13 796 personnes connectées

Ces parents remuent ciel et terre pour que leurs enfants handicapés aient enfin des jouets qui leur ressemblent

“Toy Like Me” est avant tout une campagne lancée sur les réseaux sociaux par des parents qui souhaitent que l’industrie du jouet prenne désormais en compte les enfants différents, ceux qui souffrent de handicaps lourds ou légers. Les parents ont contacté la marque Makie qui a lancé une nouvelle production de poupées avec chacune sa particularité : une marque de naissance, un appareil auditif, ou encore une canne. SooCurious vous en dit plus sur ce projet incroyable.

Tout a commencé sur les réseaux, notamment sur la page Facebook et Twitter de Toy Like Me où de nombreux parents d’enfants souffrant de handicap ont exprimé leur frustration face au manque de diversité représentée dans les jouets pour enfants. « Si les jouets sont inventés pour éduquer les enfants sur le monde qui les entoure, leurs créateurs ne devraient-ils pas travailler à representer la grande diversité des enfants plutôt que de leur imposer un idéal uniformisé auquel il ne peuvent pas s’identifier ? »

Les compagnies Makie et Playmobil sont les premières à rejoindre le projet

Une-doll-like-me

Les membres du projet ont contacté la société Makie qui a immédiatement accepté de participer en lançant d’abord la production de trois poupées ambassadrices Hetty, Eva et Melissa. Chacune de ces poupées a son handicap, Hetty porte des appareils auditifs, Eva a besoin d’une canne pour se déplacer et Melissa a une marque de naissance sur le visage. En plus, grâce à la technologie 3D, la production a battu des records en termes de durée de production.

Le 28 mai, c’est la compagnie Playmobil qui rejoint le projet. « Nous planifions de sortir un nouveau set de Playmobil qui va intégrer des personnages avec des handicaps, et les profits reliés seront donnés à des oeuvres de charité sélectionnées par Toy Like Me », ont-ils annoncé sur leur compte Facebook.

 

Il reste encore du chemin à faire et des compagnies à convaincre

# Un jouet qui me ressemble
# Un jouet qui me ressemble

Mais les parents ne veulent pas s’arrêter là, ils continuent de solliciter d’autres compagnies telles que Hasbro, Lego ou encore Mattel, dans un effort pour créer de plus en plus de jouets. Sur Facebook on peut voir de nombreuses créations des enfants qui espèrent pouvoir bientôt se reconnaitre dans les jouets des compagnies.

« On connait des mamans, des papas et des enfants qui créent leurs propres personnages handicapés, que pouvez-vous faire d’autre quand l’industrie vous ignore vous et les 150 millions d’enfants en situation de handicap dans le monde depuis si longtemps ? »

 

« Un jouet qui me ressemble »

Toy-Like-Me-Campain-9

 

« Rejoignez la révolution de la boite à jouet. #Un jouet comme moi »
Toy-Like-Me-Campain-8

Toy-Like-Me-Campain-7

Toy-Like-Me-Campain-6

Toy-Like-Me-Campain-5

Toy-Like-Me-Campain-4

Toy-Like-Me-Campain-3

Toy-Like-Me-Campain-2

Pendant longtemps les jouets ont été créés avec une uniformité qui ne représente pas la diversité existant dans le monde. Grâce à cette initiative les choses vont enfin changer. La marque Makie prévoit d’ailleurs la sortie de nouveaux accessoires tels que des prothèses, des chiens d’aveugles, ou des chaises roulantes que vous pourrez commander sur leur site internet. A la rédaction, nous sommes très fiers de l’initiative de ces parents qui contribuent à faire évoluer les choses. Seriez-vous prêt à acheter de tels jouets à vos enfants, ou préférez-vous les jouets plus classiques ?

Ces articles vont vous plaire

icone video

Dans le monde, plus de 30 000 000 de filles en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisées.

— @UNICEF_france