13 476 personnes connectées

Des chercheurs ont mis au point un plastique capable de s’auto-régénérer

une plastique

Des scientifiques ont créé un matériau révolutionnaire : du plastique capable de se régénérer une fois qu’il a été abîmé. Une innovation qui ouvre un champ de possibilités immense dans de nombreux secteurs de notre vie courante. DGS vous explique tout en détail.

Des chercheurs de l’université de l’Illinois ont développé un polymère qui donne au plastique la capacité de se régénérer. Cette technique imite la façon dont la majorité des êtres vivants cicatrisent grâce à la coagulation du sang. Cette matière est faite de deux composants qui comblent la partie abîmée du plastique en se gélifiant.

Le plastique doté d’autoguérison pourrait être utilisé pour de nombreuses applications, comme les pare-chocs de véhicules, les canalisations et en fait même la plupart des objets que l’on utilise au quotidien. D’après les scientifiques qui ont développé ce matériau, cela pourrait augmenter considérablement la durée de vie de nos produits, que ce soit à cause de chocs ou même de leur âge, lorsque le plastique commence à se décomposer.

L’idée de créer des matières capables de se régénérer n’est pas nouveau et date même de la Seconde Guerre mondiale. Un métal avait alors été mis au point sur des tanks pour réparer automatiquement les impacts de balles. Cependant, l’essai de cette technologie sur d’autres matériaux n’est que très récent et surtout très prometteur.

« Notre procédé vasculaire permet de libérer un grand nombre d’agents cicatrisants permettant en retour de restaurer de grandes zones endommagées », précise Nancy Sottos, chercheur à l’université de l’Illinois. Ainsi, lors d’un impact, les composants sont libérés pour combler les espaces brisés, « tant qu’ils sont séparés, les deux liquides s’écoulent librement, mais mélangés, ceux-ci sont en mesure de former un gel polymère capable de se solidifier ».

application-produits

impacts-repares

Ce matériau stupéfiant nous intéresse beaucoup. Les chercheurs qui l’ont mis au point sont vraiment très forts ! Nous avons hâte de voir ce plastique auto-réparant intégrer notre quotidien. A la rédaction, on aurait un peu moins peur de casser des objets s’ils pouvaient se régénérer :P. Pensez-vous qu’à l’avenir, nous vivrons dans un monde où la plupart des produits pourront se réparer d’eux-mêmes ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

La culture contribue 7 fois plus au PIB français que l’industrie automobile