13 336 personnes connectées

Pour oublier la maladie, des personnes atteintes du cancer se voient offrir une nouvelle identité déjantée

Pour soulager des malades de l’angoisse permanente que leur procure leur cancer, même pour quelques secondes, une association a décidé d’offrir une nouvelle identité à une vingtaine de personnes afin qu’elles puissent s’évader de leur quotidien rythmé par la maladie. Une vidéo à la fois drôle et émouvante.

C’est la Fondation Mimi et l’agence de publicité Leo Burnett France à qui l’on doit l’initiative de ce projet. Comme l’explique l’association dont le but est « d’aider les malades du cancer à garder leur dignité pour mieux combattre la maladie », tout est parti d’une seule phrase, prononcée par une patiente : « Je crois que c’est l’insouciance qui me manque le plus. » Réalisé en juin 2013, le projet Ne serait-ce qu’une seconde a permis à 20 malades de vivre une expérience de relooking originale…

Le but est simple : les personnes sont relookées sans avoir la possibilité de voir à quoi elles ressemblent. Tout est fait pour provoquer l’émotion, surtout le rire : maquillage fantaisiste et surtout perruques complètement loufoques. Les personnes ont ensuite été placées devant un miroir sans tain. Un photographe était derrière, son rôle était d’immortaliser le moment d’insouciance et de surprise sur le visage des participants à l’opération lorsqu’ils découvrent leur nouveau look.

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie2

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie3

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie4

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie6

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie7

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie8

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie9

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie10

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie11

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie12

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie13

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie14

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie15

pour-oublier-la-maladie-des-personnes-atteintes-du-cancer-se-voient-offrir-une-nouvelle-identite-dejantee1

pour-oublier-la-maladie-des-personnes-atteintes-du-cancer-se-voient-offrir-une-nouvelle-identite-dejantee2

pour-oublier-la-maladie-des-personnes-atteintes-du-cancer-se-voient-offrir-une-nouvelle-identite-dejantee3

pour-oublier-la-maladie-des-personnes-atteintes-du-cancer-se-voient-offrir-une-nouvelle-identite-dejantee4

pour-oublier-la-maladie-des-personnes-atteintes-du-cancer-se-voient-offrir-une-nouvelle-identite-dejantee5

pour-oublier-la-maladie-des-personnes-atteintes-du-cancer-se-voient-offrir-une-nouvelle-identite-dejantee6

pour-oublier-la-maladie-des-personnes-atteintes-du-cancer-se-voient-offrir-une-nouvelle-identite-dejantee7

ne-serait-ce-quune-seconde-une-association-permet-a-des-personnes-souffrant-du-cancer-doublier-la-maladie16

On a beaucoup aimé cette initiative ! Ça fait du bien de voir que grâce à ce projet, ces personnes ont pu avoir quelques minutes de répit face à la maladie. Ça nous réchauffe le coeur de voir des initiatives pareilles, menées avec bonne humeur et humour ! Pensez-vous que ce soit une idée à renouveler à plus grande échelle ?

Ces articles vont vous plaire

icone video

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux