12 988 personnes connectées

8 entrepreneurs qui ont créé leur fantastique entreprise… Pour s’en faire évincer par la suite

Entrepreneuriat et succès ne riment pas forcément avec pérennité. Malgré leur statut de dirigeant, il arrive que certains créateurs d’entreprise se fassent renvoyer par leurs investisseurs et actionnaires. DGS vous dévoile 8 personnalités qui ont fondé leur propre société avant de s’en faire évincer.

 

1. Dov Charney, American Apparel

dov-charney

Le renvoi de Dov a été prononcé par le conseil directionnel d’American Apparel, qui a déclaré qu’il gérait mal les fonds de la société et qu’il avait un mauvais comportement. Il est actuellement en train de préparer un dossier pour récupérer la place en ralliant les actionnaires de son côté pour virer les membres du comité qui l’ont évincé.

 

2. Steve Jobs, Apple

steve-jobs

En 1985, la chance d’Apple a tourné. Steve Jobs, alors âgé de 30 ans, avait déjà créé une entreprise valant plus d’un milliard de dollars (environ 650 millions d’euros). Cependant, une lutte de pouvoir entre lui et John Sculley, le PDG qu’il a recruté, le mène à se faire renvoyer par le conseil directionnel. Après son départ, Steve a fondé les studios Pixar Animation et une autre start-up informatique, NeXT. Steve est finalement retourné chez Apple en 1996, quand la société a racheté la sienne.

 

3. Jack Dorsey, Twitter

jack-dorsey

Jack Dorsey a cofondé Twitter en 2006 et en fut le PDG jusqu’en 2008. Ev Williams, l’un de ses partenaires, le remplace et Jack devient alors dirigeant du comité, se faisant en même temps écarter des affaires. Il revient dans l’entreprise en 2011 en tant que chef de produit. Son rôle est limité et son temps est majoritairement utilisé sur d’autres projets.

 

4. George Zimmer, Men’s Wearhouse

geroge-zimmer

George Zimmer est plutôt connu pour ses publicités et ses slogans. Il a fondé Men’s Wearhouse en 1973 et en a été le PDG jusqu’en 2011, date à laquelle il s’est fait évincer. Il a gardé le statut de président exécutif jusqu’en 2013, lorsqu’une dispute avec les autres membres du conseil au sujet d’une stratégie marketing l’a forcé à se retirer.

 

5. Daniel Zappin, Maker Studios

danny-zappin

Daniel Zappin, cofondateur en 2009 de Maker Studios, une des sociétés les plus prospères en ce qui concerne la production de vidéos YouTube, a tenu le rôle de PDG jusqu’en 2013. Il s’est fait remplacer sur une décision du conseil directionnel, ce qui a mené à un procès dans lequel Daniel accuse ses détracteurs de lui avoir volé ses actions.

 

6. David Neeleman , Jet Blue

david-neeleman

Des passagers bloqués pendant des heures dans des vols retardés ont mené en 2007 à la démission de David Neeleman, alors PDG de Jet Blue, une compagnie aérienne qu’il a fondée en 1998.

 

7. Jerry Yang, Yahoo

jerry-yang

En 1994, Jerry Yang et David Filo ont fondé le site internet Yahoo!. Jerry a eu un règne turbulent en tant que PDG entre 2007 et 2009 et a été vivement critiqué sur ses décisions. Il a dû quitter son poste et depuis 2012, il fait partie du comité directionnel.

 

8. Andrew Mason, Groupon

andrew-mason

Andrew Mason a fondé Groupon en 2008 et a immédiatement rencontré un très grand succès. Lorsque les concurrents ont commencé à copier le principe de la société, des résultats économiques décevants ont condamné Andrew à se retirer de son poste de PDG. Il a écrit une lettre aux employés pour s’excuser.

 

Toutes ces histoires nous montrent à quel point le monde de l’entrepreneuriat peut être risqué. Le succès notoire d’une société ne garantit par la longévité de son dirigeant. A la rédaction, certains ont déjà pensé eux aussi à renverser le patron :D. En tout cas, nous admirons le courage de ces hommes d’affaires qui ont su créer des entreprises florissantes même s’ils n’ont pas pu rester à bord jusqu’à la fin de leur carrière. Comment réagiriez-vous si l’entreprise que vous aviez créée vous mettait à la porte ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux