13 336 personnes connectées

Faites connaissance avec Conker, ce Bad Boy de la Nintendo 64 devenu un héros culte du jeu vidéo

Si vous êtes fan de la Nintendo 64, vous avez sans doute déjà entendu parler de Conker, cet écureuil au sweat bleu héros du jeu Conker’s Bad Fur Day. Mais ne vous fiez pas à sa bouille de héros de cartoon : il boit, il fume, il est cupide et c’est un adepte des gros mots. Pourtant, il est la star du jeu le plus WTF jamais imaginé par Rareware et l’avoir dans votre collection équivaut à posséder l’un des Graals du jeu vidéo. Retour sur l’histoire culte mais mouvementée du « Bad Guy » de la Nintendo 64.

Conker est le héros de Conker’s Bad Fur Day, un jeu d’action/plateforme sorti en 2001 exclusivement sur Nintendo 64. Dans cette aventure, notre héros doit retrouver Berry, sa petite amie, avant de pouvoir rentrer chez lui. Mais les circonstances dans lesquelles il a perdu Berry sont pour le moins originales car Conker l’a perdue à cause de l’alcool. Suite à une soirée (trop) arrosée, l’écureuil se retrouve malgré lui contraint de réaliser des missions à hauts risques et de combattre de nombreux ennemis. Rentrer chez lui et retrouver sa belle ne va pas être de tout repos pour Conker !

 

conker-bad-fur-day

 

 

Si dans son gameplay, le titre reste proche des jeux de plateforme de l’époque avec des niveaux à explorer, des courses et des casse-tête à résoudre, c’est tout l’univers du jeu qui surprend. Tout d’abord, le langage utilisé dans le jeu est particulièrement fleuri. De nombreuses insultes se glissent dans les dialogues et certaines sont si souvent répétées qu’elles sont censurées par des « Biiip ». Ensuite, les ennemis sortent eux aussi de l’ordinaire. Des abeilles tueuses, des ours en peluche nazis, la Mort ou encore un caca géant chanteur d’opéra sont autant d’ennemis que Conker va croiser au cours de son aventure, et pourtant tous ont un style très cartoon. Enfin, Conker est loin d’être un adorable héros de jeu vidéo. Il démarre l’aventure en vomissant, il n’hésite pas à insulter les gens à tour de bras, il se moque du danger et il parle même de sexe. Mais Conker n’a pas toujours été aussi grossier ! A ses débuts, c’était même un gentil petit écureuil.

Le personnage apparaît pour la première fois en 1997 dans un jeu pour le moins surprenant : Diddy Kong Racing. Alors totalement inconnu du grand public, il était pourtant l’un des pilotes que vous pouviez incarner. Et au vu de l’intérêt des joueurs, il est passé de personnage secondaire à héros de son propre jeu dans Conker’s Pocket Tales, sorti sur Game Boy en 1999. Dans ce titre, Conker a la désagréable surprise de voir sa petite amie kidnappée le jour de son anniversaire. Mais en personnage gentil et serviable, il va aller sauver sa belle et accessoirement retrouver tous ses cadeaux qui ont aussi été volés. Conker devait d’ailleurs rester gentil, mais Rareware (développeur du titre et des jeux Banjo-Kazooie) en a décidé autrement.

 

conker-diddy-kong-racing

 

 

Le studio est appelé pour réaliser la nouvelle aventure de Conker sur N64. D’abord baptisé Conker’s Quest, le projet est abandonné pour devenir Twelve Tales : Conker 64. Mais Rareware avait déjà travaillé sur trop de jeux « gentils ». Le studio a donc annulé le second projet et totalement changé la personnalité du personnage ainsi que son univers pour créer Conker’s Bad Fur Day. Une réussite d’un point de vue technique, mais plus compliquée au niveau commercial.

A sa sortie, et ce même si le jeu est un succès auprès des critiques, Conker’s Bad Fur Day n’a pas sa place dans les rayons. Avec sa profusion de gros mots, de thèmes douteux et de boss étranges, Nintendo refuse de sortir le jeu au Japon et en Europe. Les raisons invoquées, au-delà du contenu du jeu, sont que la Nintendo 64 est une console destinée à un jeune public et que les traductions coûteraient trop cher. Dans un premier temps, le jeu ne sort donc qu’aux Etats-Unis. Il finit par arriver en Europe, mais il n’est distribué qu’en quantité limitée et uniquement en Angleterre, où il était vendu plus cher que les autres jeux de la console. Ce qui fait qu’aujourd’hui, le jeu reste difficile à trouver.

 

conker-live-reloaded

 

 

Pour répondre au désir des fans, l’aventure de Conker a été rééditée sur Xbox en 2005 avec le jeu Conker : Live and Reloaded, qui propose en bonus un mode multijoueur en ligne. Mais ironiquement, le jeu est censuré par rapport à la version d’origine. Il est cependant possible de faire le jeu avec son langage fleuri et son humour douteux : il suffit pour cela de terminer le jeu une première fois. Le jeu d’origine, fort de son succès, est aussi présent dans la compilation Rare Replay, sortie en 2015 sur Xbox One. Enfin, pour les joueurs souhaitant revoir le plus trash des héros en HD, les créateurs de Project Spark, le sandbox de la Xbox One où chacun peut créer ses niveaux de jeux, ont imaginé le pack Conker’s Big Reunion contenant personnages et éléments de décors inspirés du jeu d’origine. Au travers de vos créations, vous pouvez ainsi faire vivre de nouvelles aventures au célèbre écureuil.

S’il n’a été le héros que de 3 jeux, Conker a profondément marqué l’histoire du jeu vidéo. Avec son passage sur N64, il a fait la renommée de Rareware et marqué bien des joueurs avec sa personnalité atypique loin de ses premières apparitions et son gameplay aux petits oignons. Et le fait qu’il ait eu droit à des remakes et à un hommage dans Project Spark montre que malgré sa faible diffusion, le jeu n’est pas tombé dans l’oubli et que l’écureuil n’a pas fini d’insulter des monstres. Que pensez-vous du décalage entre l’apparence et la personnalité de Conker ?