13 986 personnes connectées

Comment poser des questions « stupides » sans passer pour un idiot

questions-stupides-sans-etre-stupide-une

« Comment fonctionne la machine à café ? », c’est peut-être une des questions que vous n’osez pas poser. Même lorsque c’est votre premier jour au travail ou même plusieurs mois après. Il est parfois difficile de poser des questions que l’on pense « stupides » sans justement passer pour un idiot ! Heureusement, voici quelques conseils qui vous aideront à résoudre vos problèmes sans avoir l’air perdu.

 

1. Observez votre environnement

questions-stupides-sans-etre-stupide1

Parfois, il suffit d’attendre un moment et regarder ce que font les autres pour avoir la réponse à votre question ! Par exemple, pour reprendre la question de la machine à café, plutôt que de demander de but en blanc comment la faire fonctionner, vous pouvez simplement regarder comment vos collègues l’utilisent. Bon, il est vrai que d’autres questions beaucoup moins simples peuvent vous venir à l’esprit, mais dans beaucoup de cas de figure, un simple coup d’oeil et un peu de logique vous éviteront d’avoir à poser une question qui pourrait vous embarrasser. Dans le pire des cas, Google peut vous aider à trouver la réponse adéquate 😉 !

 

2. Commencez avec ce que vous savez déjà

questions-stupides-sans-etre-stupide2

En supposant que vous avez déjà fait quelques recherches pour essayer de trouver une réponse par vous-même, vous avez certainement une vague idée de la teneur de l’information que vous cherchez. Si cela ne suffit pas, cela vous permettra de préciser vos questions. Par exemple, si le site de votre entreprise doit être modifié mais que vous ne savez pas par où commencer, mais que vous savez quel langage de programmation est utilisé, vous pouvez demander, pour commencer : « Je suis un peu familier avec ce langage mais il y a certaines fonctionnalités qui m’échappent encore, pourriez-vous me les expliquer ? » Même avec un minimum de base, vous serez plus crédible que quelqu’un qui pose une question sans rien savoir et qui attend qu’on lui mâche le travail dès le départ.

 

3. Faites des suggestions valides

questions-stupides-sans-etre-stupide3

Parfois, les questions que l’on pose peuvent paraître « stupides » tout simplement parce qu’elles sont trop larges. Simplement demander « C’est quoi ? » pourra vous faire paraître comme quelqu’un de limité ou qui ne veut pas trop s’embêter à chercher par lui-même. Si, lorsque vous devez faire quelque chose, vous ne savez pas comment vous y prendre, n’hésitez pas à suggérer une approche, ce que vous pensiez faire. Vous montrez votre motivation, que vous aviez une idée de la façon de procéder et si votre méthode n’est pas la bonne, votre/vos collègue(s) seront ravis de vous mettre sur la bonne voie pour travailler plus efficacement.

 

4. Posez vos questions avec confiance

questions-stupides-sans-etre-stupide4

La clé pour poser des questions sans passer pour un imbécile reste avant tout d’avoir confiance en vous. Si vous prenez la parole tout en bafouillant votre phrase ou que vous tremblez à l’idée de passer pour quelqu’un de « stupide », cela pourrait avoir un mauvais effet chez vos collègues. En plus, si vous commencez votre question par « Je sais que c’est sûrement stupide, mais… » cela aura le même effet. Si vos collègues sont aimables, ils vous aideront volontiers, la plupart du temps sans arrière-pensée, même lorsque vous posez une question qui vous semble bête. Bien sûr, si vous répétez sans cesse les mêmes requêtes, il se peut que l’on commence à vous prendre pour un idiot. Dites-vous également que vous ne pouvez pas TOUT savoir tout de suite (et même jamais), alors n’hésitez plus ;).

 

Au bureau, certains avouent qu’ils ont eu du mal à poser certaines questions et ont attendu longtemps avant de prendre leur courage à deux mains. C’est le cas de Romain, qui a attendu plus d’un mois avant de demander comment fonctionnait l’imprimante 😀 ! En tout cas, on espère que ces conseils vous aideront à ne plus avoir peur de demander quelque chose à vos collègues. D’ailleurs, connaissez-vous d’autres techniques pour poser des questions sans passer pour quelqu’un de « stupide » ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque année, se produisent environ 4000 séismes dans l’Himalaya soit environ un séisme toutes les deux heures.