13 026 personnes connectées

Cette église abandonnée est devenue un véritable temple du street art

La force de l’art réside dans sa capacité unique à réhabiliter les lieux les plus tristes et désaffectés possibles. Nombreux sont les artistes qui voient dans des bâtiments abandonnés un support grandeur nature pour leurs créations. L’artiste espagnol Okuda San Miguel s’est servi de son art pour magnifier une église abandonnée au Maroc. SooCurious vous dévoile ce magnifique projet.

Okuda San Miguel est un artiste peintre espagnol qui voit dans les lieux et bâtiments désaffectés des opportunités de créer et de laisser libre cours à son imagination. L’église abandonnée de Youssoufia au Maroc a repris vie grâce aux peintures colorées et gigantesques de l’artiste. L’Espagnol a peint « 11 mirages à la liberté » sur les différents murs de l’église.

visu-eglise-8

Lions majestueux et ours imposants ornent la façade avec des couleurs magnifiques. Les 11 fresques habillent l’ensemble de l’église élégamment et interagissent avec les éléments architecturaux. Pour réaliser cela, Okuda San Miguel a utilisé une large palette de teintes saturées et a peint des formes géométriques. Le résultat est tout simplement sensationnel.

visu-eglise-1

visu-eglise-4

visu-eglise-2

visu-eglise-5

visu-eglise-7

visu-eglise-3

visu-eglise-6

visu-eglise-19

visu-eglise-18

visu-eglise-17

visu-eglise-16

visu-eglise-15

visu-eglise-14

visu-eglise-13

visu-eglise-12

visu-eglise-11

visu-eglise-10

visu-eglise-9L’action d’Okuda San Miguel démontre bien que l’art peut apporter de la vie et de la fraîcheur à n’importe quel bâtiment, même abandonné. L’artiste espagnol aux influences street art n’en est pas à son coup d’essai. Preuve en est cette église centenaire en Espagne transformée en skatepark et décorée d’œuvres colorées.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le basenji est le seul chien au monde qui n’aboie pas