13 253 personnes connectées

Cette calculatrice au design futuriste est celle qu’il vous faut pour la rentrée

Septembre est un mois de déprime à de multiples égards : il signe la fin de vacances salvatrices, il annonce l’imminente arrivée de l’automne… Et il marque surtout le début des hostilités pour tous les lycéens de France ! Mais qu’ils se rassurent, nous avons de quoi retarder leurs sueurs froides – en mathématiques du moins – avec la Calculatrice Graphique de NumWorks.

Un design épuré

La Calculatrice Graphique se démarque de ses concurrentes par son design. Ses créateurs ont choisi de prendre le contre-pied de ce qui se fait habituellement en matière de calculatrices pour lycéens. Les tenants du marché vendent des appareils volumineux et impossibles à gérer d’une main ? La NumWorks ne fait que 16,1 x 8,2 cm. Pour donner un ordre d’idée, on tourne autour des mensurations du Galaxy Note 5.

Les mastodontes du secteur prisent les engins lourds et encombrants ? La NumWorks est la calculatrice la plus légère au monde. Les leaders fonctionnent encore aux piles 3A ? La Numworks bénéficie d’une autonomie de 20 heures et dispose d’une batterie rechargeable. CQFD.

Un look « smartphone »

Outres ses qualités pratiques indéniables, la NumWorks est aussi un objet esthétique. Qu’il est loin le temps où l’on s’activait comme des forçats sur ces vilaines briques rouges et noires pour résoudre équations, racines carrées et autres tortures mathématiques ! Avec son immaculée blancheur, la calculatrice graphique est un appel au calme et à la sérénité.

Et son écran haute résolution n’y est pas totalement étranger : qui ne s’est jamais énervé devant un écran tellement sombre et pixellisé qu’il vous faisait perdre plus de temps à dénicher la position des points qu’à résoudre l’équation ? Un trauma que n’auront pas à subir les acquéreurs de la NumWorks vendue à 79,99 euros.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux