13 121 personnes connectées

Retour sur la bouleversante histoire de Princesse Sarah, ce manga des années 80 qui a ému toute une génération !

En pleine époque victorienne, l’anime nous raconte les péripéties de Sarah, fille d’un homme extrêmement riche et élève modèle dans son école londonienne. Seulement, la tragédie ne perd pas son temps pour envahir la vie de Sarah et cette dernière perd absolument tout ce qu’elle possède. Adapté du roman de Frances Hodgson Burnett, Princesse Sarah a fait pleurer deux générations d’enfants. Retour sur un anime tragique et romanesque.

La jeune Sarah est confiée à Gertrude Mongin, la directrice d’un pensionnat pour filles londonien. En effet, le père de l’héroïne, bien que très riche, doit quitter sa fille pour se rendre aux Indes afin d’y développer ses affaires. Venant d’une famille aisée, Sarah n’a pas beaucoup de perspectives sur le monde au début du récit, même si elle reste aux antipodes de l’archétype de la « petite peste de l’élite sociale ». C’est une fillette de huit ans pleine d’imagination et de rêves qui prend soin de ses amies et fait toujours de son mieux. À son arrivée, elle est accueillie avec joie par ses nouvelles camarades et la directrice compte bien faire de même pour rentrer dans les bonnes grâces du père de Sarah.

 

cm-sarah-sarah

 

Seulement voilà, quelque temps après son inscription, le père de Sarah perd sa fortune et meurt. Ayant perdu sa mère très jeune, Sarah apprend le jour de son neuvième anniversaire la mort de son deuxième parent. Dès lors, mademoiselle Mongin n’a plus aucune pitié envers la petite qu’elle utilise comme servante à la limite de l’esclavage. Il n’y a en effet personne pour prendre soin de Sarah, ni parents ni cousins éloignés. Elle travaille dans l’école pour gagner le droit de rester sous le toit du pensionnat et ne pas finir à la rue.

Ayant perdu tout son statut social, Sarah est méprisée par les autres élèves qui s’amusent à isoler l’héroïne dans sa misère. Son quotidien change donc du jour au lendemain et la fillette doit maintenant nettoyer toute la journée, laver les vêtements à la main, s’occuper de la vaisselle, du charbon, préparer de la nourriture sans avoir le droit d’en manger, puis repartir dormir dans la mansarde. Sa seule amie, c’est Becky, une autre servante travaillant pour aider sa famille à survivre. Malgré la dureté de sa vie et les brimades des autres occupants du pensionnat, Becky reste toujours positive et inspire Sarah à faire de même.

 

cm-sarah-photo

 

À l’origine de cette histoire, il y a Frances Hodgson Burnett et son roman A Little Princess publié en 1905. L’histoire est développée à partir d’une nouvelle écrite dix-sept ans plus tôt sous le titre de Sara Crewe. L’atmosphère et le destin du personnage principal font écho aux romans des soeurs Brontë, plus précisément à Emma et Jane Eyre de Charlotte. Jane aussi raconte son enfance misérable dans un pensionnat austère suite à la mort de sa famille. Différents films ont vu le jour au cours du XXe siècle, mais c’est l’anime de Aniplex et Nippon Animation qui fera revivre l’histoire dans l’imagination des enfants des années 80 et 90.

Les épreuves de la vie de Sarah sont toutes plus horribles les unes que les autres pour une petite fille et de nombreux épisodes tireront des larmes aux plus sensibles. Il faut vraiment attendre les quelques derniers épisodes des 46 de l’histoire pour que l’espoir revienne du côté de Sarah. Il ne s’agit pas d’un étrange membre de la famille oublié, mais d’un vieil ami de son père qui revient en Angleterre à la recherche de Sarah. Une histoire touchante qui nous montre avant tout la persévérance de l’héroïne face à l’adversité.

 

cm-sarah-sad

cm-sarah-portrait

 

Princesse Sarah est largement inspiré des romans de Charlotte Brontë et présente une tranche de vie de l’époque victorienne à travers le destin à la fois tragique et humain de la jeune Sarah Crewe. Une enfance passée dans des conditions misérables suite à la mort de ses parents et qui ne se terminera que dans les derniers moments du récit. En attendant, si vous voulez vous lancer dans cet anime culte, préparez la boite de mouchoirs ! Préférez-vous l’anime Princesse Sarah ou le livre dont il est adapté ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux