12 583 personnes connectées

Vous ne savez pas comment fonctionne votre ordinateur ? Ce guide est fait pour vous !

Est-ce que vous avez déjà ouvert votre ordinateur sans rien comprendre à ce que vous voyiez à l’intérieur ? Tous ces composants et ces circuits peuvent paraître difficiles à comprendre, mais vous allez voir que ce n’est vraiment pas très compliqué de cerner le rôle de chacun d’entre eux. Voici donc un petit guide qui vous présentera les principales pièces qui s’imbriquent pour faire fonctionner votre ordinateur !

 

Boîtier (Case)

guide-pc-case

Comme à Noël, tout commence par une boîte. Vous pouvez trouver l’appellation en anglais entre parenthèses pour chaque partie, car beaucoup de gens, partout dans le monde, se référent à des composants d’un ordinateur avec les mots anglais. Ça rend les choses plus faciles pour faire ses recherches dans le monde d’Internet. Donc, le boîtier ! Il est déjà de notre devoir de vous informer que si vous souhaitez jeter un oeil à l’intérieur, assurez-vous d’avoir bien éteint l’ordinateur et d’avoir éteint le courant grâce à l’interrupteur qui se trouve à l’arrière de votre tour.

Tour qui est la première chose que vous voyez devant un PC et qui contient tout le matériel informatique nécessaire pour faire démarrer votre machine. Ils sont principalement faits d’acier et d’aluminium, mais aussi de plastique et de plexiglas. Les deux notions les plus importantes pour un constructeur est de faire en sorte que le rangement des pièces et des câbles soit facilité pour l’utilisateur et améliorer le débit du courant d’air au maximum grâce au placement de grilles et de ventilateurs qui aspirent et expulsent l’air. Pourquoi est-ce nécessaire ? Parce que la chaleur est l’ennemi de tout ce qui est informatique. Votre machine déteste les grosses températures causées par son fonctionnement et a besoin de plus de courant d’air possible afin de refroidir l’ensemble.

 

guide-pc-woman

 

Carte mère (Motherboard)

guide-pc-mobo

Cet amas de circuits imprimés est en général ce qui perturbe le plus les gens qui voient un ordinateur pour la première fois. Des tonnes de circuits, des connecteurs partout et le tout est divisé en plusieurs couleurs. Et il y a une raison qui justifie l’abondance de composants. Comme son nom l’indique, la carte mère (parfois abrégée « Mobo » en anglais) dirige tout le reste. On l’identifie souvent par analogie au coeur humain sans qui on ne pourrait pas vivre, mais on peut aussi penser à un chef d’orchestre qui harmonise les autres composants.

Dans le concret, elle fait le lien entre tous les composants et périphériques afin qu’ils soient reconnus lors du démarrage de l’ordinateur. Elle contrôle le processeur, la mémoire vive, les disques de stockage, les contrôleurs USB, votre audio et vos graphismes. Elle est directement reliée au bloc d’alimentation que l’on analysera plus bas et c’est également à elle que vous branchez votre clavier, votre souris et votre écran. Les principaux fabricants sont MSI, Gigabyte, Asus et ASRock qui font tous de très bonnes cartes. Pour résumer, la carte mère contrôle tout et c’est sur elle que se branchera tout le reste. Elle est le coeur et le centre névralgique de votre système.

 

Processeur (CPU)

guide-pc-cpu

Sur la photo de la carte mère, vous avez sûrement repéré le carré avec tous ses petits picots au centre droit de l’image. Au-dessus et en dessous, deux petits leviers permettent de soulever le capuchon qui protégera votre processeur. Eh oui, c’est ici que va venir habiter votre CPU (Central Processing Unit) pour calculer toutes les informations nécessaires au fonctionnement de votre ordinateur et de chaque commande que vous lui attribuez. Lui, c’est le cerveau. Quand vous utilisez votre souris pour descendre la page de cet article ou votre clavier pour nous laisser un commentaire, vous envoyez en fait des ordres qui sont traités par le processeur. N’ayez pas peur de trop lui en demander, il peut gérer des milliards d’instructions à la seconde. C’est le composant le plus petit des pièces maitresses de l’ordinateur, mais peut rapidement devenir le plus cher. Il détermine l’efficacité du traitement des informations et des ordres et donc la « vitesse » de votre ordinateur.

Deux grands fabricants se bataillent le marché du processeur : AMD et Intel. Quel que soit votre choix, et surtout si vous jouez à des jeux nécessitant beaucoup d’énergie de la part de votre processeur, il va vous falloir un radiateur et un ventilateur. Un petit radiateur se fixe en effet au-dessus du processeur. Avant de le fixer, il faudra appliquer une pâte thermique qui conduira au mieux la chaleur jusqu’au radiateur. Par-dessus le radiateur, on placera un ventilateur qui dissipera la chaleur qui elle, devrait s’échapper grâce au courant d’air amplifié par le boîtier. Cette installation n’est pas nécessaire si vous ne vous servez que de votre ordinateur pour Excel et le Solitaire, mais devient vitale si vous voulez jouer aux derniers jeux à la mode pendant de longues heures. On se souviendra donc que le processeur est le cerveau qui calcule toutes vos instructions et grâce à qui votre ordinateur peut aller plus vite.

 

Alimentation (PSU)

guide-pc-psu

L’alimentation ou PSU pour Power Supply Unit a un rôle primordial puisqu’il convertit la tension électrique de votre prise murale en tensions qui alimenteront les circuits de la carte mère. C’est bien beau d’avoir un coeur, mais si l’on ne lui donne pas de sang à pomper, il ne sert plus ou moins à rien. Sa puissance se mesure en watts et doit être choisie suivant vos besoins. Encore une fois, si vous utilisez votre ordinateur uniquement pour un travail qui est peu demandant pour votre ordinateur, une alimentation de 1500 watts serait bien trop. Pour tout dire, cela serait même contre-productif d’avoir trop de capacité pour peu d’utilisation. Si vous construisez votre premier ordinateur, l’important est de connaître l’utilisation énergétique de votre future machine. De nombreux sites permettent de simuler vos différents composants et vous indiquent ensuite le nombre de watts dont vous aurez besoin (on vous recommande le Cooler Master Power Supply Calculator).

Il faut toujours compter un peu plus pour avoir une certaine marge et ne pas faire fonctionner votre PSU au maximum de ses capacités en permanence, mais comme dit plus haut, il ne faut pas non plus aller prendre une alimentation de 1500 watts à moins que vous utilisiez deux ou trois cartes graphiques. Globalement, il vaut mieux privilégier la qualité plutôt que la quantité à partir du moment où vous avez atteint le seuil de watts nécessaire à votre ordinateur. La fiabilité avant tout ! Car un mauvais PSU pourrait produire des courts-circuits et peut potentiellement endommager les autres composants de votre ordinateur. Ou « comment brûler 1500 € parce qu’on a voulu en économiser 50 pendant l’achat de l’alimentation ». Ça ne rendra pas votre ordinateur plus rapide ni vos jeux plus beaux, mais cela assurera la longévité de votre ordinateur et son bon fonctionnement. Concrètement, votre alimentation est un gros bloc plutôt moche qui se loge en bas et au fond du boîtier et permet de transformer l’électricité en courant pour votre ordinateur.

 

Mémoire vive (RAM)

guide-pc-ram

La mémoire vive sert de mémoire de transition lors que les données sont en cours de traitement. Elle s’oppose à la mémoire morte qui sert, entre autres, au démarrage du BIOS qui gère ensuite l’allumage de l’ordinateur. Quand votre processeur fait ses calculs, il dirige temporairement l’information vers la RAM jusqu’à ce que tout soit réglé. Une fois fait, les données disparaissent de la RAM est d’autres prennent leur place si besoin. C’est une mémoire à court terme. A l’inverse, lorsque vous enregistrez un fichier Photoshop ou texte sur votre disque dur, les données ne seront jamais effacées (à moins que ce soit volontaire ou par accident bien sûr) : c’est une mémoire à long terme.

On quantifie la RAM en gigabit. Plus vous en avez, plus votre ordinateur a de place pour faire ses calculs et il pourra les finir plus rapidement. Un excès ne peut pas réellement vous causer de problèmes, mais est aussi inutile si vous ne faites rien d’intensif avec votre ordinateur comme jouer à des jeux vidéo récents ou faire du travail d’infographie ou du montage vidéo. Si vous avez un assez bon processeur, mais que vous sentez que votre ordinateur est un peu lent, une augmentation de votre RAM peut s’avérer utile. Elles se placent sur les quatre connecteurs noirs et gris de la photo de la carte mère, juste en dessous du processeur.

 

Disque dur (Hard Drive / HDD) et SSD (Solid-state drive)

guide-pc-hdd

En constante évolution, la capacité des disques durs ne cesse de grandir. Ce qui vous semble énorme aujourd’hui sera ridicule dans 10 ans. Le disque dur permet de sauvegarder des données en mémoire à long terme. C’est ici que votre système d’exploitation est installé, puis vos programmes, vos fichiers et vos jeux. Les données sont écrites en code binaire (0 et 1) grâce à une tête qui peut à la fois lire et écrire sur le disque. Le plateau du disque tourne à une allure constante et le bras circule pour que la tête puisse lire et écrire les données. Une fois écrites, les données seront présentes même si vous éteignez votre ordinateur (à l’inverse de la RAM donc). Un bon disque dur doit être rapide pour charger vos fichiers le plus vite possible et surtout fiable pour assurer sa première fonction : la sauvegarde à long terme.

Maintenant, il existe des SSD (solid-state drive) qui viennent de plus en plus compléter les HDD (c’est-à-dire que l’on construira un ordinateur avec 1 HDD et 1 SSD). Avec le SSD, pas de tête de lecture ! La capacité des HDD augmente, mais leur rapidité stagne déjà depuis plusieurs années alors que les processeurs passent leur temps à les attendre. Arrive le SSD et sa mémoire flash, qui permet des temps d’accès aux données bien plus rapides, moins de chaleur dégagée et moins sensible aux mouvements de votre ordinateur (eh oui, ça arrive à tout le monde de se cogner dans une tour PC). Les inconvénients : les capacités réduites et les prix parfois ahurissants. Le mieux est d’opter pour un SSD de petite taille où vous placerez les programmes que vous utilisez souvent (Photoshop pour travailler, vos deux jeux préférés) et un HDD pour stocker le gros de vos données et vos sauvegardes rarement utilisées.

 

Carte graphique (GPU)

guide-pc-gpu

La fameuse carte graphique qui fait couler tant d’encre chez les joueurs depuis des lustres. Elle a pour principale fonction d’afficher ce que vous voyez sur votre écran d’ordinateur. Les cartes mères d’ordinateurs basiques ont une unité graphique intégrée qui suffit à faire apparaitre les données les plus simples comme les sites Internet et les programmes de base. Mais si vous voulez jouer à des jeux vidéo, il va falloir utiliser un de vos bus informatiques (les connecteurs noirs verticaux dans la partie en haut à gauche de la carte mère) pour y placer une carte graphique digne de ce nom. Elles possèdent leurs propres mémoires qui permettent d’y stocker les images avant de les envoyer à votre écran. Elle allège le travail de ses copains en prenant la responsabilité de tous les calculs relatifs à l’affichage des graphismes 3D et des couleurs.

C’est en général à cette étape que les joueurs cassent la tirelire ! Les deux grands créateurs de technologie de cartes graphiques sont AMD et Nvidia qui proposent respectivement différentes gammes de cartes Radeon (AMD) ou GeForce (Nvidia). Mais d’autres constructeurs améliorent ensuite la technologie pour sortir leurs propres produits, avec plus de ventilateurs ou bien un overclocking (manipulation pour augmenter les performances d’un processeur au-delà de ses paramètres de construction) de base. Les plus populaires et qui constituent donc de bons choix si vous avez besoin d’une nouvelle carte sont EVGA, MSI, Gigabyte, Asus et Sapphire. Pour avoir une bonne carte graphique récente, il faudra souvent débourser entre 300 et 500 €. On peut construire de bons ordinateurs avec moins et faire des monstres avec plus, mais c’est généralement dans cette tranche que se situent les meilleurs choix. Si vous voulez ce qu’il se fait de mieux en revanche, il faudra plutôt voir dans les 800 € voire plus.

 

En espérant que vous y voyez un peu plus clair à l’intérieur de votre ordinateur ! Le secret est vraiment de prendre le temps de comprendre chaque composant principal et ensuite le tout ne semble pas si complexe que cela. À une époque où les ordinateurs ont un rôle essentiel dans nos vies, il est capital de comprendre le rôle basique de leurs composants, ne serait-ce que pour pouvoir prendre soin de sa machine et prolonger sa durée de vie. Quel composant d’un ordinateur vous semble le plus difficile à comprendre ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux