13 385 personnes connectées

Voici les quêtes les plus improbables des jeux Final Fantasy qui vont vous faire vivre des aventure déjantées

quetes-wtf-final-fantasy-une

Final Fantasy est une saga qu’on ne présente plus et le coeur des fans est conquis depuis longtemps par les nombreuses qualités de la série. Parmi elles, on trouve cette tendance innée à émailler les jeux de quêtes assez improbables et hors de propos. Ces moments de grand n’importe quoi nous ont marqués, et c’est pour cette raison que nous partageons avec vous quelques-uns des moments les plus étranges et amusants de la célèbre saga.

 

Cloud se travestit pour séduire Don Corneo (Final Fantasy VII)

Final Fantasy VII est de loin le plus populaire des jeux de la saga, avec Cloud son héros emblématique et Sephiroth son méchant charismatique. Mais les fans n’ont certainement pas oublié non plus que vers le début de l’histoire Cloud se travestit en femme pour séduire Don Corneo afin de sauver Tifa, et qu’en s’y prenant bien il est possible que le mafieux choisisse Cloud plutôt qu’Aerith pour venir avec lui dans sa chambre… quand il ne se retrouve pas dans le jacuzzi avec le reste du gang quand cela lui est proposé. Une quête étonnante qui ne semble pas déranger Cloud outre mesure et dont le côté inattendu est très amusant.

 

Attraper les grenouilles avec Quina (Final Fantasy IX)

Quina est sans doute le plus étrange de tous les personnages de Final Fantasy IX. Déjà, on ne sait pas ce qui motive vraiment cette créature non-identifiée vaguement effrayante et malsaine à rester avec Djidane et ses amis, puisque Quina ne se préoccupe pas vraiment de sauver le monde mais uniquement de cuisiner. Là où ses coéquipiers se battent avec des armes comme des épées ou des lances, Quina est armé de fourchettes… Il devient d’ailleurs complètement hors de contrôle lorsqu’il a l’occasion de pêcher des grenouilles… Et cette pêche aux batraciens (il faut tout de même en pêcher 99…) est le moyen d’accéder à son arme ultime.

 

Éviter les éclairs de la plaine foudroyée (Final Fantasy X)

Final Fantasy X est lui aussi l’un des opus les plus célèbres et vénérés de la saga, et il comporte son lot de quêtes bizarres et parfois franchement bidons. Déjà, « s’amuser » à éviter la foudre dans la plaine foudroyée avec Tidus n’est pas forcément l’activité la plus fun qui existe, et on y aurait d’ailleurs même pas pensé, d’autant qu’il faut l’esquiver plusieurs dizaines de fois d’affilée pour espérer obtenir quelque chose d’intéressant… et qu’à chaque fois que l’on est touché, l’animation épileptique de Tidus et la diminution de sa barre de vie viennent nous rappeler qu’il n’est pas très logique de chercher à courir dans tous les sens dans une plaine frappée continuellement par la foudre.

 

Le Gang des Légumes (Final Fantasy XII)

Ivalice est un vaste monde d’une richesse et d’une cohérence rares, même lorsqu’il s’agit d’y introduire une quête aussi hors de propos que celle du Gang des Légumes. Ainsi votre groupe est recruté par le jeune fils d’un aristocrate arcadien (ce qui est déjà étrange) qui va vous sous-rémunérer (totalement scandaleux) pour ouvrir la voie du palais enfoui de Sohen, un lieu pas franchement rassurant gardé par… le Gang des Légumes. Composée de la Reine Oignon, du Potiron Star, du Roi Alraune, du Prince Mandragore et du Capitaine Tomate, cette bande végétale a l’air trop mignonne pour terroriser les voyageurs tentant d’emprunter les sombres couloirs du palais enfoui de Sohen, mais il ne faut pas s’y tromper, et le combat que Vaan et le groupe doivent leur livrer s’avère corsé.

 

Réparer l’ami mécanique de Vanille (Final Fantasy XIII)

https://www.youtube.com/watch?v=hvmpBEKVcNk

Vanille est pour beaucoup le plus insupportable des personnages de Final Fantasy XIII, alors quand une quête vous propose à Oerba de réparer son « ami mécanique » vous n’avez pas forcément envie de faire des excès de zèle, même si l’idée que seul un robot ait pu la supporter à de quoi faire sourire. Réparer le robot en question, qui répond au nom de Bhakti, n’est d’ailleurs pas une mince affaire puisque les divers éléments nécessaires à sa réparation n’apparaissent pas sur la carte et qu’on ne les voit pas forcément dans le décors. Il faut donc parfois les chercher à l’aveugle, pour un résultat à l’intérêt douteux : Bhakti, qui n’est pas impressionnant pour deux sous, se contente de vous donner des informations aussi utiles que le nombre de pas que vous avez fait sur Pulse. Très gratifiant.

 

Huiler Godbert (Final Fantasy XIV)

Final Fantasy XIV : A Realm Reborn est un jeu dont on a vanté le scénario, d’autant que ce dernier s’autorise parfois de bons moments amusants pour nous laisser souffler un peu alors qu’Eorzea est en péril. C’est le cas lorsque, alors que vous êtes censé sauver le monde d’un nouveau primordial, vous faites une rencontre étrange à la station thermale du lac d’Airain et que vous devez huiler le corps bodybuildé d’un vieillard amnésique (déjà, dit comme ça). Or cet homme mystérieux n’est pas moins que Godbert, le fameux gentilhomme qui a réussi à retrouver la mémoire grâce à vos massages. Comme quoi, à héros exceptionnel capacités exceptionnelles.

 

Le Gentilhomme Détective (Final Fantasy XIV)

Les développeurs de Final Fantasy XIV ne se sont pas arrêtés en si bon chemin et ont décidé de dédier une série entière de quêtes annexes au décalage le plus complet, quêtes ajoutées progressivement avec les patches de mise à jour du MMORPG. Le résultat, ce sont les quêtes d’Hildibrand le Gentilhomme Détective, un personnage dont l’incompétence, le ridicule et paradoxalement le charisme ne cessent de marquer les esprits. Ces quêtes sont d’ailleurs d’autant plus mémorables lorsque l’on apprend que Godbert, l’homme que l’on a sauvé de la décadence grâce à nos attouchements, n’est autre que le père d’Hildibrand. La boucle est bouclée.

 

Tous ces moments improbables sont vraiment amusants et prouvent que les développeurs de Square Soft, puis de Square Enix, ont toujours été capables de faire preuve d’autodérision pour notre plus grand plaisir. On espère que les jeux estampillés Final Fantasy continueront encore longtemps de porter cette note complètement délirante ! Laquelle de ces quêtes vous a le plus étonné ?

Ces articles vont vous plaire

— André Gide

Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse.