13 330 personnes connectées

29 romans qui ont prédit l’avenir avec une précision effarante

29 romans qui ont prédit l’avenir avec une précision effarante

Les écrivains de science-fiction savent inventer des personnages rocambolesques, des gadgets insolites ou des histoires qui paraissent souvent surréalistes, mais parfois leurs livres retentissent bien plus tard, comme de véritables prédictions. Voici quelques exemples d’auteurs qui ont su, avant tout le monde, ce que serait notre monde.

 

LES VOYAGES DE GULLIVER DE JONATHAN SWIFT

Une image répresentant Mars et ses deux lunes
Une image répresentant Mars et ses deux lunes

Dans son roman, Les voyages de Gulliver, daté de 1735, Jonathan Swift prédit que Mars possède deux lunes et se risque même à donner leur période de rotation et leur distance par rapport à la planète : « Ils [les Laputiens] ont également découvert deux étoiles mineures, ou satellites, qui tournent autour de Mars ; la plus intérieure distante de la planète d’exactement trois diamètres, et la plus extérieure de cinq ; la première fait un tour dans l’espace en dix heures, et la seconde en vingt et une heure et demi. »

Ce n’est seulement qu’en 1877 que les scientifiques confirment l’existence de 2 satellites naturels de la planète rouge : Phobos et Déimos. Il s’agit de deux petits corps qui orbitent à quelques milliers de kilomètres de Mars. Leur période de révolution sont de 7h39min et de 30h18min. Voltaire fait lui aussi une allusion à ces 2 lunes de Mars, en 1752 dans Micromégas : « ils côtoyèrent la planète de Mars, qui, comme on sait, est cinq fois plus petite que notre petit globe ; ils virent deux lunes qui servent à cette planète ».

 

DE LA TERRE À LA LUNE DE JULES VERNE

La mission Apollo 15 sur la Lune

Publié en 1865, le roman d’anticipation De la Terre à la Lune de Jules Verne est une référence dans le domaine de la science-fiction. Celui-ci fait référence au lancement de modules lunaires depuis la Floride et qui reviendraient sous forme de capsules d’amerrissage (extrait y faisant référence). Qui aurait cru qu’il s’agissait là d’un voyage dans l’espace mais aussi dans le temps, puisque près de 100 plus tard, 1969 marque le lancement de la première mission Apollo.

De la même manière, le roman prédit l’utilisation d’une voile solaire. C’est pourtant seulement très récemment, en 2010 que la 1ère voile solaire (IKAROS de l’agence spatiale japonaise) est lancée avec succès. Il s’agit d’un dispositif utilisant la pression de radiation des étoiles pour se déplacer dans l’espace comme un voilier. Plus tard, d’autres auteurs de romans de science-fiction ont imaginé ce type de voile solaire, comme Gérard Klein dans les voiliers du soleil en 1961, ou plus récemment Le Papillon des étoiles de Bernard Werber.

 

20 MILLE LIEUX SOUS LES MERS DE JULES VERNE

sous-marin

Jules Verne ne cesse d’impressionner par sa clairvoyance. Avec ce roman daté de 1870, il nous offre le grand, le magnifique Nautilus : un sous-marin électrique. Il écrit : « Le Nautilus descendit plus bas encore, malgré les puissantes pressions qu’il subissait. Je sentais les tôles trembler sous la jointure de leurs boulons ; ses barreaux s’arquaient ; ses cloisons gémissaient ; les vitres du salon semblaient se gondoler sous la pression des eaux. Et ce solide appareil eut cédé sans doute, si, ainsi que l’avait dit son capitaine, il n’eut été capable de résister comme un bloc plein. ».

Les premiers sous-marins électriques n’apparaissent que plus tard. On peut noter la conception du premier sous-marin électrique par le polonais Stefan Drzewiecki, en 1884, puis du premier sous-marin militaire pleinement opérationnel électrique en 1888.

 

CENT ANS APRÈS L’AN 2000 DE EDWARD BELLAMY

carte-credit

En 1888, Edward Bellamy publie Cent ans après ou l’An 2000. Un roman d’anticipation fascinant qui regorge d’inventions extraordinaires, et parmi elles : les cartes de crédit. Et à quelques dizaines d’années près, Bellamy avait totalement vu juste. C’est entre 1914 et 1950, que les premières cartes de crédit voient le jour. Aujourd’hui, monnaie courante, nos cartes de paiement ne nous quittent presque plus.

 

A JOURNEY IN THE OTHER WORLDS DE JOHN JACOB ASTOR IV

Un radar automatique
Un radar automatique

Dans ce roman datent de 1894, John Jacob Astor IV imaginait un petit robot monté sur trépied qui capture une image de chaque véhicule qui passerait devant lui tout en indiquant sa vitesse. En 1946, c’est-à-dire 52 ans après cette prédiction, le premier radar de vitesse est créé. Il s’agit du Mesta 100.

 

QUAND LE DORMEUR S’ÉVEILLERA DE HG WELLS

Une porte automatique devant un hotel
Une porte automatique devant un hotel

HG Wells, écrivain britannique connu pour ces romans de science-fiction parfois très futuriste, a décrit dans son roman Quand le dormeur s’éveillera en 1899, ce qui pourrait s’apparenter à des portes automatiques à détection de mouvements. Aujourd’hui, courantes dans la plupart des bâtiments et supermarchés, ces portes automatiques ont été utilisées pour la première fois en 1960.

 

LES CUIRASSÉS DE TERRE DE HG WELLS

Des tanks très récents
Des tanks très récents

De nouveau en 1903, HG Wells imagine le principe des tanks dans Les cuirassés de Terre. Il faudra pourtant une dizaine d’années, 1916, pour voir l’utilisation des premières machines fidèles à la description faite par l’auteur.

 

 

LA MACHINE S’ARRÊTE D’E.M. FORSTER

Le Picture Phone
Le Picture Phone

Un objet plat et rond que l’on tient dans les mains et avec lequel on peut parler à une autre personne tout en la voyant, c’est l’invention imaginée par E.M. Forster dans La Machine S’arrête datant de 1909. 

Une création qui pouvait paraître délirante à l’époque mais elle est devenue bien réelle avec le temps. En effet, la sortie du Picture Phone d’AT&T s’est faite en 1964. Et bien sûr, encore aujourd’hui, l’invention de Forster résonne comme une prédiction puisqu’il y décrit parfaitement une conversation Skype de notre époque.

 

LA JOURNÉE D’UN JOURNALISME AMÉRICAIN EN 2889 DE JULES VERNES

Des écritures dans le ciel de Sydney
Des écritures dans le ciel de Sydney

En 1910, Jules Verne écrit La Journée d’un journaliste américain en 2889. Un roman qui se veut d’anticipation, suivant ainsi la description d’un monde futuriste faite par un journaliste. Ainsi, on peut y voir des avions écrivant dans le ciel (« skywriting« ), mais aussi des conversations vidéos grâce au« phonotéléphote ».

5 ans plus tard, en 1915, un avion fait la démonstration de l’écriture dans le ciel au salon de l’aéronautique de San Francisco. Une première mondiale qui rappelle grandement les descriptions faites par Jules Verne. Puis en 1964, c’est à l’exposition universelle que le PicturePhone d’AT&T fait sa première apparition devant le public.

 

THE ACHIEVEMENTS OF LUTHER TRANT DE EDWIN BALMER ET WILLIAM MACHARG

detecteur mensonge
Un détecteur de mensonge via Shutterstock

Dans le roman d’Edwin Balmer, on peut découvrir la description d’une sorte de détecteur de mensonges. C’est en 1910 que ces pages sont publiées. L’utilisation du premier polygraphe moderne n’est située qu’en 1915. D’autres machines ont bien été mis en place précédemment mais difficilement utilisables.

 

RALPH 124C 41+ DE HUGO GERNSBACK

Des panneaux solaires
Des panneaux solaires

Publié en 1911, ce roman est avant-gardiste. Hugo Gernsback y fait déjà état de radars et aborde même le sujet de l’énergie solaire. Comme dit précédemment, le premier radar a été mis en place en 1946, bien après la publication du Gernsback. Plus tard, en 1978, on note l’apparition des premières calculatrices fonctionnant à l’énergie solaire.

 

LA DESTRUCTION LIBÉRATRICE DE HG WELLS 

Un champignon atomique
Un champignon atomique

La Destruction libératrice de HG Wells décrit avec fidélité les bombes atomiques, celles-ci ne sont pourtant pas encore connues du grand publique en 1914.C’est bien-sûr en 1945 qu’ont lieu les premières utilisations des bombes atomiques, tristement célèbres.

 

M. BARNSTAPLE CHEZ LES HOMMES-DIEUX DE HG WELLS

Un smartphone avec une messagerie vocale
Un smartphone avec une messagerie vocale

Parmi les autres chefs d’oeuvres de HG Wells, M. Barnstaple chez les hommes-dieux a vu le jour en 1923. Il y décrit le principe de messagerie vocale. C’est pourtant bien une dizaine d’années plus tard que la messagerie vocale est popularisée, plus exactement en 1980.

 

DÉDALE & ICARE DE J. B. S. HALDANE

Une plantation d'OGM en Amazonie
Une plantation d’OGM en Amazonie

Haldane nous offre en 1924, Dédale & Icare. Un livre dans lequel il annonce les découvertes scientifiques des XXe et XXIe siècles. En autre, il se focalise sur la fécondation in vitro, ou même sur les Organismes Génétiquement Modifiés. Des années plus tard, en 1977, la première fécondation in vitro est réalisée avec succès. De plus, les OGM ont aujourd’hui envahi notre quotidien et nos assiettes.

 

LE MEILLEUR DES MONDES DE ALDOUS HUXLEY

Des medicaments
Des médicaments

En 1932, les médicaments permettant d’améliorer l’humeur et la manipulation génétique sont décrits par Aldous Huxley. Tels que décrits, ces médicaments ressemblent à s’y méprendre à des antidépresseurs. C’est seulement en 1950 que ces premiers « remèdes » sont popularisés. Puis, en 1972, les premières manipulations de l’ADN ont débuté : 40 ans après la prédiction d’Huxley.

 

1984 DE GEORGE ORWELL

La surveillance de masse
La surveillance de masse

En 1948, George Orwell sortait le fantastique 1984 : la référence des romans d’anticipation, mettant en scène Big Brother devenu une véritable figure de la surveillance à grande échelle. Orwell imagine déjà l’espionnage invasive d’ampleur du gouvernement.

Dans les faits, on pourrait reprocher à Orwell de n’avoir été que trop lucide sur une situation que nous avons nous-mêmes du mal à accepter. A titre de comparaison temporelle, le scandale des écoutes domestiques de la NSA n’a été révélé qu’en 2013.

 

FAHRENHEIT 451 DE RAY BRADBURY

Des écouteurs
Des écouteurs

Le chef d’oeuvre de 1950 écrit par Ray Bradbury détient de nombreuses vérités, parmi elles, l’utilisation d’écouteurs. La commercialisation des premiers écouteurs date de 2001, et ils sont aujourd’hui utilisés couramment.

 

2001 : L’ODYSSÉE DE L’ESPACE D’ARTHUR C. CLARK

La lune Europe
La lune Europe

En 1951, Arthur C. Clark sort un OVNI dans le domaine de la Science-Fiction avec 2001 : l’odyssée de l’espace. L’écrivain met en garde dès les premières pages, « Mais rappelez-vous bien qu’il ne s’agit que d’une œuvre de fiction. La vérité, comme d’habitude, sera encore bien plus étrange ». En effet, l’auteur avait vu venir avant tout le monde des découvertes majeures. Il y annonce la présence d’un océan sous la glace sur l’un des satellites de Jupiter. Il y pose également le concept des orbites destinés aux satellites géostationnaires de télécommunications. L’auteur imagine d’ailleurs de nombreux concepts scientifiques et d’objets stellaires qui voient doucement le jour.

Ainsi, en 1965, le premier satellite est lancé en orbite. Et en 1989, c’est le lancement de la sonde spatiale Galileo qui découvre la présence d’un océan d’eau liquide sous la surface gelée d’Europe, l’un des satellites de Jupiter.

 

LA CITÉ ET LES ASTRES D’ARTHUR C. CLARK

realite-virtuelle
Un homme avec des lunettes de réalité virtuelle via Shutterstock

Clark n’a pas fini de nous épater avec ses prédictions qui tombent tout à fait juste. Ainsi dans La Cité et les Astres sortie en 1956, il décrit des jeux vidéos à réalité virtuelle. Quelques années plus tard, en 1966, l’annonce est faite du jeu de simulation de vol. Une première qu’Arthur C. Clark avait encore une fois vue venir.

 

EN TERRE ÉTRANGÈRE DE ROBERT HEINLEIN

lit-eau

Une invention que l’on se fait un plaisir de tester aujourd’hui, les lits à eau sont nés dans l’imagination de Robert Heinlein. Il y fait état dans En terre étrangère, son roman sortie en 1961. 10 ans plus tard, en 1971, le premier lit à eau est commercialisé. Un rêve devenu réalité.

 

LES GOUFFRES DE LA LUNE D’ARTHUR C. CLARK

Mike Hopkins dans l'espace
Mike Hopkins dans l’espace

On vous avait prévenu, le grand Arthur C. Clark a vu venir nombre de créations et d’inventions. Ainsi, dans Les Gouffres de la Lune de 1962, l’auteur écrit déjà ce qui s’apparente au tourisme spatial. Ce n’est qu’en 2001 que Dennis Tito devient le premier touriste dans l’espace.

 

TOUS À ZANZIBAR DE JOHN BRUNNER

Une voiture electrique
Une voiture electrique

John Brunner déborde d’imagination. Dans Tous à Zanzibar datant de 1968, il décrit à la fois des services comme la TV à la demande, la télévision satellite, mais aussi des concepts très modernes tels que l’imprimante laser, la popularisation des voitures électriques ou encore l’union Européenne. Il se risque même à prédire la faillite de Détroit, la légalisation du cannabis ou encore le dénigrement de l’industrie du tabac.

Tant de prédictions qui se sont réalisées avec plus ou moins d’exactitudes. En 1972, on assiste la première transmission d’un satellite TV nord-américain. Puis 4 ans plus tard, on peut enfin utiliser une imprimante laser telle que décrite par Brunner, avec sa première commercialisation en 1976. En 1984, on voit l’apparition des premières campagnes anti-tabac. Bien sûr, en 1992, le traité de Maastricht pose les bases de l’Union Européenne, qui grandira par la suite. Depuis 2009, il existe 650 services de vidéo à la demande en Europe. Ces dernières années, les voitures électriques ont le vent en poupe. On peut noter par exemple qu’en 2010, Nissan Leaf a fait ses meilleurs ventes de véhicules électriques. 2012 marque deux événements annoncés par l’auteur, Détroit est en faillite et devient la ville la plus appauvrie des Etats-Unis et les états du Colorado et de Washington légalisent le cannabis.

 

LA VARIÉTÉ D’ANDROMÈDE DE MICHAEL CRICHTON

Un scanner médical
Un scanner médical

En 1969, La Variété d’Andromède est publié.  Michael Crichton y donne une description presque parfaite de l’utilisation du scanner et de la technologie à Imagerie à Résonnance Magnétique.

Pourtant, il faudra attendre les années 90, pour voir apparaître ces technologies dans les hôpitaux. L’auteur avait ainsi prédit de grandes avancées médicales qui sont largement utilisées aujourd’hui encore.

 

CYBORG DE MARTIN CAIDIN

jambe-bionique
Une jambe bionique via Shutterstock

Cyborg de 1972, raconte l’histoire d’un pilote-astronaute rescapé d’un accident lors d’un vol, et ayant perdu un œil, un bras et deux jambes. Martin Caidin lui imagine alors des membres bioniques, le transformant ainsi en cyborg. C’est seulement en 2013 que la première jambe bionique est conçue et implantée avec succès.

 

ET L’HOMME CRÉA UN DIEU DE FRANCK HERBERT

Une tablette numérique
Une tablette numérique

En 1979, dans Et l’homme créa un dieu, Franck Herbert décrit des maisons qui tournent en fonction de la position du Soleil, des fenêtres pouvant afficher des paysages virtuels et le tout contrôlable à distance. Une imagination qui s’étend également à la création de tablettes numériques.

Le premier ordinateur portable à écran tactile avec un stylet n’apparaît qu’en 1987. Dans les faits, les maisons connectées telles que décrites par Herbert, ne voient le jour que depuis récemment, dans les années 2010.

 

LE GUIDE DU VOYAGEUR GALACTIQUE H2G2 DE DOUGLAS ADAMS

traduction-google
Le nouveau concept de traduction instantanée via Shutterstock

Douglas Adams imaginait déjà en 1980, la traduction audio automatique en temps réel. Plus de 30 ans plus tard, nous commençons tout juste à concevoir des applications pour réaliser ce type de traduction. 2014 marque d’ailleurs, l’avènement de cette technologie novatrice.

 

NEUROMANCIEN DE WILLIAM GIBSON

Les anonymous
Les anonymous

En 1984, le roman Neuromancien pose les bases du Cyberespace et imagine déjà les hackers d’aujourd’hui. Il faudra pourtant attendre 1990 pour voir les débuts de l’accès à Internet.

 

THE AGE OF INTELLIGENT MACHINES DE RAYMOND KURZWEIL

Un plateau d'échecs
Un plateau d’échecs

The Age of Intelligent Machines a été publié en 1990. Dans le roman, un ordinateur bat le meilleur joueur (humain) d’échecs. Une description qui semble complètement invraisemblable pour l’époque mais qui fait écho à la réalité aujourd’hui. Ainsi en 1997, Deep Blue d’IBM bat le champion du monde Garry Kasparov aux échecs.

 

LE SAMOURAÏ VIRTUEL DE NEAL STEPHENSON

casque
Un pilote avec un casque via Shutterstock

En 1992, Neal Stephenson s’essaie à inventer de nouveaux concepts comme le casque airbag ou même le skateboard électrique. Dans les années 2000, on voit apparaître les casques airbag, des casques futuristes pour mieux protéger des chocs et accidents. Très récemment, les skateboards électriques ont eux aussi été commercialisés .

On peut dire que la fiction est devenue réalité ! On se demande tout de même si ce sont ces auteurs qui ont influencé le futur ou si ces livres prédisent vraiment l’avenir. Dans tous les cas, il est fascinant de se replonger dans ces vieux romans et de voir la description des gadgets et des inventions d’aujourd’hui. On se demande bien quel prochain livre prédira notre futur.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux