13 234 personnes connectées

9 faits surprenants sur vos flatulences

9 faits surprenants sur vos flatulences

Tout le monde pète. Oui, même vous. Alors n’ayez plus aucune honte car c’est totalement normal. Cependant, savez-vous vraiment pourquoi vous avez des flatulences ? Le DGS va vous faire découvrir 9 secrets étonnants concernant vos gaz, car oui, même les princesses ont aussi besoin d’évacuer de temps en temps.

Saviez-vous que tout le monde pétait au moins 10 à 20 fois par jour ? C’est une activité quotidienne. Alors n’essayez plus de vous cacher car vous n’êtes pas seul, vous êtes comme tous les autres, des péteurs. Cette réaction est due à la quantité énorme de bactéries qui se trouvent dans vos intestins, un véritable écosystème biologique vivant ainsi à l’intérieur de votre corps. Découvrez dès à présent 9 faits étonnants sur vos flatulences.

 

VOUS PRODUISEZ À PEU PRÈS 500 À 1 500 MILLILITRES DE GAZ PAR JOUR, ET VOUS LES EXPULSEZ EN 10 À 20 PETS

shutterstock_171794417
Mouton qui pète via Shutterstock

Purna Kashyap, un gastro-entérologue à la Mayo Clinic qui étudie le microbiome intestinal, nous explique que, lorsqu’on mange, on consomme également des carbohydrates dont on n’a pas forcément besoin et qu’on ne peut digérer de manière normale. Ce sont les bactéries qui vont s’occuper de les digérer, ce qui va conduire à la production de gaz. Une grande variété de nourriture contient ces fameux carbohydrates : tous les haricots, la plupart des légumes, les graines. Pour la plupart des personnes, cela peut produire entre 500 et 1500 millilitres de gaz de manière quotidienne : l’équivalent d’une bouteille d’un litre de soda par jour.

 

99 % DU GAZ QUE VOUS PRODUISEZ N’A PAS D’ODEUR

shutterstock_174460400
Femme qui se bouche le nez via Shutterstock

Contrairement aux croyances populaires, le pet ne pue pas vraiment, puisqu’il est composé à 99 % d’oxygène, de monoxyde de carbone et de méthane, des gaz qui ne sentent pas. C’est à cause du sulfure (1 %) présent dans certains aliments comme les haricots, les oignons ou encore les brocolis, que les bactéries de vos intestins vont créer des gaz puants.

 

LES CHEWING-GUMS ET LES SODAS VOUS FONT BEAUCOUP PLUS PÉTER

shutterstock_109564703
Du chewing-gum via Shutterstock

Mis à part les bactéries qui produisent du gaz, vos pets sont, en grande partie, simplement causés par l’ingestion d’air. Cela ne sent pas car c’est principalement de l’oxygène et du nitrogène, mais le bruit et la sensation sont les mêmes. Les boissons gazeuses et les chewing-gums augmentent la quantité d’air avalé.

 

PÉTER EST LE RÉSULTAT D’UN ÉCOSYSTÈME COMPLEXE PRÉSENT DANS VOS INTESTINS

Un homme qui se bouche le nez via Depositphotos

Les pets sont produits par les bactéries qui vivent dans nos intestins.  » C’est une écologie complexe, avec des organismes variés qui coexistent et prospèrent « , dit Kashyap. « Quand du carbohydrate atteint votre côlon, quelques bactéries le désintègrent dans un premier temps, et après leur sous-production va nourrir les autres bactéries. La communauté entière de bactéries bénéficie de la désintégration d’un simple carbohydrate que vous consommez. »

 

L’ODEUR DE VOS PETS NE VOUS GÊNE PAS POUR UNE SIMPLE RAISON

shutterstock_179741279
Deux personnes qui se bouchent le nez via Shutterstock

Vous vous êtes habitué à votre odeur au fil du temps. Des expériences ont confirmé que l’on trouve l’odeur de nos pets beaucoup moins agressive que celle des autres. C’est aussi parce que vous êtes devenu habitué aux caractéristiques mixtes produites par les bactéries à l’intérieur de votre corps, qui dépendent vraiment de la personne. Ce qui a pour résultat que vos pets n’ont plus le même effet sur vous, alors qu’ils sont horribles pour les autres.

 

OUI, VOUS POUVEZ ENFLAMMER VOS PETS

shutterstock_196372997
Un pet rocket via Shutterstock

Parce que vos pets sont constitués majoritairement de substance inflammable comme le méthane ou l’hydrogène, ils peuvent être temporairement enflammés. Cependant, si vous ne voulez pas être blessé, évitez de le faire, il existe déjà des vidéos un peu partout sur le Web qui montrent le danger d’enflammer ses pets.

 

IL EST IMPOSSIBLE DE RETENIR UN PET, IL EST EXPULSÉ PETIT À PETIT

shutterstock_122587693
Un petit accident via Shutterstock

Le fait de retenir un pet ne le fait pas disparaître par magie. En fait, il disparaît de manière progressive et le gaz s’échappe tout seul. Vous n’avez pas la sensation de péter, mais le gaz part bel et bien. Après tout, un pet est une bulle de gaz dans votre anus, et ça ne peut pas juste disparaître comme ça.

 

IL EXISTE DES PRODUITS POUR RÉDUIRE LE DÉBIT DES PETS

shutterstock_196372973
Un homme fuit des pets via Shutterstock

La marque Beano par exemple, va considérablement réduire le sulfure présent dans ses aliments, ce qui va forcément pousser à une baisse des pets.

 

ESSAYER D’EMPÊCHER UN PET N’EST PAS UNE BONNE IDÉE

shutterstock_155155070
Une femme qui se bouche le nez via Shutterstock

C’est un moyen au corps d’évacuer les choses dont il n’a pas besoin. C’est donc naturel de péter comme il est naturel de boire ou de manger. Cela fait partie de notre organisme. Vouloir limiter ses pets peut avoir une conséquence pour l’organisme, car tout ce qui se passe dans votre corps agit d’une manière prospère ensemble, donc réduire une partie du processus peut être mauvais. Acceptez juste ces petites manières rigolotes d’éjecter les mauvais airs !

C’est surprenant de savoir que péter est dû à un écosystème complexe de bactéries, et que cela aide à être en bonne santé, n’est-ce pas ?

Chaque année, 23.000 dauphins sont capturés et tués au Japon.

— @DailyGeekShow