13 915 personnes connectées

Petite et puissante, la console PocketCHIP innove et révolutionne le jeu vidéo à petit prix !

Imaginez une bande de fous qui n’aurait pas conscience des contraintes associées à la création d’un ordinateur. Ils essaieraient probablement de le faire petit et puissant, pratique et peu cher. Ces fous sont les ingénieurs de la startup Next Thing Co., et ils ne se sont pas contentés d’un ordinateur puisqu’ils ont développé la PocketCHIP, un projet de console portable libre, surpuissante et à petit prix. Retour sur le délire de ces nerds complètement fêlés !

Fondée en 2013, Next Thing Co. est une start-up californienne qui a lancé en mai 2015 un projet sur la fameuse plateforme de financement communautaire Kickstarter. L’idée est simple, créer un ordinateur miniature pour 9 $ seulement, et embarquant un processeur de 1GHz, 512MB de RAM, 4GB de stockage, un port USB, le WiFi et le Bluetooth. Une performance de taille pour des dimensions ridicules. 6 centimètres de long pour 4 centimètres de large. Les gens leur ont fait confiance et C.H.I.P est commercialisé quelques mois plus tard.

e8bb5eef57c1c9141b6921251cf97a1d_original

Embarquant son propre environnement open source basé sur Linux, C.H.I.P. peut être branché à tous types d’écrans grâce à des adaptateurs HDMI et VGA vendus séparément pour quelques dollars de plus. Pour tout le reste, vous avez le choix entre le port USB et le Bluetooth. Evidemment, on ne parle pas des mêmes performances, mais pour la grande majorité des utilisateurs, ces 9 $ sont très largement suffisants. Traitement de texte, Internet, jeux peu gourmands, C.H.I.P. fait beaucoup avec très peu, et ne s’arrête pas là !

Le projet Kickstarter avait pour objectif la barre des 50 mille dollars pour ce seul projet. Toutefois, ayant récolté plus de 2 millions de dollars, il fallait trouver une utilité aux 1 950 000 restants. Errant définitivement hors des sentiers battus, la première idée de ces Californiens cinglés d’électronique aura été d’agrémenter leur nouveau petit bébé d’un joli boitier.

Répondant au doux nom de PocketC.H.I.P, cet ordinateur portable mixe les codes de nos anciennes consoles portables et leur nouvelle technologie, rendant ainsi sa puissance tout aussi concentrée que pratique. 49 $ et vous voilà équipé de C.H.I.P., un écran tactile de 480 x 272 pixels et clavier QWERTY. De quoi jouer des heures dans les transports ! Encore faudrait-il avoir des jeux…

Ne bougez pas ! Next Thing Co. a, là encore, pensé à tout ! Avez-vous déjà entendu parler de console virtuelle ou fantasy console ? Ces petits programmes qui recréent les contraintes techniques des anciennes consoles tout en s’affranchissant du matériel. Un peu comme un émulateur Game Boy sauf que c’est ici une création originale, avec son code propre. Un exemple ? Pourquoi pas la PICO-8 puisque c’est celle choisie pour épouser l’architecture de C.H.I.P. Épargnons les détails, un article lui a déjà été consacré.

pcoverview

Des milliers de jeux libres et gratuits, tous plus délirants les uns que les autres, ont déjà été créés par la communauté. Vous pouvez ainsi vous amuser n’importe où, n’importe quand. L’avantage est que, si vous veniez à vous ennuyer, vous pouvez très rapidement transformer le jeu en le customisant entièrement, ou pourquoi pas en créer un autre plus à votre goût ! Parfait, vous voilà en possession d’un ordinateur C.H.I.P., de son boitier, avec des jeux et applications dedans. PocketCHIP, seulement 49 $.

5a41c8ab3a4063bb1a31d8c5f2340b84_original a71fed8f7d5d998ff8f09b6db9b44228_originalexplodedhomescreene5bf4aa0dbdd5b197ac88ae35db1ec76_originalIMG_5115

 

Ces étranges ingénieurs californiens ont beau être complètement déjantés et avoir leur propre programme spatial, ils ont su convaincre la communauté de soutenir leur rêve farfelu. Rêve qu’ils vendent désormais 9 $ pièce. En poussant le délire jusqu’à en faire un ordinateur/console portable à 49 $, ils ont piqué au vif la curiosité des moins nerds d’entre nous. Aussi puissante que fun, la PocketCHIP est exactement le genre de chose que l’on aurait tous voulu avoir quand on avait 13 ans.

 

Ces articles vont vous plaire

L’homme libre est celui qui n’a pas peur d’aller jusqu’au bout de sa pensée

— Léon Blum