12 868 personnes connectées

Défiguré après un cancer, Keith retrouve un visage grâce à une prothèse faciale modelée sur celui de son fils

Des jambes synthétiques aux modèles médicaux qui guident les chirurgiens pendant les procédures, l’impression 3D a révolutionné le domaine médical ces dernières années. Le développement de nouveaux types de prothèses est une véritable aubaine pour tous les patients mis à l’écart de la société à cause d’accidents graves ou de malformations. C’est le cas de Keith Londsdale. Défiguré suite à sa maladie, il peut enfin retrouver une vie normale grâce à la création d’une prothèse basée sur la forme du visage de son fils. SooCurious vous en dit plus sur cette histoire touchante.

Chaque année, des milliers d’individus sont atteints de terribles déformations à la suite de leur bataille contre le cancer. C’est le cas de Keith Londsdale qui a commencé sa lutte contre le cancer en 1990. Cet homme de 74 ans a dû subir près de 45 procédures chirurgicales afin de lui sauver la vie face à un cancer de la peau très agressif.

Un nouveau type de prothèse plus adapté

Keith-1

Tout ce qui était possible de faire a été fait et Keith Londsdale a eu la vie sauve. Cependant cette douloureuse bataille l’a laissé complètement défiguré, les os de la mâchoire, son nez et son palais ont été remplacés par un trou béant. Ne pouvant plus parler, manger ou boire normalement, les docteurs ont dû chercher une solution pour rendre la vie de Keith la plus normale possible.

Keith a essayé de nombreuses prothèses faciales dans le passé, mais aucune d’entre elles n’assurait correctement les fonctions qu’il espérait. Certaines d’entre elles nécessitaient même que Londsdale se balade avec un élastique dans sa sacoche au cas où elles glisseraient, et les autres ne convenaient simplement pas à son visage d’un point de vue structurel ou esthétique. C’est alors que la nouvelle technologie combinée à une idée incroyable a permis de trouver la solution.

 

Cette prothèse a pu être créée grâce au fils de Keith

Keith-3

Le scientifique Jason Watson, spécialisé en reconstruction au centre médical Queens de Nottingham, a travaillé sur la création d’une nouvelle prothèse faciale pour Keith, qui serait basée sur la forme du visage de son fils. Watson a donc demandé à Scott de venir à l’hôpital afin de scanner son visage, puis un algorithme a permis la création d’une impression 3D de son visage. Les docteurs ont donc pu obtenir une réplique d’une partie du visage de Scott en 3D. Le fils de Keith, qui ferait n’importe quoi pour son père, n’a pas hésité une seule seconde à servir de modèle : « Cela a vraiment été très difficile pour lui et il était un peu abattu alors j’ai fait de mon mieux pour l’aider », a-t-il expliqué. « Il a traversé beaucoup d’épreuves et j’ai toujours dit que moi je n’aurais pas été capable de traverser tout cela. »

 

C’est la première fois qu’une prothèse est basée sur le visage d’un des membres d’une famille

Keith-5

Les docteurs ont ensuite copié le modèle 3D obtenu dans la cire pour en faire un moule avec lequel ils ont créé un masque en silicone qui s’est presque parfaitement adapté au visage de Keith. « Le processus de reconstruction du visage de Keith était unique sur bien des points, mais c’est surtout la première fois que nous créons une prothèse grâce à la ressemblance des membres d’une famille », a expliqué le scientifique. Monsieur Londsdale peut désormais sortir de chez lui en se sentant un peu plus à l’aise, en ressemblant un peu plus à son fils de 43 ans. Cette prothèse qui est sa quatrième en 10 ans, est de loin sa préférée. Il continue de garder un élastique dans sa sacoche mais pour une autre raison : « J’ai toujours un élastique dans ma sacoche, et parfois je le sors pour me rappeler tout le chemin parcouru », explique-t-il.

 

Voilà une histoire très touchante dans laquelle on peut admirer le courage dont Keith Londsdale a fait preuve face à la maladie. Grâce à cette nouvelle prothèse faciale, Keith peut reprendre confiance en lui et retrouver une vie presque normale. À la rédaction, nous avons été touchés par cette histoire et nous sommes heureux de voir que la technologie peut réellement aider à réhabiliter des personnes. Et vous, accepteriez-vous que votre visage soit pris comme modèle pour faire un masque à quelqu’un de votre entourage si nécessaire ou trouvez-vous cela un peu trop étrange ?

Ces articles vont vous plaire

icone video

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux