12 315 personnes connectées

Les contes de votre enfance prennent un tout autre visage grâce à ces somptueux clichés

une-conte-ukraine

Les contes de fées s’invitent dans la vie réelle ! Voilà le résultat d’une transposition insolite réalisée par Anita Anti, une photographe ukrainienne, à travers divers clichés. Des portraits de femmes et d’animaux aux allures féeriques qui vous rappelleront certainement les héroïnes de votre enfance. DGS partage avec vous cette manière si particulière de mêler le rêve à la réalité.

Inspirées des contes de fées du monde entier, ces photographies poétiques mettent en lumière des modèles et décors dignes des plus célèbres contes féeriques. Anita Anti, une photographe ukrainienne désormais installée à New York, est à l’initiative de ces sublimes portraits de femmes et d’animaux sauvages. Des portraits desquels se dégage une énergie aussi magique que mélancolique. Des décors fantastiques aux costumes typiques du genre, tout est réuni pour nous inviter à pénétrer dans un autre monde.

Si la majorité des photographies sont effectivement inspirées de contes plus ou moins célèbres, d’autres sont le fruit d’une création de l’artiste. L’objectif étant de créer un décor et une ambiance de conte merveilleux pour permettre au spectateur d’accroitre davantage les limites de son imagination. Anita Anti n’est pas la première photographe à s’inspirer pleinement des contes de fées. D’autres professionnels comme Uldus Bakhtiozina, Dasha Kondratyeva ou encore Margarita Kareva ont également réinterprété à leur manière le thème des contes féeriques. Pour en voir davantage, Anita Anti expose ses photos sur sa page Facebook.

femme-conte-fantastique-10

femme-conte-fantastique12

femme-conte-fantastique13

femmes-conte-fantastique-9

femme-conte-fantastique8

femme-conte-fantastique7

femme-conte-fantastique-4

femme-conte-fantastique-3

femme-conte-fantastique

femme-conte-fantastique-5

femme-conte-fantastique-6

femme-conte-fantastique14

femme-conte-fantastique15

femmes-conte-fantastique16

femme-conte-fantastique17

femme-conte-fantastique18

Ces représentations réalistes s’adressent aux plus jeunes comme aux plus âgés. En effet, nous avons tous été bercés par ces contes fantastiques au cours de notre enfance. A la rédaction, les avis sur ces photographies divergent. Certains dénoncent l’humanisation de personnages enfantins, quand d’autres estiment que ces clichés leur apportent, au contraire, une modernité. Et vous ? Pensez-vous que ces photographies dénaturent les contes enfantins ?

Ces articles vont vous plaire

— Henry Ford

Echouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente.