12 889 personnes connectées

Les policiers de Dubaï sont maintenant équipés de Google Glass pour arrêter les chauffards

police-dubai-google-glass-une

La police de Dubaï emploie les grands moyens pour sanctionner les chauffards qui violent le code de la route. Ils sont désormais équipés de la technologie Google Glass pour identifier et traquer les véhicules qui prennent trop de libertés. DGS vous explique tout sur cette brigade du futur.

Un officier de la police des Emirats a confirmé cette semaine au magazine Gulf News que les agents chargés de surveiller le trafic routier sont actuellement en train de tester des Google Glass pour améliorer leurs performances. Ils essaient aujourd’hui deux usages différents : un pour capturer et télécharger la photographie d’un chauffard, l’autre pour identifier les voitures recherchées en se basant sur leurs numéros de plaque.

Pour le moment, rien n’a été confirmé sur le fait que la police utilise cette technologie de manière plus large. Le colonel Khalid Nasser Al Razooqi, directeur d’un département de la police de Dubaï, a déclaré que si les tests se déroulaient bien, les agents adopteraient ce matériel dès que les Google Glass deviendront disponibles. « Si cela passe nos critères et que nous voyons que c’est un appareil utile, nous pourrions en acheter un nombre conséquent. » En utilisant les applications développées par son unité, la police peut envoyer les photos directement dans la base de données du commissariat simplement en tapotant du doigt sur le côté des lunettes. Le simple fait de regarder la plaque d’une voiture enregistre le numéro et sera immédiatement vérifié pour savoir si c’est un véhicule recherché ou non.

police-dubai-google-glass2

Les Google Glass ont été mises en vente au début du mois de mai aux Etats-Unis, mais elles doivent encore s’exporter à d’autres marchés étrangers. D’autres départements de police utilisent également la technologie, notamment à New York. Certains ont commencé à porter d’autres lunettes connectées qui permettent de surveiller le trafic routier en collaboration avec des caméras et des smartphones. Reste à savoir si ces méthodes garantiront le respect de la vie privée, tant des civils que des agents de police. L’Union américaine des libertés civiles a soutenu l’initiative qui permet à la police d’utiliser les Google Glass, tout en mettant en garde et en appelant à s’en servir selon des règles bien précises.

police-dubai-google-glass5

police-dubai-google-glass1

police-dubai-google-glass3

police-dubai-google-glass6

police-dubai-google-glass7

Il est intéressant de voir que les Google Glass sont déjà utilisées par les forces de police pour rendre service aux citoyens. À la rédaction, certains s’inquiètent des effets que cela pourrait avoir sur le respect de la vie privée. Espérons toutefois que cette technologie fasse grandement baisser le nombre d’infractions au code de la route. Seriez-vous prêt à sacrifier un peu de votre vie privée pour vivre plus en sécurité ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le basenji est le seul chien au monde qui n’aboie pas