13 417 personnes connectées

Cette pâte a été conçue pour accélérer considérablement la guérison de vos fractures douloureuses

une-pate-os-2 Une pâte pour maintenir les os fragiles via Shutterstock

Des scientifiques ont récemment développé une nouvelle technique permettant la bio-impression à température ambiante d’une pâte semblable à de la pâte à modeler. Rien de surprenant au premier abord. Sauf que cette pâte pourrait permettre de maintenir et réparer les os fragiles, spongieux et soumis à des déformations. SooCurious vous en dit plus sur cette découverte incroyable.

La pâte en question est capable d’incorporer des microsphères de protéines pour les libérer ensuite. Grâce à cette technique, les scientifiques ont montré que la pâte, qui peut être injectée par une seringue, sera en mesure de maintenir les os spongieux, le tissu « spongieux » se trouvant la plupart du temps à l’extrémité de l’os. Ce tissu rend l’os friable et très fragile.

Cette recherche, publiée dans la revue « Biofabrication », suggère que la bio-impression à température ambiante est une voie viable pour la production de matériaux en vue de réparer les tissus osseux en permettant d’inclure des cellules et des protéines capables d’accélérer la guérison de fractures importantes.

douleur-os-pate
La pâte transfère des cellules et des protéines via Shutterstock

« La bio-impression est l’un des domaines de recherche du moment dans l’ingénierie tissulaire », explique le docteur Jing Yang, de l’université de Nottingham. « Cependant, ce genre de pratique nécessite généralement un environnement qui n’est pas compatible avec les cellules vivantes qui n’ont pas les protéines suffisantes pour certaines applications. »

En règle générale, les techniques de bio-impression impliquent des processus à haute température, une application de lumière ultraviolette ou l’utilisation de solvants organiques, lesquels empêchent l’incorporation des cellules et des biomolécules thérapeutiques au cours du processus de fabrication.

proteine-pate-os
Les protéines viennent renforcer les os via Shutterstock

Dans le cas présent, la technique consiste à mélanger de l’acide polylactique et du polyéthylène glycol avec des fluides à température ambiante pour former une pâte composée de microparticules qui peuvent être obtenues sous une forme souhaitée. Ces pâtes ont été incubées à 37 degrés pour obtenir quelque chose de solide et de poreux. Les prochaines étapes de ce processus seront de l’essayer cliniquement.

« Nous visons l’application clinique de cette matière que l’on souhaite injecter pour contrer les défauts osseux », ajoute le Dr. Yang. « Mais nous estimons également que les propriétés de la pâte seraient très appropriées pour aider à la reconstitution de formes plus grandes et plus complexes comme la reconstruction nasale. »

Cette pâte réparatrice est le fruit d’un travail de recherche exceptionnel. A l’avenir, elle pourrait permettre de mettre fin aux problèmes osseux dont beaucoup de personnes souffrent. Il faut maintenant attendre les premiers essais cliniques pour découvrir à quel point cette substance est efficace. Avez-vous confiance en ces nouvelles méthodes de guérison créées grâce à la technologie, ou préférez-vous les traitements traditionnels ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux