12 062 personnes connectées

Pour être belles, les femmes des années 30 utilisaient de véritables “instruments de torture”

L’expression « il faut souffrir pour être belle » prenait tout son sens au siècle dernier. Les femmes de l’époque n’avaient pas les crèmes magiques d’aujourd’hui et étaient obligées de passer par des instruments plutôt étranges et carrément effrayants pour prendre soin d’elles. DGS vous fait découvrir ces incroyables machines. 

Les critères de beauté ont certes évolué depuis le début du 20ème siècle mais la volonté d’être belle existait déjà bien avant le siècle dernier. Ces instruments qui peuvent nous sembler étranges et un poil stupides aujourd’hui ne sont en réalité que les ancêtres de ce que nous utilisons aujourd’hui. Ainsi, le fer à boucler est un peu moins imposant de nos jours et les masques faciaux sont plus esthétiques, mais ils sont toujours au service d’une beauté toujours plus parfaite. Découvrez sans plus attendre, ce que vous auriez utilisé pour vous embellir il y a un peu moins de cent ans.

Cette machine à geler les taches de rousseur au dioxyde de carbone était un traitement très fréquent dans les années 30

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier9

via Time and Life pictures

 

Cet orchestre de sèche-cheveux géants en action dans les années 20

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier10

 

Cette machine à réaliser les permanentes (Allemagne 1929)

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier14

 

Ce système d’application précis de maquillage, inventé par Max Factor en 1930

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier7

 

Ce masque chauffant pouvait être branché sur la tête pour chauffer le visage et stimuler la circulation sanguine dans le but d’avoir un teint frais

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier6

via Courtesy Everett collection

 

Ces fauteuils massants équipés de rouleaux en métal pour perdre du poids étaient très populaires dans les années 40

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier8

via Alfred Eisenstaedt /Time & Life pictures

 

Ce genre de traitement de beauté était courant dans le salon Helena Rubinstein en 1940

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier5

 

Avant l’invention de la crème solaire, les baigneurs portaient d’étranges capes anti-taches de rousseur. Certaines disposaient même de lunettes de soleil intégrées

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier1

 

Avant la guerre, les femmes pouvaient passer des heures « branchées » à des machines de ce genre dans le seul but d’avoir les cheveux frisés

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier2

via Courtesy Everett collection

 

Un masque aux fruits pour la peau, dans les années 30

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier11

 

Ce « Bonnet Glamour » était utilisé dans les années 40 pour donner un teint rosé en diminuant la pression atmosphérique autour de la tête afin de reproduire des conditions alpines

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier4

via London Media

 

Cette machine à suction utilisée dans les années 30 était composée de petites canules de verre, d’un tuyau en caoutchouc et d’une pompe aspirante. Elle promettait une peau douce et sans imperfections

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier3

via London Media

 

Ces masques en caoutchouc datant des années 20 permettaient de se débarrasser des rides et des imperfections

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier12

 

Ce masque intitulé « Hangover Heaven » (littéralement « le paradis de la gueule de bois ») et inventé par Max Factor était composé de plusieurs cubes en plastique. Ces cubes pouvaient être remplis d’eau puis congelés et étaient très à la mode chez les stars hollywoodiennes dans les années 40

voici-a-quoi-ressemblaient-les-procedures-de-beaute-au-siecle-dernier13

via London Media

 

Ces instruments sont réellement d’un autre âge… Au bureau, les filles habituées à leurs outils de beauté modernes ne voudraient pas tenter une seule de ces machines et les garçons trouvent amusant que ces dernières ressemblent plus à des instruments de torture qu’à autre chose ^_^. Oseriez-vous essayer une de ces machines pour prendre soin de votre physique ?

Ces articles vont vous plaire

— Alphonse de Lamartine

On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas.