Aidé de sa sœur, il participera au mythe de Magnéto, l’un des plus grands mutants de l’histoire. 

En 1964, dans les pages de X-Men #4, les lecteurs découvrent un tout nouveau personnage. Son nom ? Quicksilver alias Pietro Maximoff, un jeune mutant qui vivra toute sa vie en fonction des actions remarquées de son père, un certain Magnéto. Survivant de la Seconde Guerre mondiale et des camps de concentration, ses parents se marièrent une fois les conflits terminés et c’est seule que Magda, sa mère, éleva ses jumeaux après la mort de leur ainée.

quicksilver-magneto-scarlet-comiceEffrayée par les capacités de son mari, elle prit la fuite vers les Balkans pour mettre au monde ses enfants qu’elle tentera, coute que coute de protéger de leur père. C’est au cœur d’une citadelle que les enfants virent le jour et, toujours dans le but de leur assurer une vie sans danger, Magda fit le choix de fuir à travers les bois où elle trouva la mort.

Des années durant, le Maître de l’évolution qui veillait sur la citadelle tenta de placer les enfants dans une famille capable de les élever. Ses recherches furent longtemps vaines jusqu’à l’arrivée dans la région d’un couple de bohémiens ayant récemment perdu leurs enfants. Il leur confia donc les jumeaux qui furent éduqués avec amour par toute la tribu nomade : on leur apprit à prendre soin l’un de l’autre, des notions qui s’avérèrent d’autant plus importantes une fois l’adolescence atteinte. De fait, ce fut à cette période que le duo découvrit ses pouvoirs. Wanda, la jeune fille, manifesta des pouvoirs magiques quand Pietro, son frère, devint l’un des hommes les plus rapides de la Terre.

quicksilver

S’ils vivaient heureux, la situation n’était pas des plus idéales : pauvres et sans emploi, leurs parents faisaient leur possible pour élever au mieux les jumeaux. Sans autre choix, Django, leur père, fit un jour le choix de voler pour nourrir ses enfants, une action qui ne resta pas impunie : les villageois en colère se rendirent jusqu’aux installations des bohémiens pour y mettre le feu. Nombreux furent les morts et dans la terreur, Pietro et Wanda s’enfuirent.

Vagabonds, ils ne pouvaient dorénavant compter sur personne d’autre : le Professeur X, qui recrutait alors des jeunes mutants pour former son école, les contacta dans le but de les inviter à rejoindre ses rangs. Une offre refusée par le duo qui ne pensait pas avoir besoin d’aide.

scarlet-witch

Un jour et alors que Wanda apprenait à maitriser ses pouvoirs, elle mit le feu à la maison d’un village et ses habitants, en colère, se mirent à la chasser. Cet évènement marqua sa première rencontre avec Magnéto qui s’interposa pour protéger la jeune fille. A l’époque, aucun d’entre eux n’avait connaissance de leur lien de sang, ce qui n’empêcha pas les jumeaux de rejoindre la Confrérie des Mauvais Mutants, un groupe terroriste créé par Magnéto et basé sur l’Astéroïde M.

C’est sous le nom de Vif-Argent et de la Sorcière rouge que les deux jeunes adultes entrèrent dans les rangs des apôtres de Magnéto et c’est aussi sous ces noms qu’ils furent obligés de combattre les X-Men. Torturés par leur conscience, ils tentèrent souvent de mettre à mal les plans de leur père biologique avant de fuir la confrérie.

cartoon

Ensemble, ils rencontreront bien d’autres mutants, bien d’autres héros, y compris ceux du professeur Xavier. Si leur histoire ne colle pas avec celle décrite dans les films, c’est en partie pour une question de droits, obligeant qui souhaite les adapter à l’écran à leur inventer un nouveau passé. Leur toute nouvelle célébrité nous promet de belles aventures, pour cette famille qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

Ces articles vont vous plaire

icone video

En Syrie, 1 enfant sur 3 n’a connu que la guerre durant toute sa vie.

— @UNICEF_france