13 277 personnes connectées

Découvrez ce purificateur d’air géant qui aspire la pollution pour la transformer en petits bijoux

unepurificateurbague

A l’heure actuelle, en Île-de-France, la pollution atmosphérique est responsable de 1 000 décès par an. Rien que ça. Daan Roosegaarde, un designer néerlandais, a mis au point une tour de 7 mètres de haut qui a la particularité de filtrer l’air pollué afin de le purifier. Focus sur cette construction qui sauvera très certainement des vies et qui a déjà fait ses preuves à Rotterdam.

Le designer Daan Roosegaarde a présenté à Rotterdam le résultat de trois ans de recherches et de développement : le plus grand purificateur d’air jamais construit. C’est une tour qui aspire 30 000 m3 de pollution et les condense pour former de toutes petites pierres qui peuvent ensuite orner des bagues, des boutons de manchette… Chacune de ces pierres équivaut à 1000 m3 d’air. Vous pouvez littéralement porter la pollution qui était autrefois autour de la tour. En achetant ces bijoux, vous participez à la purification de l’air.

Cette tour oblongue a longtemps été seulement une idée et est restée à l’état de projet durant 2 ans après avoir été proposée par Daan. La tour a été construite dans le pays natal de son designer. “C’est assez bizarre qu’on accepte la pollution comme quelque chose de normal”, explique-t-il. L’intérieur de la tour est alimenté par 1400 watts d’énergie durable, que l’on peut comparer à une chaudière. Daan et son équipe souhaiteraient y intégrer des panneaux photovoltaïques.

03-tourpurificatrice-daanroosengaarde

02-baguepollution-daanroosegaarde

06-purificateur-daanroosegaarde

07-tourpurificateur-daanroosegaarde

Le processus est le suivant : une électrode envoie des ions positifs dans l’air qui vont se joindre à des particules de poussière, de pollution en somme. Une surface chargée négativement tire par la suite les ions positifs à l’intérieur de la tour, fermement agrippés à la poussière. L’air est ainsi purifié.

Pour l’instant, la tour reste à Rotterdam, près du studio de Daan, puisque le maire et le gouvernement local ont financé sa construction, mais la prochaine étape est de porter ce projet à d’autres villes. Le purificateur ne va pas rester aux Pays-Bas, il va très certainement bouger à Pékin, la ville tristement célèbre pour son brouillard de pollution meurtrier, là où la construction était d’abord prévue. En 2012, on recense près de 8600 morts dans les villes de Pékin, Shanghai, Canton et Xi’an. Par la suite, il est possible que la tour se rende à Mumbai, et peut être même à Paris !

01-tourpurificateur-daanroosegaarde

04-baguepollutiondaanroosegaarde

Un financement participatif a été mis en ligne afin de financer le projet. Vous pouvez acheter des bijoux ornés de “pierre de pollution” afin d’être porteur du projet, si le coeur vous en dit ! Bien que cette tour ne soit pas particulièrement esthétique, il se pourrait qu’elle fasse un jour partie de l’architecture d’une ville novatrice et plus propre.

Il est vrai qu’avoir besoin de ce purificateur peut effrayer. Nous vivons dans la pollution depuis très longtemps et nous savons que cela peut gravement impacter notre santé. Il est toutefois rassurant de savoir que quelqu’un travaille afin de rendre les villes moins grises. A la rédaction, nous soutenons l’action de Daan Roosengarde. Saviez-vous qu’une telle construction avait été réalisée et qu’elle allait probablement s’étendre à d’autres villes ou ignoriez-vous l’existence de purificateurs d’air ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Un garçon de 13 ans passe en moyenne 1,57 heures par jour devant un ordinateur soit près de 24 jours entiers sur une année, soit 6,5% de son temps de vie.