12 995 personnes connectées

Cette puce inspirée du cerveau humain va rendre votre téléphone extrêmement intelligent

puce-electronique-eyeriss-mit-1 Une puce électronique via Shutterstock

Les nouvelles technologies n’en finissent plus d’évoluer et permettent toujours plus d’innovations incroyables. C’est notamment ce que montre la nouvelle puce électronique développée par le Massachusetts Institute of Technology et qui pourrait révolutionner, entres autres, le secteur des télécommunications. SooCurious vous présente ce nouveau produit.

Eyeriss, la nouvelle puce développée par le MIT, pourrait bien bousculer les codes de l’informatique, et plus précisément, ceux des télécommunications. Intégrant 168 coeurs, elle s’inspire surtout du cerveau humain. Car à la différence des produits similaires déjà en circulation, Eyeriss répartit les données à traiter entre tous les coeurs puisque ceux-ci disposent chacun d’une mémoire dédiée qui permet un temps d’exécution plus rapide. Dans les puces classiques, cette mémoire est répartie entre tous les coeurs et implique un traitement plus long.

Puce-électronique-shutterstock Une puce électronique via Shutterstock

Concrètement, Eyeriss est destinée à des tâches très précises, comme celles liées à l’intelligence artificielle, ce qui limite sa portée mais lui permet d’utiliser peu de ressources par rapport à ses équivalents plus anciens. Parmi les missions de la nouvelle puce, la reconnaissance vocale ou celle des objets, des visages ou des sons. Actuellement, ces fonctions, lorsqu’elles sont exécutées par un appareil connecté comme un smartphone, doivent être traitées par des serveurs externes via WiFi ou réseaux cellulaires (3G, 4G…).

Avec Eyeriss, ces fonctions complexes pourront être traitées directement sur le téléphone, la tablette, ou tout autre appareil connecté comme des drones ou des voitures. Surtout, cette non-externalisation de données permettra une plus grande autonomie de ces dispositifs, car la nouvelle puce, 10 fois plus puissante que les anciens modèles, consommera environ 10 fois moins d’énergie que ses équivalents déjà sur le marché. Grâce à un traitement interne plus important de tâches jusque-là exportées, Eyeriss devrait aussi permettre aux appareils connectés d’utiliser moins de bande passante.

 

Eyeriss pourrait révolutionner le fonctionnement des objets connectés : 

Smartphone

Cette nouvelle puce devrait très certainement permettre aux nouvelles technologies de faire un grand bond en avant. Etant plus rapide et efficace que les anciens modèles, elle permettra toute une série d’applications incroyables dans le domaine de l’intelligence artificielle. Si ce type d’inventions révolutionnaires vous intéresse, découvrez également l’ordinateur créé par Intel et qui n’est guère plus grand qu’une carte SD.

Ces articles vont vous plaire

Il faudrait convaincre les hommes du bonheur qu’ils ignorent, lors même qu’ils en jouissent

— Montesquieu