13 173 personnes connectées

Le rappel du Galaxy Note 7 va coûter 3 milliards d’euros à Samsung

Le Galaxy Note 7 pourrait coûter très cher à Samsung. L’arrêt de la production du dernier smartphone de la marque et son rappel massif, suite à des explosions, engendreraient une perte de bénéfices estimée à plus de 3 milliards d’euros. Un coup dur pour le géant coréen qui misait beaucoup sur son smartphone.

Il a beau ne plus être sur le marché, le Galaxy Note 7 continue de faire parler de lui. Suite aux surchauffes et aux explosions de plusieurs appareils à travers le monde, Samsung a dû rappeler tous les smartphones déjà vendus et stopper sa production le temps de résoudre le problème dont ils ignorent encore l’origine. Des difficultés qui vont coûter cher à l’entreprise coréenne.

galaxy-note-7

Les pertes pour Samsung suite à l’affaire du Galaxy Note 7 sont déjà importantes et elles pourraient s’étaler sur les 2 trimestres à venir. Lancé en août 2016, le Galaxy Note 7 a déjà fait beaucoup d’argent à Samsung et ses chiffres pour le troisième trimestre sont déjà en baisse. Une baisse qui pourrait être justifiée par les ventes abandonnées et les annulations d’achat suite aux problèmes de surchauffe. Et celles-ci pourraient avoir un impact négatif sur le dernier trimestre mais aussi sur le début de l’année 2017.

A l’heure actuelle, Samsung estime la perte sèche à 2 milliards de wons, rien que pour le dernier trimestre 2016, et à plus d’1 milliard de wons pour le premier trimestre 2017, soit au total 3,5 milliards de wons (3,1 milliards d’euros). Samsung doit donc trouver au plus vite l’origine du souci de son smartphone et le corriger s’il souhaite regagner la confiance des consommateurs, même s’il y a de fortes chances pour que ceux-ci se méfient et aillent vers la concurrence.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux