13 571 personnes connectées

10 éléments emblématiques des jeux Final Fantasy qui se retrouvent dans presque tous les univers de la saga

Final Fantasy est l’une des licences les plus mythiques du monde des jeux vidéo, et les noms de Cecil, Terra, Cloud, Squall, Tidus et Lightning ne vous sont sans doute pas étrangers. Cependant la splendide saga initiée par Hironobu Sakaguchi est hors norme à plus d’un titre, mais notamment parce qu’aucun de ses épisodes principaux ne se suivent et que chacun se passe dans un univers différent. SooGeek vous propose de revenir sur ce que l’on retrouve dans chacun des Final Fantasy et fait le charme de cette série unique. 

 

Jobs & Classes

Estinien

L’un des traits caractéristiques des jeux Final Fantasy, et ce depuis le premier opus, c’est bien sûr le fameux système de classes et de jobs. Chaque personnage se voit en effet attribuer, que cela soit arbitrairement ou d’après un choix du joueur, un job ou une classe. Il s’agit en fait d’un rôle que le personnage va tenir en combat, et chacun est très spécifique, allant du soigneur au tank (celui qui prend les dégâts) en passant par l’attaquant.

 

 

La magie et les altérations d’état 

Les jeux de la saga Final Fantasy présentent tous un système de sorts bien particulier. Lancer des sorts de magies y consomme de la mana dans presque tous les épisodes, et la puissance de la magie offensive se base très souvent sur des affinités : un ennemi de type feu sera sensible à des sorts d’eau, etc. Les altérations d’état sont également un élément phare des combats de Final Fantasy, qu’elles soient bénéfiques ou négatives, et ce là aussi depuis le premier épisode.
Les invocations
Les invocations sont également un gimmick apparu dans les jeux de la saga Final Fantasy et qui apparaissent depuis dans chaque épisode. Cela consiste à appeler une puissante créature pour vous aider en combat. Outre la puissance de ladite créature, cette dernière écrase tout par son style et sa classe indéniable. On retrouve d’ailleurs souvent les mêmes invocations d’un Final Fantasy à l’autre, telles que Shiva, Léviathan, RamuhTitan ou encore Ifrit.
Les aéronefs 
Les aéronefs sont un autre élément indispensable à tout bon Final Fantasy, ces appareils volants sont régulièrement utilisés par les personnages au fil des opus pour se déplacer à grande vitesse et de manière aisée par la voie des airs et se passer de longues sessions de marche à travers des maps truffées d’ennemis. Et au-delà de cet aspect pratique, ces appareils apportent toujours un je-ne-sais-quoi d’exotisme à tous les Final Fantasy, ces derniers se déroulant dans des univers allant du medieval fantasy à la science-fiction pure.
Les chocobos
Comment parler de Final Fantasy sans évoquer les chocobos ? Ces grands oiseaux débonnaires, généralement jaunes, servent de montures dans pratiquement tous les Final Fantasy depuis le second opus. Avec leur thème musical dédié, que l’on retrouve également au fil des épisodes de la saga, les chocobos sont entrés dans le cœur des fans, au point de se voir dédier des jeux à part entière comme Chocobo Tales.
Les Mogs
Ces petits nounours blancs et cotonneux, dotés d’ailes de chauves-souris et d’une grosse gemme accrochée à une antenne sur la tête, ce sont les Mogs bien sûr ! Véritables mascottes de la saga de Square Enix aux côtés des chocobos, les Mogs constituent dans tous les opus où ils sont visibles une race à part entière depuis Final Fantasy III, Final Fantasy IV étant le seul des jeux à ne pas avoir de Mogs. Caractérisés par leur bienveillance et leur jovialité, les Mogs sont toujours la caution mignonne dans les Final Fantasy.
Cid
Qu’il soit gentil ou méchant, que son prénom se suffise à lui-même ou qu’il s’agisse du diminutif de Cidolfus, il y a toujours un personnage répondant au nom de Cid dans les Final Fantasy. Même s’il n’a jamais la même apparence ou la même personnalité d’un épisode à l’autre (il n’y a pas de liens directs entre les Cid), le Cid typique se reconnaît aisément à son affinité avec la fabrication d’objets de haute technologie tels que les aéronefs, ou encore sa manière inimitable de se mêler des histoires de sauvetage du monde auxquelles participent les héros des jeux. On trouve un Cid dès le premier Final Fantasy.

 

Bombo

10b-bombs

Dans le bestiaire de la saga Final Fantasy, les bombos tiennent une place à part. Ces étonnantes boules de feu, à la fois débonnaires et complètement enragées, ne manquent pas d’intriguer ou de faire rire… jusqu’à ce qu’elles s’auto-détruisent après avoir subi des dégâts et qu’elles ne provoquent au passage la mort instantanée de tous les membres de votre groupe. Ils existent depuis le second épisode et ont été présents dans chaque opus depuis.

 

Pampa 

Pampa-cactuar

Des cactus anthropomorphes (enfin vaguement), il fallait y penser ! Toute map désertique qui se respecte dans un Final Fantasy se doit d’accueillir ces étonnantes créatures. Impossible de ne pas trouver les pampas comiques et mignons, mais c’est sans compter (enfin façon de parler) leurs attaques 1 000 aiguilles et 10 000 aiguilles (ouch ça pique !) qui infligent autant de dégâts au groupe. Toujours se méfier de ce qui est mignon. On les trouve dans les Final Fantasy depuis le mythique Final Fantasy VI.

 

Tonberry

Tonberry

Autre figure récurrente mémorable des jeux Final Fantasy, le Tonberry est un des membres les plus éminents du bestiaire commun de la saga. Cet étrange mélange bipède de salamandre et de poisson aux yeux fixes et jaunes, avec sa coule humble, parait bien inoffensif… jusqu’à ce qu’il sorte un grand couteau de boucher et ne se mette à trancher dans les membres de votre équipe. Les Tonberry figurent dans les Final Fantasy depuis Final Fantasy V. Glaçant, incongru et mémorable !

 

Impossible de nier que tous ces éléments font une bonne partie du charme des jeux Final Fantasy, même si on adore bien sûr cette fantastique saga car chaque épisode, pris isolément, a son charme et ses qualités. On espère vraiment que la série continuera d’exister encore longtemps et qu’elle continuera de proposer tous ces éléments qui la distinguent tant des autres licences. Lequel de ces éléments faisant partie de l’identité de Final Fantasy préférez-vous ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux